Matthieu Delahais : &laquo; les résultats aident à faire aimer un maillot &raquo; - commentaires Matthieu Delahais : « les résultats aident à faire aimer un maillot » 2019-06-28T07:54:20Z https://www.chroniquesbleues.fr/Matthieu-Delahais-les#comment599 2019-06-28T07:54:20Z <p>Je ne m'occupe pas des maillots de club sur ce site consacré à l'équipe de France, mais effectivement le prix des maillots est excessif. Une solution est de les acheter hors période, quand ils sont soldés. Par exemple, le maillot bleu de l'équipe de France porté en Russie (avec une étoile) est vendu 49 euros au lieu de 85, ce qui est déjà plus raisonnable.</p> Matthieu Delahais : « les résultats aident à faire aimer un maillot » 2019-06-21T14:35:02Z https://www.chroniquesbleues.fr/Matthieu-Delahais-les#comment595 2019-06-21T14:35:02Z <p>Je suis d'accord avec vous, mais parfois le prix est tellement élevé que c'est réfractaire d'acheter un maillot si cher ! <br class="autobr" /> Par exemple, le nouveau maillot de l'ESTAC <a href="https://www.foot-inside.fr/lestac-devoile-ses-nouveaux-maillots-de-foot-2019-2020/" class="spip_out" rel='nofollow external'>https://www.foot-inside.fr/lestac-d...</a> est vendu 95 euros c'est une honte !</p> Matthieu Delahais : « les résultats aident à faire aimer un maillot » 2018-09-04T08:09:17Z https://www.chroniquesbleues.fr/Matthieu-Delahais-les#comment510 2018-09-04T08:09:17Z <p>En phase finale, c'est l'organisateur (UEFA pour l'Euro, FIFA pour la Coupe du monde) qui fixe les règles et impose aux équipes participantes le principe de couleurs contrastées (clair/sombre). Mais cette règle qui ne concernait que les maillots s'est progressivement étendue aux shorts et chaussettes, jusqu'aux dernières éditions où l'ensemble de la tenue devait être contrastée par rapport à celle de l'adversaire.</p> <p>En 2006, c'est Domenech qui avait demandé à garder la tenue blanche contre le Brésil, car la France recevait. C'est le seul France-Brésil de l'histoire joué en blanc, d'ailleurs.</p> <p>En 2018, la FIFA a imposé des combinaisons absurdes (chaussettes bleues contre l'Australie qui jouait en jaune ou la Croatie qui jouait en blanc). Il me semble qu'en finale c'est la Croatie qui recevait.</p> <p>Mais je suis d'accord avec vous, il faudrait revenir à plus de classicisme dans les couleurs. La faute aussi aux équipementiers, qui imposent de plus en plus des tenues monochromes, même si ce n'était pas le cas pour Nike en 2018.</p> Matthieu Delahais : « les résultats aident à faire aimer un maillot » 2018-09-04T07:42:06Z https://www.chroniquesbleues.fr/Matthieu-Delahais-les#comment509 2018-09-04T07:42:06Z <p>Merci pour cet article très éclairant et éclairé.</p> <p>Toutefois, je ne comprends pas bien qui décide des couleurs de l'Equipe de France lors de ses matches. Vous avez brièvement parlé de R. Domenech.<br class="autobr" /> Pour ma part, il n'y a pas de plus belle tenue que le Bleu, Blanc, Rouge, lorsque l'équipe est réputée recevoir son adversaire.<br class="autobr" /> Et je dois avouer que le match est déjà à moitié raté quand il en est autrement ...</p> <p>La FFF ne devrait pas céder à la FIFA ou l'UEFA, lorsqu'elle « reçoit » un adversaire, si tant est qu'elle cède, car les autres grandes équipes (Brésil, Allemagne, Italie, Argentine, ...) changent rarement leurs couleurs traditionnelles ...<br class="autobr" /> C'est à l'adversaire de changer sa tenue, intégralement si besoin.</p>