Accueil > Tableaux de bord > Tableaux de bord 803 après France-Ecosse (3-0)

télécharger l'article au format PDF

Tableaux de bord 803 après France-Ecosse (3-0)

Publié le 5 juin 2016

Evra qui chasse Platini du top 20 des joueurs, Giroud qui entre dans le top 20 des buteurs derrière Kopa, Kanté nouvelle mascotte des Bleus et l’Ecosse en mode fer à cheval : derniers tableaux de bord avant l’Euro. Enfin !

Zoom sur : L’Ecosse porte-bonheur ?

Depuis 1958, on dirait bien que les Ecossais jouent le rôle du fer à cheval (le trèfle à quatre feuilles étant plutôt réservé aux Irlandais). A quatre reprises ils ont croisé la route des Bleus quelques semaines avant une très grosse performance de ces derniers. Au premier tour de la coupe du monde en Suède, l’équipe de France d’Albert Batteux avait obtenu sa qualification pour les quarts de finale en battant l’Ecosse 2-1. Le 1er juin 1984 à Marseille, le dernier match de préparation avant l’Euro à domicile (tiens tiens) tourne à la démonstration même si le score (2-0, buts de Giresse et Lacombe dans la première demi-heure) ne le reflète pas [1]. Le 12 novembre 1997 à Saint-Etienne, les Bleus de Jacquet souffrent pour battre une vaillante équipe écossaise (2-1, buts de Laigle et Djorkaeff). Et le 29 mars 2000 à Glasgow, l’équipe de France décroche sa première victoire en Ecosse grâce à des buts de Wiltord et Henry (2-0).

JPEG - 17.4 ko

Bien entendu, il y a un contre-exemple. Le 27 mars 2002 à Saint-Denis, les Ecossais de Berti Vogts sont tournés en ridicule par les champions du monde et d’Europe en titre : 5-0 avec des buts de Zidane, Henry, Trezeguet deux fois et Marlet. De bon augure à deux mois du Mondial asiatique ? Pas vraiment. Quelques jours plus tôt, Robert Pires s’est blessé au genou avec Arsenal, hypothéquant ainsi les chances de Bleus beaucoup trop sûrs d’eux.

En battant l’Ecosse 3-0, l’équipe de France 2016 prolongera-t-elle la série 1958-2000 ou, par un excès de confiance cumulé à des absences en cascade, rejouera-t-elle le scénario de 2002 ?

Quatre à quatre et neuf sur dix

L’année 2016 part sur des bases statistiques élevées avec quatre victoires en quatre matches et 13 buts marqués. La dernière fois que les Bleus ont démarré une année civile aussi bien, c’était en 2012 avec des victoires face à l’Allemagne, l’Islande, la Serbie et l’Estonie. La suite avait été nettement moins brillante. Le record du genre remonte bien entendu à 1984 avec 12 victoires en 12 matches, devant 1996 (6 victoires d’affilée dont le premier match de l’Euro contre la... Roumanie) et 1991 (6 victoires en 6 matches).

Dans le graphique ci-dessous sont représentés les résultats obtenus après les quatre victoires initiales. Les cases en bleu clair, gris clair et rouge clair représentent les victoires, nuls et défaites en amical. Les cases en bleu foncé, gris foncé et rouge foncé représentent les matches en compétition (Euro en 2012, 2000, 1996 et 1984, qualifications pour le tournoi suivant en 1994, 1993, 1991 et 1990).

PNG - 43.5 ko

La victoire contre l’Ecosse est aussi la neuvième sur les dix dernières rencontres jouées depuis septembre dernier. Enfin, c’est le quinzième match consécutif qui ne se termine pas par un nul. Le dernier date du France-Albanie de Rennes en novembre 2014. La dernière série du même genre remonte à l’époque de Jacques Santini entre septembre 2002 et février 2004, avec 19 matches consécutifs sans nul (18 victoires, 1 défaite).

