22, v’là Pogba

Publié le 15 mars 2015, mis à jour le 21 mars 2015

Il a vingt-deux ans et compte déjà vingt-deux sélections avant de disputer son premier France-Brésil. Paul Pogba affole les compteurs et mérite qu’on se pose la question : est-il le plus précoce en Bleu à cet âge ?

Débuter en équipe de France avant 22 ans n’est pas une chose rare. Au 1er mars 2015, ils sont 190 à l’avoir fait, sur 878 joueurs, soit environ 22% du total. Mais de nombreux grands ont débuté plus tard : Giresse, Thuram et Zidane ont étrenné leur première sélection quelques semaines après leur vingt-deuxième anniversaire, alors que Desailly n’a été appelé pour la première fois qu’à vingt-cinq ans, comme Tigana.

JPEG - 35.2 ko

Compter au moins dix sélections à 22 ans est déjà plus rare : ils ne sont plus que 24 dans ce cas, dont trois champions du monde (Deschamps, Henry et Trezeguet) ainsi que les champions d’Europe Anelka, Amoros, Ferreri, Bellone et Battiston.

Enfin, au-delà de vingt sélections, ils sont moins nombreux que les doigts d’une main. Outre Nicolas Anelka (21), on retrouve Yann M’Vila (porté disparu depuis), et Paul Pogba (22) et à la première place Karim Benzema (27). Ça situe la performance du milieu turinois. Mais ce n’est pas tout.

JPEG - 26.8 ko
Karim Benzema en 2009 contre l’Autriche.

Le meilleur au temps de jeu, aux titularisations et aux victoires

- Paul Pogba est celui qui a le temps de jeu le plus important : 1658 minutes en 22 matches, devant Manuel Amoros et Yann M’Vila.
- Il compte le plus de matches comme titulaire (19) à égalité avec M’Vila et devant Amoros.
- Il est celui qui a gagné le plus de matches (15 sur 22).

Cerise sur le gâteau, il est quatrième au nombre de buts (5) derrière Jean Nicolas (15), Eugène Maës (9) et Karim Benzema (8), devant Nicolas Anelka et Paul Nicolas (5). Mais lui n’est pas attaquant... Il se retrouve dans les temps de passage de Raymond Kopa (5 buts en 9 matches) et Michel Platini (5 buts en 8 matches).

JPEG - 46.3 ko
Nicolas Anelka (et Eric Carrière) en 2001 contre la Corée du Sud.

4 matches manqués seulement, dont 3 amicaux

Sur les onze joueurs comptant au moins quinze sélections avant 22 ans, il est le troisième à avoir manqué le moins de matches : 4 sur 22 (18%) derrière Basile Boli (3 sur 15, soit 20%) et Jean Nicolas (2 sur 15, soit 13%). Et encore, les quatre matches manqués sont les deux de la tournée sud-américaine en juin 2013 (il préparait le mondial U20), le match amical contre la Belgique en août et le Géorgie-France de septembre pour lequel il était suspendu (carton rouge contre l’Espagne en mars). Sur ces quatre matches, les Bleus ont fait deux nuls et ont perdu deux fois, sans marquer le moindre but.

En avance sur tous les centenaires

Si on compare maintenant les temps de passage de Pogba à 22 ans avec ceux des six centenaires au même âge, il est largement devant Henry (11 sélections), Deschamps (10) et Vieira (7). Zidane, Thuram et Desailly n’avaient pas été encore appelés en équipe de France avant leurs 22 ans.

JPEG - 54.2 ko
Didier Deschamps en 1990 contre l’Allemagne.

Si on le compare maintenant avec les internationaux en activité,
Pogba est derrière Benzema (27 sélections), à égalité avec M’Vila (22) et devant Varane (17), Nasri (15) et Cissé (14). A moins de 10 sélections avant 22 ans, viennent ensuite Digne (8), Ben Arfa (7), Mexès (6), Sakho (5), Sissoko et Mavuba (3), Diab (2), Lloris et Kondogbia (1).

Moins de matches que Zidane, moins de buts que Platini et Kopa, mais plus de titres

Enfin, testons le milieu de la Juve avec ce qui s’est fait de mieux chez les Bleus, à savoir le trio de supercracks Kopa, Platini et Zidane. Il n’est pas question de dire, en ce début 2015, que Pogba atteindra — ou dépassera — ceux-là, mais voyons déjà comment il se situe au même âge.

