Accueil > Tableaux de bord > Tableaux de bord 759 après France-Biélorussie (3-1)

télécharger l'article au format PDF

Tableaux de bord 759 après France-Biélorussie (3-1)

Publié le 12 septembre 2012, mis à jour le 16 mars 2013

Deux victoires pour commencer en phase qualificative, Jallet et Capoue nouveaux buteurs pour les Bleus, le 68e match au Stade de France, premier succès face à la Biélorussie : c’est parti pour une salve de stats de rentrée.

Voir aussi Amateurs de paradoxes, bonsoir !

Un pont sur la Bérézina

Après deux mauvais souvenirs laissés il y a deux ans au Stade de France (0-1) et l’an dernier à Minsk (1-1), la Biélorussie s’est enfin inclinée face aux Bleus. Il ne reste donc plus que 16 adversaires contre lesquels l’équipe de France affiche un bilan déficitaire (sur 84), et 9 contre lesquels les résultats sont en équilibre (voir le tableau des adversaires).

France - Biélorussie
Jallet, Yanga-Mbiwa, Capoue, Lloris, Benzema, Giroud ;
Cabaye, Evra, Ribéry, Sakho, Mavuba.

 

Lloris déjà quadra

Désormais doyen des titulaires depuis la mise à l’écart de Florent Malouda, Franck Ribéry s’apprête à rejoindre Nicolas Anelka et à entrer dans le top 20. Ce devrait être effectif face à l’Espagne en octobre. Karim Benzema côtoie désormais Didier Six et Jean Tigana, avec curieusement le même nombre de victoires qu’eux (29) mais pas le même palmarès. Hugo Lloris, encore une fois irréprochable, aurait sûrement préféré fêter sa 40e sélection sans prendre de but. Il se rapproche de Bernard Lama (44) qu’il devrait dépasser début 2013 pour devenir le troisième gardien français de l’Histoire (voir le tableau des gardiens).

Joueur Sel G N P Buts
21 Franck Ribéry 67 35 19 13 11
34 Karim Benzema 52 29 14 9 15
45 Patrice Evra 45 22 16 7 0
57 Hugo Lloris 40 19 14 7 0
149 Yohan Cabaye 18 11 5 2 1
150 Jérémy Ménez 18 10 4 4 2
188 Mathieu Valbuena 15 10 2 3 2
237 Olivier Giroud 11 7 2 2 1
265 Rio Mavuba 9 6 3 0 0
289 Mamadou Sakho 8 4 4 0 0
339 Blaise Matuidi 6 4 2 0 0
464 Mapou Yanga-Mbiwa 3 2 1 0 0
539 Etienne Capoue 2 1 1 0 1
540 Christophe Jallet 2 1 1 0 1
Voir le classement complet des joueurs

 

Jallet, Capoue, buteurs inattendus

Si les deux matches de septembre n’ont pas permis de découvrir de nouveaux joueurs, ils ont ouvert le tableau des buteurs à trois novices : après Abou Diaby contre la Finlande, ce sont Etienne Capoue et Christophe Jallet qui ont marqué face à la Biélorussie, tous deux lors de leur deuxième sélection. en revanche, Karim Benzema et Olivier Giroud, pourtant associés en attaque, sont restés une fois de plus muets, même si le Madrilène a donné une passe décisive à Ribéry. Lequel Ribéry est désormais trentième au classement des buteurs, avec autant de réalisations que Thadée Cisowski (en 13 matches) et Ernest Vaast (15 sélections).

Buteur Buts Sel buts/
match
21 Karim Benzema 15 52 0,29
30 Franck Ribéry +1 11 67 0,16
162 Mathieu Valbuena 2 15 0,13
167 Jérémy Ménez 2 18 0,11
192 Etienne Capoue +1 1 2 0,50
193 Christophe Jallet +1 1 2 0,50
272 Olivier Giroud   1 11 0,09
294 Yohan Cabaye 1 18 0,06
Voir le classement complet des buteurs

 

Deux victoires pour commencer

Ce n’est pas la première fois que les Bleus réussissent un carton plein pour leurs deux premiers matches qualificatifs à un Euro ou à un Mondial. Avant 2012, ils y étaient parvenus cinq fois.

La plus récente était en septembre 2006, avec deux succès d’affilée en Géorgie (3-0) et contre l’Italie (3-1). En 2002, l’équipe de Jacques Santini avait aussi bien débuté avec un succès à Chypre (2-1) suivi d’un carton contre la Slovénie (5-0). En 1990, le groupe de Michel Platini avait débuté au mieux en Islande (2-1) et contre la Tchécoslovaquie (2-1), tout comme les nouveaux champions d’Europe en 1984 face au Luxembourg (4-0) et à la Bulgarie (1-0). Enfin, en 1980 les hommes de Michel Hidalgo avaient démarré plein gaz à Chypre (7-0) et contre l’Irlande (2-0). A chaque fois, la qualification était au bout du parcours. De bon augure pour l’année prochaine.
 

Le Stade de France meilleur quand ça compte

JPEG - 62.5 ko

Depuis le 31 janvier 1998, les Bleus ont joué 68 fois au Stade de France et son ambiance d’obsèques nationales. Ils l’ont emporté 42 fois pour 19 nuls et 7 défaites. Bilan correct.

Si on détaille maintenant les matches amicaux et ceux en compétition, on constate que l’équipe de France obtient de meilleurs résultats lors des matches à enjeu, contrairement à sa réputation (ancienne il est vrai) de championne du monde des matches amicaux.

Depuis 1998, dix équipes seulement n’ont pas perdu à Saint-Denis et deux y ont gagné : la Russie en juin 1999 (3-2) et la Biélorussie en septembre 2010 (1-0). Par chance, il n’existe pas d’autres pays contenant le mot Russie.

Huit sélections ont obtenu le partage des points en compétition : l’Irlande deux fois (en 2004 et en 2009), l’Italie (1998), l’Ukraine (1999), Israël (2004), la Suisse (2005), la Roumanie et la Bosnie (2009).

En amical, le bilan est moins bon : les Bleus ont perdu cinq fois contre la Belgique (2002), la République tchèque (2003), la Slovaquie (2006), l’Argentine (2007) et l’Espagne (2010), les quatre dernières fois en début d’année. Elle a concédé onze nuls pour vingt-et-une victoires.

PNG - 27.1 ko



Voir le profil de Bruno Colombari sur LinkedIn



SPIP Site sous spip 3.0.17 et le plugin zpip | Hébergé par Mutins
Contact | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Sauf mention contraire, le contenu rédactionnel de cette page est sous contrat Creative Commons.

Visiteurs connectés : 8