Tableaux de bord 820 après Suède-France (2-1)

Publié le 10 juin 2017, mis à jour le 16 juin 2017

La défaite habituelle en qualifications mondiales, le 59e parallèle qui porte poisse, Giroud qui dépasse Benzema, le premier renversement défavorable en compétition depuis 2000 : les tableaux de bord ne perdent pas le nord, eux.

Zoom sur : Les défaites en phase qualificative mondiale

Depuis qu’il existe un système de poules qualificatives en coupe du monde, les Bleus perdent presque systématiquement au moins une fois.

En 17 campagnes qualificatives depuis 1954 [1], ils ont perdu 22 matches sur 103. Ils ne sont sortis d’une phase de poules invaincus qu’à trois reprises : en 1953 et en 1956/57 (contre 3 adversaires) et plus récemment en 2004/05 (5 victoires et 5 nuls contre la Suisse, l’Eire, les Féroé, Israël et Chypre).

JPEG - 73.6 ko

Cinq fois, ces défaites ont été fatales : les Mondiaux 1962, 1970, 1974, 1990 et 1994 ont été ainsi manqués à cause de ces matches perdus en phase qualificative. Mais, et c’est plutôt rassurant, six autres fois les Bleus sont passés quand même : ils n’ont même jamais été éliminés à cause d’une seule défaite, comme en 1965, 1977 ou 2008. En 1985 et 20013, ils sont passés malgré deux échecs, et en 1981 en dépit de trois matches perdus. Mais attention : en 2013 il y avait eu barrage, et en 1981 et 1985 l’équipe de France avait terminé deuxième.

En rouge, les défaites ayant entraîné une élimination. En orange, celles qui n’ont pas empêché la qualification en phase finale.

PNG - 88.8 ko

Tout ceci pourrait indiquer que la seule défaite contre la Suède ne condamne pas l’équipe de France, ni aux barrages ni à l’élimination. Les Bleus vont jouer trois fois sur quatre à domicile à la rentrée, alors que les Suédois se déplaceront à trois reprises. Rien n’est joué.

Le premier renversement défavorable en compétition depuis 17 ans

C’est seulement la 17e fois que les Bleus perdent un match de compétition en ayant mené au score [2]. Et la dernière fois, c’était en juin 2000 à Amsterdam contre les Pays-Bas lors de l’Euro (2-3, après avoir mené 1-0 puis 2-1), un match que les Bleus préféraient perdre puisque, déjà qualifiés pour les quarts, ils voulaient jouer en Belgique. Depuis, les 18 défaites de l’équipe de France en compétition n’ont jamais donné lieu à un renversement défavorable, puisque seuls deux buts ont été inscrits par les Bleus sur cette période, en 2008 contre les Pays-Bas (but de Henry, défaite 1-4) et en 2010 contre l’Afrique du Sud (but de Malouda, défaite 1-2).

Depuis que Didier Deschamps est sélectionneur, c’est la troisième fois que les Bleus perdent un match après avoir ouvert le score. La première date du 6 février 2013 contre l’Allemagne. Mathieu Valbuena avait marqué (de la tête !) à la 44e avant que Muller et Khedira ne renversent la situation après la pause (1-2). Le 26 mars 2015, le but initial de Raphaël Varane contre le Brésil n’avait pas suffi : Oscar, Neymar et Luiz Gustavo s’étaient imposés devant Mandanda (1-3).

59° Nord, une latitude qui ne passe pas

C’est la huitième fois que les Bleus rencontrent la Suède à Stockholm, pour un bilan très défavorable de quatre défaites (1953, 1960, 1969 et donc 2017) et trois nuls (1992, 1993 et 1998) pour une seule victoire (en 1979).

D’un point de vue géographique, Stokholm n’est pas la ville la plus au nord à avoir accueilli l’équipe de France. Reyjavik (Islande), Torshavn (Féroé) et Henlsinki (Finlande) se trouvent au-delà du 60e parallèle Nord. Mais pour une raison difficile à comprendre, c’est la latitude inférieure, celle du 59e parallèle, qui semble porter la poisse aux Bleus. A Oslo (59° 54’ 41) ils ont perdu deux fois, à Vasteras (59° 37′ 00″) ils se sont inclinés une fois et à Stockholm (59° 20’ 4") ils ont perdu quatre fois. Seule Orebro (59° 16’ 00”) a été favorable à l’équipe de France (une victoire).