Sur les illustrations suivantes, nous mettons en évidence le nombre de sélections et de buts à l’âge de 22 ans, le palmarès (international et en club) et le nombre de matches joués (et de buts marqués) en club en première division ou équivalent. On remarque immédiatement que Pogba est le seul à n’avoir joué qu’à l’étranger (il a été formé au Havre). Et que pour un milieu relayeur, son nombre de buts est plus qu’honorable. Enfin, il a déjà un palmarès remarquable [1]

JPEG - 51.1 ko

En 1977, Michel Platini était déjà un buteur redouté en championnat de France avec Nancy, mais son palmarès ne comptait qu’un (petit) titre de champion de France de D2.

JPEG - 59.4 ko

A l’été 1994, Zidane est le seul à compter plus de 100 matches de championnat avec Cannes puis Bordeaux. Mais il n’a toujours pas été appelé en sélection. Jacquet l’avait préconvoqué pour la tournée au Japon début juin, mais il a décliné l’invitation pour cause de mariage.

JPEG - 49.9 ko

Enfin, Raymond Kopa avait déjà été champion de France avec Reims en octobre 1953. Il est le seul des quatre dans ce cas.

JPEG - 49.7 ko

Le tableau des internationaux à 22 ans

Le temps de jeu est exprimé en minutes, la colonne Tit. représente le nombre de titularisations, la colonne abs. dénombre les matches manqués entre la première et la dernière sélection.

