Tableaux de bord 806 après Suisse-France

Publié le 20 juin 2016, mis à jour le 18 septembre 2017

PNG - 21.7 koLe cinquantième match de Deschamps sur le banc avec un comparatif Jacquet/Lemerre, le dixième 0-0 en phase finale (le deuxième contre la Suisse), Griezmann dans le top 100 : les tableaux de bord vous attendent en huitièmes.

Zoom sur : le cinquantième match pour Didier Deschamps

Le sélectionneur, qui a dirigé son cinquantième match à Lille, est désormais à portée du duo Jacquet/Lemerre (53 sélections), qu’il pourrait rejoindre en demi-finale et dépasser en finale. C’est décidément une habitude chez lui à l’Euro : en 2000, il avait été le premier centenaire des Bleus en demi-finale (contre le Portugal) avant de dépasser ce cap en finale (face à l’Italie).

Didier Deschamps ne peut en revanche plus faire aussi bien que ses aînés en nombre de victoires, puisqu’il en est à 30 sur 50 matches, Aimé Jacquet et Roger Lemerre ayant fini à 34 sur 53. Seule différence, de taille, Deschamps a perdu autant de rencontres (11) que les deux autres réunis (3 et 8). Mais si Aimé Jacquet n’a jamais perdu en compétition, Roger Lemerre a échoué cinq fois, dont trois en phase finale et toujours au mois de juin (Pays-Bas 2-3 en 2000, Sénégal 0-1 et Danemark 0-2 en 2002, plus la défaite à domicile contre la Russie en qualifications de l’Euro en 1999 et celle contre l’Australie en coupe des Confédérations en 2001).

Voir le tableau des sélectionneurs

Deschamps n’a pour l’instant perdu que trois fois en compétition : contre l’Espagne (0-1 en mars 2013) en qualification pour la coupe du monde, en Ukraine (0-2 en novembre 2013) en barrages et contre l’Allemagne (0-1 en juillet 2014) en quart de finale au Brésil. Pour être honnête, il faut toutefois rappeler que l’actuel sélectionneur n’a dirigé pas moins de 32 matches internationaux, soit 64% du total. Le vrai bilan comparatif avec Jacquet et Lemerre pourra être fait à l’issue de l’Euro. Le premier a dirigé 31 matches amicaux et le second en a vécu 29.

PNG - 29.4 ko

Enfin, si on regarde le nombre de joueurs appelés, Didier Deschamps est dans les temps de passage de ses aînés avec 57 joueurs utilisés dont 23 nouveaux. C’est quasiment le même nombre de joueurs que Jacquet (56) et c’est le même nombre de nouveaux lancés que Lemerre (23).

Les 0-0 en phase finale

Sur les 58 0-0 des Bleus depuis 1904, on en compte 10 en phase finale, dont cinq à l’Euro, et cinq d’affilée au premier tour. La Suisse et l’Uruguay sont des spécialistes du genre, avec deux 0-0 chacun.

C’est le premier 0-0 depuis celui contre l’Equateur en juin 2014 à Rio. Et le cinquième depuis le début de l’ère Deschamps en 2012 (Uruguay 2012, Belgique et Géorgie en 2013). C’est aussi le premier match nul après une longue série de 17 matches avec un vainqueur (13 victoires, 4 défaites) depuis novembre 2014.

- Suisse 2016 (Euro, premier tour)
- Equateur 2014 (Coupe du monde, premier tour)
- Uruguay 2010 (Coupe du monde, premier tour)
- Roumanie 2008 (Euro, premier tour)
- Suisse 2006 (Coupe du monde, premier tour)
- Uruguay 2002 (Coupe du monde, premier tour)
- Italie 1998 (Coupe du monde, quart de finale, victoire au tirs au but)
- Rep. tchèque 1996 (Euro, demi-finale, défaite au tirs au but)
- Pays-Bas 1996 (Euro, quart de finale, victoire au tirs au but)
- Angleterre 1992 (Euro, premier tour)

Voir la matrice des scores

Adieu 1984

Avec sa sympathique série de six victoires consécutives et son Euro à domicile, cette année 2016 commençait à ressembler fortement à 1984. Le nul contre la Suisse vient casser le parallèle. Sur le schéma ci-dessous qui reprend toutes les années de participation à l’Euro depuis 1984, les matches amicaux sont représentés par des petits cercles, ceux en phase finale par des gros. Le bleu correspond à une victoire, le gris à un nul et le rouge à une défaite. [1]

PNG - 60.2 ko

Antoine Griezmann dans le top 100

L’attaquant de l’Atletico Madrid est le onzième joueur du groupe de Deschamps a entrer dans le top 100. Hier soir, ils étaient dix à Lille (Olivier Giroud, actuel 41e, n’a pas joué). Il y a bien longtemps qu’une équipe de France n’a pas pesé aussi lourd en terme d’expérience, surtout si on souligne que six joueurs sont dans les cinquante premiers, et deux dans les vingt premiers.

Joueur Sel Tps
jeu
mn
%
tit
G N P Buts Cap
18 Hugo Lloris 78 6969 100% 40 22 16 0 54
20 Patrice Evra 76 6286 95% 43 20 13 0 5
29 Bacary Sagna 60 4875 90% 32 15 13 0 0
48 Blaise Matuidi 47 3135 83% 30 7 10 8 5
49 Yohan Cabaye 47 2857 79% 28 10 9 4 1
67 Moussa Sissoko 40 1830 45% 25 7 8 1 0
83 Paul Pogba 34 2541 82% 24 5 5 5 0
88 Laurent Koscielny 32 2632 91% 17 6 9 1 0
94 Adil Rami 31 2645 90% 18 7 6 1 0
99 Antoine Griezmann 30 1738 67% 21 4 5 8 0
103 André-Pierre Gignac 29 1216 41% 16 8 5 7 0
142 Dimitri Payet 22 1144 59% 14 3 5 5 0
324 Kingsley Coman 8 387 50% 6 1 1 1 0
Voir le tableau des joueurs

Le résumé

 


 

La feuille de match

PNG - 40.2 ko

[1[Le même schéma avait été fait pour les années de coupe du monde, à voir ici.

A paraître le 2 novembre

Dernier livre paru

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


Matches en intégralité