Accueil > Dans les cartons de l’Ina > L’Ecosse en apéritif européen, en juin 1984

télécharger l'article au format PDF

L’Ecosse en apéritif européen, en juin 1984

Publié le 22 mai 2012, mis à jour le 5 juin 2016

Quelques jours avant l’Euro 84, la France reçoit l’Ecosse à Marseille dans un vélodrome bricolé. Victoire facile avec un Platini double passeur décisif (et pas aidé par les poteaux).

Nul besoin d’une floppée de matches de préparation : après l’annonce de la liste des 20 joueurs et avant le début de l’Euro 84, les Bleus accueillent l’Ecosse au stade vélodrome le 1er juin. L’affaire est pliée en une petite demi-heure avec des buts de Giresse et de Lacombe sur des offrandes d’un Platini placé souvent plus haut que son avant-centre. Le gardien écossais Leighton sera ensuite sauvé deux fois par ses poteaux. Hidalgo aligne une équipe classique avec son carré magique au milieu disposé en losange, à savoir Fernandez devant la défense, Giresse à droite, Tigana à gauche et Platini en pointe. Aux côtés de Lacombe, Bellone est préféré à Six qui entrera en cours de match.

Vingt-deux jours plus tard, les Bleus reviendront à Marseille dans un vélodrome balayé par le mistral. Ce sera le grand soir de Jean-François Domergue, titularisé côté gauche de la défense après l’expulsion d’Amoros contre le Danemark. Le Toulousain marquera les deux premiers buts français le soir de ses 27 ans.



Voir le profil de Bruno Colombari sur LinkedIn



SPIP Site sous spip 3.0.17 et le plugin zpip | Hébergé par Mutins
Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Sauf mention contraire, le contenu rédactionnel de cette page est sous contrat Creative Commons.

Visiteurs connectés : 8