Joueurs Sel Tit Temps
Jeu
G N P abs. Buts
Karim Benzema 27 14 1296 14 7 6 7 8
Paul Pogba 22 19 1658 15 4 3 4 5
Yann M’vila 22 19 1524 13 5 4 5 1
Nicolas Anelka 21 15 1240 13 6 2 23 5
Manuel Amoros 17 17 1533 7 6 4 5 0
Maryan Wisnieski 17 17 1476 8 5 4 14 4
Raphaël Varane 17 16 1469 12 3 2 9 1
Georges Lech 16 16 1440 5 2 9 9 4
Basile Boli 16 15 1305 5 6 5 3 0
Jean Nicolas 15 15 1380 6 2 7 2 15
Samir Nasri 15 6 675 7 5 3 11 2
Djibril Cissé 14 5 648 8 2 4 5 3
David Trezeguet 14 3 585 10 4 0 14 3
Augustin Chantrel 13 13 1170 3 2 8 10 0
Roger Rio 13 13 1136 5 2 6 2 2
Antoine Bonifaci 12 12 1016 6 3 3 3 2
Jean-Marc Ferreri 12 6 697 8 3 1 8 1
Jean Rigal 11 11 990 0 2 9 1 1
Bruno Bellone 11 9 800 4 3 4 15 1
Thierry Henry 11 6 662 7 4 0 7 3
Paul Nicolas 10 10 900 4 0 6 0 5
Pierre Chayriguès 10 10 900 6 2 2 2 0
Patrick Battiston 10 9 815 7 2 1 9 0
Didier Deschamps 10 8 779 8 2 0 2 3
Jules Dewaquez 9 9 810 3 0 6 0 2
Raymond Kopa 9 9 810 6 1 2 0 5
Daniel Bravo 9 4 473 4 2 3 20 1
Eugène Maës 8 8 720 2 2 4 1 9
Henri Michel 8 8 720 4 1 3 5 1
Henri Moigneu 8 8 720 2 0 6 0 0
Michel Platini 8 8 720 3 3 2 1 5
Yves Herbet 8 8 720 5 1 2 6 1
Marcel Langiller 8 7 674 1 1 6 14 1
Louis Gabrillargues 8 8 656 2 0 6 2 0
Lucas Digne 8 4 463 5 3 0 7 0
Alex Thépot 7 7 630 1 1 5 2 0
Raymond Dubly 7 7 630 3 1 3 1 2
René Gérard 7 7 630 2 1 4 4 2
Roger Piantoni 7 7 630 4 1 2 2 3
Willy Lieb 7 7 630 3 1 3 1 0
Patrick Vieira 7 3 399 2 4 1 6 0
Olivier Rouyer 7 3 393 3 3 1 0 2
Hatem Ben Arfa 7 1 196 4 2 1 10 1
Alexandre Villaplane 6 6 540 4 1 1 0 0
Charly Loubet 6 6 540 2 1 3 0 3
Ernest Gravier 6 6 540 1 1 4 0 1
Philippe Bonnardel 6 6 540 2 0 4 3 0
Robert Dauphin 6 6 540 1 1 4 6 0
Emmanuel Petit 6 5 405 0 3 3 13 0
Philippe Mexès 6 2 251 6 0 0 11 0
Fritz Keller 5 5 480 3 0 2 3 2
Dominique Rocheteau 5 5 450 2 2 1 4 0
Eric Cantona 5 5 450 1 2 2 3 1
Gaston Cyprès 5 5 450 1 1 3 0 2
Jacques Wild 5 5 450 0 1 4 0 0
Jean-Paul Rostagni 5 5 450 3 0 2 0 0
Louis Finot 5 5 450 2 1 2 0 0
Joseph Alcazar 5 5 435 1 0 4 7 1
André Sollier 5 5 425 0 0 5 0 0
Mamadou Sakho 5 3 302 2 3 0 9 0
Serge Chiesa 5 3 275 2 1 2 20 0
Yannick Stopyra 5 1 189 2 1 2 24 1
Adrien Filez 4 4 360 1 1 2 0 0
Alfred Aston 4 4 360 2 0 2 0 1
André Cheuva 4 4 360 0 1 3 2 2
Antoine Cuissard 4 4 360 3 0 1 0 0
Ernest Gross 4 4 360 1 0 3 2 1
Étienne Jourde 4 4 360 0 0 4 4 0
Gabriel Hanot 4 4 360 1 0 3 0 0
Hervé Revelli 4 4 360 1 1 2 5 2
Jean Boyer 4 4 360 2 0 2 5 3
Louis Mesnier 4 4 360 1 1 2 0 1
Marcel Kauffmann 4 4 360 1 0 3 8 0
Maxime Bossis 4 4 360 1 3 0 2 0
Victor Sergent 4 4 360 2 0 2 0 0
Zacharie Baton 4 4 360 2 0 2 1 0
Rachid Mekhloufi 4 3 324 3 1 0 5 0
Jean-Noël Huck 4 3 300 3 1 0 3 0
Bruno Baronchelli 4 4 290 3 1 0 4 1
Omar Sahnoun 4 3 288 2 2 0 1 0
Albert Jourda 3 3 270 0 1 2 0 0
Alfred Compeyrat 3 3 270 0 0 3 7 0
Edmond Delfour 3 3 270 0 0 3 0 0
Émile Veinante 3 3 270 2 0 1 0 1
Fleury Di Nallo 3 3 270 0 0 3 8 3
Henri Bard 3 3 270 1 0 2 2 2
Jacques Canthelou 3 3 270 0 0 3 1 0
Jean-Paul Bertrand-Demanes 3 3 270 2 1 0 0 0
Jean Sécember 3 3 270 1 0 2 2 5
Joseph Verlet 3 3 270 1 1 1 1 0
Louis Mistral 3 3 270 1 0 2 8 0
Marcel Pinel 3 3 270 1 0 2 0 2
Marcel Triboulet 3 3 270 1 1 1 2 1
Michel Payen 3 3 270 0 0 3 0 0
Paul Chandelier 3 3 270 2 0 1 3 0
Paul Romano 3 3 270 3 0 0 1 0
Pierre Korb 3 3 270 0 1 2 0 0
René Llense 3 3 270 1 1 1 1 0
Thierry Tusseau 3 3 270 1 1 1 2 0