Voir le tableau des matches

N’Golo Kanté nouvelle mascotte

Non seulement le relayeur de Leicester a fait un excellent match à Metz, mais il vient aussi d’enchaîner une quatrième victoire en quatre sélections. Ce qui fait de lui la nouvelle mascotte officielle des Bleus. Parmi les internationaux en activité, cinq d’entre eux sont invaincus avec au moins quatre sélections au compteur : Marvin Martin (15), Rio Mavuba (13), Younès Kaboul (5), Mapou Yanga-Mbiwa et Rémi Cabella (4).

JPEG - 35.7 ko

Yohan Cabaye est désormais entré dans le top 50 entre Raymond Kopa et Jean Vincent, excusez du peu. Plus haut, Patrice Evra vient de chasser Michel Platini du top 20, sacrilège.

Joueur Sel Tps
jeu
mn
%
tit
G N P Buts Cap
19 Hugo Lloris 75 6699 100% 38 21 16 0 51
20 Patrice Evra 73 6016 95% 41 19 13 0 5
33 Bacary Sagna 57 4605 89% 30 14 13 0 0
44 Olivier Giroud 49 2249 53% 29 7 13 17 0
50 Yohan Cabaye 46 2767 78% 28 9 9 4 1
57 Blaise Matuidi 44 2943 84% 28 6 10 8 5
71 Moussa Sissoko 38 1739 45% 24 6 8 1 0
92 Paul Pogba 31 2329 84% 22 4 5 5 0
99 Laurent Koscielny 29 2362 90% 15 5 9 1 0
101 Adil Rami 28 2375 89% 16 6 6 1 0
108 Antoine Griezmann 27 1572 67% 19 3 5 7 0
109 André-Pierre Gignac 27 1113 41% 15 7 5 7 0
165 Dimitri Payet 19 938 58% 12 2 5 3 0
228 Lucas Digne 13 731 46% 9 3 1 0 0
300 Anthony Martial 9 415 44% 8 0 1 0 0
437 Kingsley Coman 5 232 40% 4 0 1 1 0
Voir le tableau des joueurs

Olivier Giroud vous salue bien

Sa Madjer contre l’Ecosse fera-t-elle taire les Footix des tribunes ? En attendant, Olivier Giroud continue son ascension du classement des buteurs avec un quatrième doublé qui le propulse dans le top 20, devant Laurent Blanc et Franck Ribéry et juste derrière Roger Piantoni et Raymond Kopa. Quant à Laurent Koscielny, il est le 328e buteur des Bleus. Anthony Martial sera-t-il le suivant ?

Joueur Buts Sel buts/
match
CF Pe 2 3+
17 Olivier Giroud 17 +2 49 0,35 0 0 4 0
43 Blaise Matuidi 8 0 44 0,18 0 0 2 0
49 Antoine Griezmann 7 0 27 0,26 1 0 1 0
50 André-Pierre Gignac 7 0 27 0,26 0 1 1 0
72 Paul Pogba 5 0 31 0,16 0 0 0 0
95 Yohan Cabaye 4 0 46 0,09 0 0 0 0
119 Dimitri Payet 3 0 19 0,16 1 0 0 0
225 N’Golo Kanté 1 0 4 0,25 0 0 0 0
235 Kingsley Coman 1 0 5 0,20 0 0 0 0
315 Adil Rami 1 0 28 0,04 0 0 0 0
317 Laurent Koscielny 1 +1 29 0,03 0 0 0 0
321 Moussa Sissoko 1 0  38 0,03 0 0 0 0
Voir le tableau des buteurs

Et un, et deux, et trente-quatre 3-0

C’est la cinquième fois depuis que Didier Deschamps est sélectionneur que les Bleus l’emportent sur le score fétiche de 1998. Les précédents remontent à 2014 contre l’Arménie et le Honduras et en 2013 face à l’Ukraine et la Finlande. Aucun autre sélectionneur n’a gagné aussi souvent avec ce score qui est revenu 14 fois depuis celui acquis face au Brésil un certain 12 juillet.

Voir la matrice des scores

La feuille de match

PNG - 59.8 ko

Les articles liés



Voir le profil de Bruno Colombari sur LinkedIn



SPIP Site sous spip 3.0.17 et le plugin zpip | Hébergé par Mutins
Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Sauf mention contraire, le contenu rédactionnel de cette page est sous contrat Creative Commons.

Visiteurs connectés : 6