Tableaux de bord 833 après France-Australie

Publié le 16 juin 2018, mis à jour le 3 juillet 2018

Le quatrième pénalty marqué par Griezmann, le treizième encaissé par Lloris, les huit nouveaux en Coupe du monde, Kazan nouvelle destination et de curieuses chaussettes bleues : les tableaux de bord n’ont pas besoin d’assistance vidéo.

PNG - 5.3 ko

C’est la première fois que l’équipe de France rencontre une sélection océanienne en Coupe du monde

Elle avait toutefois joué contre l’Australie (0-1) en juin 2001 au premier tour de la Coupe des confédérations à Taegu, en Corée du Sud, et contre la Nouvelle-Zélande en juin 2003 (5-0) au premier tour de la Coupe des confédérations, à Saint-Denis.

PNG - 80.3 ko

L’équipe de France a joué 32 fois contre des adversaires européens en Coupe du monde, pour un bilan positif de 15 victoires et 11 défaites. C’est beaucoup plus serré contre l’Amérique (sud et nord réunis) avec 8 victoires pour 7 défaites. Les Bleus se sont inclinés deux fois sur cinq contre des équipes africaines (Sénégal 2002 et Afrique du Sud 2010) pour seulement trois victoires, alors qu’ils ont gagné deux fois sur trois contre des équipes asiatiques (pour un nul).

Voir le tableau des adversaires

PNG - 6.2 ko

La ville : Kazan, 175e destination

Les Bleus ont découvert une nouvelle ville dans leur longue histoire commencée il y a 114 ans à Bruxelles. Kazan n’est pourtant que la troisième destination russe à accueillir l’équipe de France, après Moscou et Saint-Petersbourg. Iékaterinbourg sera la prochaine, le 21 juin.

Voir le tableau des villes

JPEG - 98.1 ko

PNG - 7.5 ko

Le maillot : bleu-blanc-bleu, une tenue très rare

Si la raison pour laquelle l’équipe de France a arboré à Kazan des chaussettes bleues — alors que la tenue domicile présentée en mars comprenait des chaussettes rouges pour accompagner le maillot bleu et le short blanc — n’est pour l’heure pas élucidée, il faut savoir que c’est une combinaison rarissime pour l’équipe de France. Le seul précédent connu, selon le site Sélection A, est le Finlande-France de septembre 2012 qui n’avait pas non plus été une partie de plaisir (0-1, but de Diaby).

JPEG - 79.4 ko

PNG - 5.5 ko

L’arbitre : Andres Cunha, 514e

L’Uruguayen Andres Cunha, 41 ans, a débuté en Coupe du monde à Kazan lors de ce France-Australie. C’est le cinquième urugayen à diriger un match des Bleus. Bilan contre les arbitres de ce pays est plutôt bon, avec six victoires pour une défaite, le 19 juillet 1930 contre le Chili (0-1). Jorge Larrionda a arbitré trois fois les Bleus pour trois victoires contre la Turquie en juin 2003 (3-2), le Togo en juin 2006 (2-0) et le Portugal en juillet 2006 (1-0).

Voir le tableau des arbitres

PNG - 6 ko

L’horaire : 13 heures, troisième du genre

En 2014 au Brésil, l’équipe de France avait joué deux fois à 13h contre le Nigéria en huitièmes (2-0) et l’Allemagne en quarts (0-1). Elle avait perdu en 1930 contre le Chili en débutant à 12h50. Ce n’est pas l’horaire le plus matinal en Coupe du monde : les Bleus ont joué six fois à midi en 1986 au Mexique.

Lire l’article A quelle heure on joue ?

PNG - 5.5 ko

Huit nouveaux en Coupe du monde

Au coup d’envoi, seuls quatre internationaux français avaient déjà eu du temps de jeu dans la compétition : Hugo Lloris, Raphaël Varane, Paul Pogba et Antoine Griezmann. Deux autres anciens sont entrés en jeu, Blaise Matuidi et Olivier Giroud. Ce sont donc huit joueurs qui ont débuté en Coupe du monde à Kazan : les défenseurs Benjamin Pavard, Samuel Umtiti et Lucas Hernandez, les milieux N’Golo Kanté et Corentin Tolisso, les attaquants Ousmane Dembélé et Kylian Mbappé, auxquel s’est joint Nabil Fekir en cours de rencontre. Sur ces huit-là, seuls deux (Umtiti et Kanté) avaient joué à l’Euro il y a deux ans.

Voir le tableau des joueurs en Coupe du monde
Joueur Sel Tps
jeu
mn
%
tit
G N P Buts
7 Hugo Lloris 99 8889 100% 55 24 20 0
21 Olivier Giroud 75 3916 61% 47 11 17 31
26 Blaise Matuidi 68 4775 84% 46 9 13 9
37 Paul Pogba 55 4225 85% 38 9 8 9
38 Antoine Griezmann 55 3646 76% 38 8 9 21
62 Raphaël Varane 43 3676 98% 28 7 8 2
124 N’Golo Kanté 25 1716 76% 19 4 2 1
162 Samuel Umtiti 20 1711 95% 14 3 3 2
203 Kylian Mbappé 16 1034 75% 10 3 3 4
241 Ousmane Dembélé 13 609 54% 8 3 2 2
243 Nabil Fekir 13 315 15% 7 3 3 2
288 Corentin Tolisso 10 683 80% 7 2 1 0
364 Benjamin Pavard 7 365 43% 5 2 0 0
408 Lucas Hernandez 6 307 50% 4 1 1 0
Voir le tableau des joueurs

PNG - 8.3 ko

Les buteurs : Antoine Griezmann, 4/4 aux pénalties

Pour l’instant, c’est un sans faute : l’attaquant de l’Atlético a transformé son quatrième pénalty en sélection, après ceux marqués contre l’Allemagne en 2016, face au Luxembourg en 2017 et à l’Italie début juin. Il fait aussi bien que Ribéry et Larios, et se rapproche de Youri Djorkaeff et Jean-Pierre Papin (5). Kopa et Zidane (6) occupent toujours la tête de ce classement.