Bernard Lacombe 3 3 217 1 1 1 3 2
Moussa Sissoko 3 2 163 2 0 1 9 0
Rio Mavuba 3 2 161 1 2 0 7 0
Didier Six 3 1 116 1 1 1 0 0
Reynald Pedros 3 1 104 2 1 0 0 0
Marc Berdoll 3 0 66 2 0 1 1 1
Francis Méano 2 2 210 1 0 1 15 0
André François 2 2 180 1 0 1 0 1
André Strappe 2 2 180 1 1 0 0 0
Charles Montagne 2 2 180 2 0 0 0 1
Émile Friess 2 2 180 1 0 1 0 0
Georges Bereta 2 2 180 1 1 0 0 0
Gustave Dubus 2 2 180 0 0 2 1 1
Henri Arnaudeau 2 2 180 0 0 2 0 0
Jean-Jacques Marcel 2 2 180 1 0 1 0 0
Jules Bigot 2 2 180 0 0 2 4 0
Léon Huot 2 2 180 1 0 1 0 0
Marcel Domergue 2 2 180 0 0 2 5 0
Marius Trésor 2 2 180 0 0 2 0 0
Maurice Gastiger 2 2 180 0 1 1 0 1
Maurice Vandendriessche 2 2 180 1 0 1 0 0
René Petit 2 2 180 1 0 1 0 0
Gérard Soler 2 2 171 0 2 0 6 1
Christian Sarramagna 2 2 167 2 0 0 1 0
Franck Silvestre 2 2 164 0 1 1 0 0
Laurent Roussey 2 2 142 2 0 0 0 1
Alain Couriol 2 1 134 0 1 1 0 0
Alain Roche 2 1 106 0 1 1 0 0
Patrice Lecornu 2 1 100 2 0 0 1 0
Abou Diaby 2 1 79 2 0 0 0 0
« Ignace » Kowalczyk 1 1 90 1 0 0 0 0
Hugo Lloris 1 1 90 0 1 0 0 0
Alain Merchadier 1 1 90 1 0 0 0 0
Albert Schaff 1 1 90 0 1 0 0 0
Bernard Gardon 1 1 90 0 0 1 0 0
Carlos Curbelo 1 1 90 1 0 0 0 0
Charles Bardot 1 1 90 0 0 1 0 0
Charles Berthelot 1 1 90 0 0 1 0 0
Charles Bilot 1 1 90 0 1 0 0 0
Charles Géronimi 1 1 90 0 0 1 0 1
Dominique Bathenay 1 1 90 0 0 1 0 1
Édouard Baumann 1 1 90 1 0 0 0 0
Émile Sartorius 1 1 90 0 0 1 0 0
Émilien Meresse 1 1 90 1 0 0 0 0
Ernest Tossier 1 1 90 0 0 1 0 0
Félix Romano 1 1 90 1 0 0 0 1
Ferenc « Ferry » Koczur 1 1 90 1 0 0 0 0
Fernand Brunel 1 1 90 1 0 0 0 2
François Heutte 1 1 90 1 0 0 0 0
Georges Carnus 1 1 90 0 0 1 0 0
Georges Géronimi 1 1 90 0 0 1 0 0
Guillaume Bieganski 1 1 90 1 0 0 0 0
Henri Sellier 1 1 90 0 0 1 0 0
Jacques Davy 1 1 90 0 1 0 0 0
Jacques Delannoy 1 1 90 0 0 1 0 0
Jean-Claude Piumi 1 1 90 0 0 1 0 1
Jean Baratte 1 1 90 1 0 0 0 0
Jérémie Bréchet 1 1 90 0 0 1 0 0
Jules Monsallier 1 1 90 0 0 1 0 0
Just Fontaine 1 1 90 1 0 0 0 3
Juste Brouzes 1 1 90 0 0 1 0 1
Lucien Gamblin 1 1 90 0 0 1 0 0
Maurice Meunier 1 1 90 0 0 1 0 0
Michel Mézy 1 1 90 0 0 1 0 0
Michel Watteau 1 1 90 1 0 0 0 0
Paul Sauvage 1 1 90 0 1 0 0 0
Raoul Diagne 1 1 90 0 0 1 0 0
Raymond Domenech 1 1 90 0 1 0 0 0
René Camard 1 1 90 1 0 0 0 0
René Ferrier 1 1 90 0 1 0 0 0
René Jacolliot 1 1 90 0 0 1 0 0
René Kenner 1 1 90 0 0 1 0 0
Richard Krawczyk 1 1 90 1 0 0 0 0
Richard Tylinski 1 1 90 0 0 1 0 0
Robert Herbin 1 1 90 0 0 1 0 0
Robert Mercier 1 1 90 1 0 0 0 2
Roger Courtois 1 1 90 0 0 1 0 0
Sadi Dastarac 1 1 90 0 0 1 0 0
Stéphane Paille 1 1 90 0 1 0 0 0
José Touré 1 1 79 1 0 0 0 1
Geoffrey Kondogbia 1 1 63 0 1 0 0 0
Jean Fidon 1 0 62 0 0 1 0 0
Philippe Anziani 1 1 59 0 0 1 0 0
Dominique Bijotat 1 1 46 0 0 1 0 0
Christophe Cocard 1 0 45 0 1 0 0 0
Daniel Xuereb 1 0 44 0 0 1 0 0
Victor Denis 1 0 35 0 0 1 0 0
Bernard Zénier 1 0 26 1 0 0 0 0
Martin Djetou 1 0 13 1 0 0 0 0
Olivier Kapo 1 0 10 1 0 0 0 0
Philippe Vercruysse 1 0 4 0 1 0 0 0

[1Statistiques arrêtées au 15 mars 2015.

pour finir...

Merci à Gilles Colombari pour l’adaptation de la base de données, à Alain Dautel pour ses informations sur les statistiques de Raymond Kopa à 22 ans et à Matthieu Delahais de m’avoir suggéré l’idée de l’article.

A paraître le 8 novembre

Dernier livre paru

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


Matches en intégralité