JPEG - 36.2 ko

Giroud gagne une place sur sa lancée

Il aurait certainement préféré gagner sans marquer, mais Olivier Giroud a inscrit à Solna son 17e but sur ses 17 dernières titularisations, ce qui n’est pas rien. Il pointe désormais à la huitième place au classement des buteurs, juste derrière Youri Djorkaeff et désormais devant Karim Benzema (à la moyenne de buts marqués). Lequel Benzema était en tête du classement des buteurs encore en activité depuis août 2010 après la fin de carrière de Thierry Henry. Il compte alors 8 buts en 27 matches (37e place), devant Franck Ribéry (7 buts en 48 matches, 41e) et André-Pierre Gignac (4 buts en 16 matches, 83e).

Joueur Buts Sel buts/
match
CF Pe 2 3+
8 Olivier Giroud 27 +1 63 0,43 0 0 6 1
18 Antoine Griezmann 16 0 43 0,37 1 2 3 0
44 Dimitri Payet 8 0 35 0,23 2 0 0 0
45 Paul Pogba 8 0 46 0,17 0 0 0 0
48 Blaise Matuidi 8 0 58 0,14 0 0 2 0
182 Raphaël Varane 2 0 36 0,06 0 0 0 0
187 Moussa Sissoko 2 0 52 0,04 0 0 0 0
325 Laurent Koscielny 1 0 46 0,02 0 0 0 0
Voir le tableau des buteurs

JPEG - 59.1 ko

Varane-Pogba-Payet, fin de série

C’est la première défaite en sélection de Djibril Sidibé et Benjamin Mendy, derniers joueurs invaincus en activité. Pour Paul Pogba, Raphaël Varane et Dimitri Payet, ce n’est que la septième, et surtout, c’est la première où ils sont tous les trois sur le terrain (après neuf victoires et trois nuls depuis octobre 2014).

Pour Thomas Lemar et Kylian Mbappé, c’est déjà la deuxième défaite en quatre sélections pour le premier, et trois pour le second. A leur décharge, les deux Monégasques ont passé peu de temps sur le terrain depuis leurs débuts (92 minutes pour Mbappé, 81 minutes pour Lemar).

Olivier Giroud est désormais à hauteur de Roger Marche et Emmanuel Petit (63 sélections) alors que Blaise Matuidi a rejoint Robert Jonquet et Henri Michel (58). Moussa Sissoko, qui est remplaçant une fois sur deux, compte désormais autant de capes (52) que Jean Tigana et Didier Six.

Joueur Sel Tps
jeu
mn
%
tit
G N P Buts Cap
10 Hugo Lloris 89 7989 100% 48 22 19 0
30 Olivier Giroud 63 3245 60% 38 9 16 27
34 Blaise Matuidi 58 4121 86% 39 7 12 8
43 Moussa Sissoko 52 2668 50% 33 9 10 2
53 Laurent Koscielny 46 3852 91% 26 8 12 1
54 Paul Pogba 46 3561 87% 32 7 7 8
61 Antoine Griezmann 43 2875 77% 30 5 8 16
79 Raphaël Varane 36 3089 97% 24 5 7 2
86 Dimitri Payet 35 2057 69% 23 5 7 8
301 Djibril Sidibé 9 734 89% 6 2 1 0
348 Samuel Umtiti 7 577 86% 5 0 2 0
491 Thomas Lemar 4 81 0% 1 1 2 0
536 Benjamin Mendy 3 247 100% 2 0 1 0
559 Kylian Mbappé 3 92 33% 1 0 2 0
Voir le tableau des joueurs

La feuille de match

PNG - 129.9 ko

[1En 1996-97 et en 2000-01, l’équipe de France n’a pas participé à la phase qualificative en tant que pays organisateur puis tenant du titre.

A paraître

Dernier livre paru

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


Matches en intégralité