Un brassard et des gants : qui sont les gardiens capitaines ?

Publié le 9 juillet 2019

En équipe de France, il n’est pas si fréquent que le capitaine soit le gardien de but. Dix d’entre eux ont cumulé les deux fonctions avant Hugo Lloris, qui porte le brassard en sélection depuis 2010.

Cet article est publié dans le cadre de la série de l’été 2019, Les hommes de mains.

Hugo Lloris détient un double record en équipe de France : celui de gardien de but le plus capé (112, loin devant Barthez, 87) et celui du nombre de capitanats (88, devant Deschamps, 54). Autant dire qu’il les conservera longtemps, bien après le terme de sa carrière puisqu’aucun concurrent sérieux n’existe dans ces deux catégories.

Hugo Lloris le 15 juillet 2018 à Moscou.
Hugo Lloris le 15 juillet 2018 à Moscou.

Ce privilège lui a valu d’être le premier à soulever la Coupe du monde au stade Loujniki de Moscou le 15 juillet 2018, au terme d’un tournoi où il aura été certainement le Français le plus régulier, malgré une bourde sans conséquence en finale. Auparavant, Michel Platini (en 1984 et 1985), Didier Deschamps (en 1998 et 2000) et Marcel Desailly (en 2001 et 2003) avaient soulevé un trophée avec les Bleus (Euro, Coupe intercontinentale, Coupe du monde et Coupe des confédérations).

En finale de la Coupe du monde, avant Lloris trois gardiens capitaines avaient été titrés : les Italiens Giampiero Combi en 1934 et Dino Zoff en 1982 et l’Espagnol Iker Casillas en 2010.

Avant lui, 10 autres gardiens ont porté le brassard des Bleus au moins une fois, pour un cumul de 34 capitanats. Maurice Cottenet a été le premier en mars 1925 contre l’Italie à Turin, où il a encaissé sept buts. Le seul autre gardien capitaine d’avant-guerre est Alexis Thépot, qui a longtemps détenu le record du genre avec 13 brassards.

Alexis Thépot (à gauche) contre l'Autriche en Coupe du monde le 27 mai 1934 à Turin.
Alexis Thépot (à gauche) contre l’Autriche en Coupe du monde le 27 mai 1934 à Turin.

Fabien Barthez a eu le privilège de finir sa carrière internationale en temps que capitaine de l’équipe de France, le 9 juillet 2006 à Berlin. C’était suite à l’expulsion de Zinédine Zidane pour les dix dernières minutes des prolongations et la séance de tirs au but. Ça ne lui a pas porté chance, tout comme avant lui le Tchèque Frantisek Planicka en 1934 et l’Allemand Oliver Kahn en 2002.

Fabien Barthez après la séance de tirs au but contre l'Italie à Berlin le 9 juillet 2006.
Fabien Barthez après la séance de tirs au but contre l’Italie à Berlin le 9 juillet 2006.
joueur J
cap.
dont
cap.
Sel 1
cap
Date 1
cap
Age 1
cap
Hugo Lloris 88 79% 19 17/11/2010 23 ans 10 m. 22 j.
Alex Thépot 13 42% 19 15/03/1931 24 ans 07 m. 13 j.
Julien Darui 5 20% 16 26/05/1947 31 ans 03 m. 10 j.
Pierre Bernard 4 19% 18 25/12/1963 31 ans 05 m. 28 j.
Fabien Barthez 3 2% 71 18/08/2004 33 ans 01 m. 21 j.
Maurice Cottenet 2 11% 8 22/03/1925 30 ans 01 m. 11 j.
Bernard Lama 2 5% 25 21/02/1996 32 ans 10 m. 14 j.
Daniel Eon 2 67% 2 26/03/1967 27 ans 03 m. 06 j.
Grégory Coupet 1 3% 30 31/05/2008 35 ans 05 m.
Bruno Martini 1 3% 21 27/05/1992 30 ans 04 m. 02 j.
Steve Mandanda 1 5% 14 06/06/2011 26 ans 02 m. 09 j.

Avec 23 ans et 10 mois, Lloris n’est pas le plus jeune capitaine des Beus : Etienne Jourde avait 20 ans et 3 mois en 1910, Varane 21 ans et 5 mois en 2014 et 7 autres ont porté le brassard entre 22 et 23 ans. Mais c’est le plus jeune parmi les gardiens devant Alex Thépot en mars 1931 (24 ans et 7 mois) et Steve Mandanda en juin 2011 (26 ans et 2 mois).

Son premier brassard, il l’a porté en novembre 2010 pour sa 19e sélection à Wembley contre l’Angleterre (2-1). C’est tôt, mais moins que Daniel Eon qui l’a eu dès sa deuxième en mars 1967 contre la Roumanie en amical au Parc (1-2). Lloris sera définitivement intronisé capitaine en février 2012, quelques mois avant l’Euro.

Cette pratique du gardien capitaine est rarissime en équipe de France, contrairement à l’Espagne ou à l’Italie où les gardiens sont en tête du classement des capitaines, avec Iker Casillas suivi par Andoni Zubizarreta et Luis Arconada et Gianluigi Buffon qui devance Dino Zoff, cinquième. En Allemagne et en Angleterre, les gardiens sont relativement éloignés du record de capitanats détenus par Lothar Matthaüs et Billy Wright. Ci-dessous, le recordman de capitanats et les deux gardiens les mieux classés (en gras). On voit que sur les cinq grandes sélections européennes, sur Casillas a fait mieux que Lloris, mais ce dernier pourrait le rattraper d’ici la fin 2020.

Allemagne :
1. Lothar Matthäus 75 (sur 150 sélections)
6. Oliver Kahn 49 (sur 86)
9. Manuel Neuer 31 (sur 88)

Angleterre :
1. Billy Wright 90 (sur 105 sélections)
16. Peter Shilton 15 (sur 125)
76. Ray Clemence 1 (sur 61)

Italie :
1. Gianluigi Buffon 80 (sur 176 sélections)
5. Dino Zoff 59 (sur 112)
28. Lorenzo Buffon 6 (sur 15)

Espagne :
1. Iker Casillas 104 (sur 167 sélections)
2. Andoni Zubizarreta 50 (sur 126)
3. Luis Arconada 46 (sur 68)

Derniers livres parus

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


273 matchs des Bleus en intégralité