Joueur Buts Sel buts/
match
CF Pe 2 3+
4 Olivier Giroud 31 0  75 0,41 0 0 6 1
13 Antoine Griezmann 21 +1  55 0,38 1 4 3 0
38 Paul Pogba 9 0 55 0,18 1 0 0 0
41 Blaise Matuidi 9 0 68 0,13 0 0 2 0
84 Kylian Mbappé 4 0 16 0,25 0 0 1 0
181 Samuel Umtiti 2 0  20 0,10 0 0 0 0
170 Ousmane Dembélé 2 0 13 0,15 0 0 0 0
171 Nabil Fekir 2 0 13 0,15 0 0 0 0
192 Raphaël Varane 2 0 43 0,05 0 0 0 0
318 N’Golo Kanté 1 0 25 0,04 0 0 0 0
Voir le tableau des buteurs

PNG - 5.4 ko

Le gardien : Hugo Lloris, 2/15 aux pénalties

Décidément, les matchs se suivent et se ressemblent. Pénalty contre les Bleus (provoqué pour la deuxième fois d’affilée par Samuel Umtiti), et but. L’exercice est à peu près aussi naturel à Hugo Lloris qu’un dégagement du pied droit, ce qui n’est pas peu dire. En quinze tentatives, le gardien de Tottenham n’en a repoussé que deux. C’est embêtant, d’autant que les pénalties concédés sont relativement fréquents : trois en 2016, trois en 2017, et déjà deux cette année.

JPEG - 94.4 ko

Voir le tableau des gardiens

PNG - 5.9 ko

La feuille de match

Les données à retenir sous forme de tableau. Les feuilles de match récentes sont accessibles également depuis le tableau des matchs, en cliquant sur le numéro du match (première colonne).
 

[833] France 2-1 Australie

Coupe du monde, premier tour
16 juin 2018, 13h - Kazan, Kazan Arena - 41 279 spectateurs
arbitre : Andres Cunha (Uruguay)
sélectionneur : Didier Deschamps - 77e match, 49 ans
disposition : 4-3-3

TACTIQUE

JPEG - 48.9 ko

TENUES
Illustration Denis Hurley / Museum of Jerseys
Illustration Denis Hurley / Museum of Jerseys
https://museumofjerseys.com/2018/06...
BUTS
scoreminbuteurpasseur ou CPA
1-0 58’  Antoine Griezmann pénalty 
1-1 62’  Mile Jedinak pénalty 
2-1 81’  Aziz Behich contre son camp
COMPOSITION
joueur tps
jeu
e/scasnb
sel
âgeclub
 1 Hugo Lloris 90 99 31 Tottenham
2 Benjamin Pavard 90     7 22 Stuttgart
 4  Raphaël Varane 90  43  25  Real Madrid
 5 Samuel Umtiti 90    20 24 FC Barcelone
21 Lucas Hernandez  90  6 22 Atlético Madrid
 13  N’Golo Kanté   90      25  27  Chelsea
12  Corentin Tolisso  78      78’  10   23   Bayern
 14  Blaise Matuidi 12      68  31  Juventus
 6 Paul Pogba 90  55 25 Manchester Utd
11 Ousmane Dembélé  70  13 21  FC Barcelone
 18  Nabil Fekir 20       13   24   Lyon
 7 Antoine Griezmann  70      55 27 Atlético Madrid
 9  Olivier Giroud  20      75  31   Chelsea
 10 Kylian Mbappé 90    16 19 Paris SG
RÉSERVISTES
joueurnb
sel
âgeclub
 16  Steve Mandanda  27  33  Marseille
 23  Alphonse Aréola  0 25 Paris SG
 19  Djibril Sidibé 17   25   Monaco
 22  Benjamin Mendy   7  23   Manchester City
 17  Adil Rami   35  32   Marseille
 3  Presnel Kimpembe  2  22   Paris SG
 15  Steven Nzonzi  4  29   FC Séville
 8 Thomas Lemar 12 22  Monaco
 20  Florian Thauvin  4   25   Marseille

Les noms en italique indiquent les remplaçants, « nb sel » le nombre de sélections à l’issue du match, « e/s » les entrées et sorties. Dans la colonne « cas », = capitaine, = début de carrière, = fin de carrière, =averti, = expulsé. Dans la partie buts, CPA désigne les coups de pied arrêtés (coup franc, pénalty ou corner direct)
RÉSUMÉ

Rencontres et dédicaces

Retrouvez l'agenda des auteurs du Dico des Bleus dans toute la France

A paraître le 14 novembre

Dernier livre paru

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


Matches en intégralité