Accueil > Tableaux de bord > Tableaux de bord 814 après Pays-Bas-France (0-1)

télécharger l'article au format PDF

Tableaux de bord 814 après Pays-Bas-France (0-1)

Publié le 11 octobre 2016

Une double victoire inédite à l’extérieur la même année contre le même adversaire, un bilan qui devient positif, la trentième victoire (et le septième but) de Pogba : tous les canaux mènent aux tableaux de bord.

Zoom sur les adversaires rencontrés deux fois la même année

Le Pays-Bas-France d’Amsterdam est le deuxième de l’année 2016 après celui du mois de mars. Est-il déjà arrivé aux Bleus de jouer deux fois à l’extérieur (ou à domicile) contre le même adversaire en une année ?

L’équipe de France a souvent joué deux fois contre le même adversaire la même année, mais dans la très grande majorité des cas, c’était une fois à domicile et une fois à l’extérieur, en amical ou en compétition. On peut restreindre cette étude aux cas où les deux matches contre le même adversaire ont eu lieu la même année soit en France, soit à l’extérieur, y compris sur terrain neutre.

PNG - 99.6 ko

A l’extérieur (dans le pays de l’équipe adverse, donc), c’est la deuxième fois seulement que que ça arrive, et la première fois dans le même stade. Le précédent était contre l’Argentine en janvier 1971, avec deux matches amicaux à Buenos Aires et à Mar del Plata. C’est aussi la deuxième fois seulement que c’est dans une même ville, mais le précédent était sur terrain neutre, lors des JO de Londres en 1908 contre le Danemark. Enfin, jamais les Bleus n’avaient gagné deux fois à l’extérieur contre le même adversaire la même année : en 1938, ils avaient battu les Belges, mais c’était à domicile, à Paris puis à Colombes. C’est désormais chose faite contre les Pays-Bas.

Contre les Orange, le bilan passe au bleu

Jusqu’en mars dernier, le bilan de l’équipe de France était négatif face aux Pays-Bas, avec plus de défaites que de victoires. Grâce aux deux succès de 2016, il est repassé en positif avec 11 victoires pour 10 défaites. Il reste désormais 14 équipes contre lesquelles les Bleus sont dans le rouge, dont quatre qu’elle ne pourra plus rattraper puisqu’elles n’existent plus : la Yougoslavie, la Tchécoslovaquie, la RDA et l’URSS. Si le bilan contre Sénégal, le Pérou et le Brésil peut rapidement redevenir positif, et si ceux contre l’Espagne, l’Uruguay, l’Argentine et la Hongrie sont rattrapables à moyen terme, ce sera plus difficile contre la Belgique (24 victoires et 30 défaites) et l’Italie (10 victoires et 18 défaites). Quant à l’Angleterre, elle a trop d’avance pour pouvoir être rejointe un jour (10 victoires 24 défaites).

Voir le tableau des adversaires

Deuxième victoire en compétition contre les Pays-Bas

Si l’équipe de France a rencontré six fois les Pays-Bas en compétition, ce n’est que la deuxième fois qu’elle l’emporte. La première date de novembre 1981 au Parc des Princes en qualification pour le Mondial espagnol (2-0). En juin 1996 à Liverpool, les Bleus l’avaient emporté aux tirs au but (0-0), ce qui constitue donc statistiquement un match nul. Les Bataves avaient gagné trois fois, en mars 1981 à Rotterdam (1-0), en juin 2000 à Amsterdam lors de l’Euro (3-2) et en juin 2008 à Zurich, encore à l’Euro (4-1). Le match retour le 31 août 2017 pourrait être l’occasion d’équilibrer le bilan.

Pogba, 30 victoires en 42 sélections

Paul Pogba n’a pas seulement marqué son septième but en sélection, il a aussi remporté sa trentième victoire sous le maillot bleu. Le tout, en 42 matches joués.
Sur les 39 autres joueurs à avoir gagné au moins aussi souvent avec les Bleus, un seul a fait mieux, c’est-à-dire avec moins de matches joués : il s’agit de Mikaël Silvestre, avec 30 victoires en 40 sélections. Raphaël Varane pourrait faire aussi bien à condition de gagner ses sept prochains matches (il en est à 23 victoires sur 33 parties jouées), tout comme Dimitri Payet (20 sur 30).

Joueur Sel Tps
jeu
mn
%
tit
G N P Buts Cap
11 Hugo Lloris 84 7539 100% 45 22 17 0 60
38 Blaise Matuidi 54 3768 85% 36 7 11 8 5
49 Moussa Sissoko 48 2398 50% 31 8 9 1 0
61 Paul Pogba 42 3291 86% 30 6 6 7 0
66 Laurent Koscielny 40 3357 93% 23 7 10 1 0
74 Antoine Griezmann 38 2452 74% 27 5 6 14 0
81 André-Pierre Gignac 36 1391 33% 22 8 6 7 0
89 Raphaël Varane 33 2864 97% 23 4 6 2 6
102 Dimitri Payet 30 1678 63% 20 4 6 7 0
209 Anthony Martial 15 608 47% 12 1 2 1 0
269 N’Golo Kanté 11 669 64% 10 1 0 1 0
272 Kevin Gameiro 11 397 36% 6 4 1 3 0
387 Layvin Kurzawa 6 457 83% 4 2 0 1 0
477 Djibril Sidibé 4 333 75% 3 1 0 0 0
Voir le tableau des joueurs

JPEG - 50.3 ko

Buteurs : le clan des sept

Paul Pogba rejoint donc avec sept buts Dimitri Payet et André-Pierre Gignac, mais aussi Patrice Loko et Loïc Rémy, tous des attaquants. A noter que douze des treize joueurs de champ alignés à Amsterdam ont déjà marqué au moins une fois. Seul Djibril Sidibé ne l’a pas encore fait, même s’il a eu une occasion franche en deuxième mi-temps qu’il n’a pas bien négocié dans la surface adverse.

Joueur Buts Sel buts/
match
CF Pe 2 3+
24 Antoine Griezmann 14 0 38 0,37 1 1 3 0
45 Blaise Matuidi 8 0 54 0,15 0 0 2 0
50 Dimitri Payet 7 0 30 0,23 2 0 0 0
54 André-Pierre Gignac 7 0 36 0,19 0 1 1 0
55 Paul Pogba 7 +1 42 0,17 0 0 0 0
110 Kevin Gameiro 3 0 11 0,27 0 0 1 0
181 Raphaël Varane 2 0 33 0,06 0 0 0 0
246 Layvin Kurzawa 1 0 6 0,17 0 0 0 0
279 N’Golo Kanté 1 0 11 0,09 0 0 0 0
294 Anthony Martial 1 0 15 0,07 0 0 0 0
323 Laurent Koscielny 1 0 40 0,03 0 0 0 0
325 Moussa Sissoko 1 0 48 0,02 0 0 0 0
Voir le tableau des buteurs

La feuille de match

PNG - 58.3 ko

Les articles liés



Voir le profil de Bruno Colombari sur LinkedIn



SPIP Site sous spip 3.0.17 et le plugin zpip | Hébergé par Mutins
Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Sauf mention contraire, le contenu rédactionnel de cette page est sous contrat Creative Commons.

Visiteurs connectés : 6