David Trezeguet

Né le 15 octobre 1977 à Rouen, il a la double nationalité franco-argentine. Titré à vingt ans en 1998, David Trezeguet était promis au plus brillant avenir aux côtés de Thierry Henry. Et pourtant, sa carrière internationale s’est enlisée alors même qu’il avait gagné une place de titulaire, en 2002. Plutôt que son tir au but renvoyé par la barre en finale de la Coupe du monde 2006, on retiendra de lui son superbe but à Rotterdam en 2000, un vrai but en or. Il en a inscrit 34 en 71 sélections, où il est entré en jeu 29 fois.

David et Nicolas sont dans un bateau

Publié le 4 décembre 2010 - Bruno Colombari

Les carnets de l’archiviste sur les site des cahiers du football après France-Angleterre. Surpris d’être alignés en même temps, Anelka et Trezeguet en ont oublié de jouer ensemble - Blanc-Deschamps, 5 septembre 2000 - Derniers appelés avant la liste : recalés, bouche-trou, météorites et futurs cadres...

Trezeguet dans le top 30

Publié le 14 décembre 2010 - Bruno Colombari

Avec trente buts marqués en sélection, Trezegol rejoint Platoche, Justo et JPP. L’occasion de revenir sur un parcours moins rectiligne que celui de ses confrères...

Le manège en chantier

Publié le 7 novembre 2010 - Bruno Colombari

Trois victoires, sept nuls, neuf buts marqués, quatre encaissés : la première saison de Domenech consacre le surplace. Essayons tout de même de faire avancer le Schmilblick.

Et tous ces Bleus nés à l’étranger ?

Publié le 4 mai 2011 - Bruno Colombari

Combien d’internationaux sont nés hors métropole ? Environ une centaine. Sur ce total, il faut enlever une vingtaine issus des dom-tom, et 36 nés en Afrique ou au Liban avant la décolonisation. Restent une quarantaine de joueurs qui ont choisi les Bleus plutôt que leur pays d’origine.

2 juillet 2000 : France-Italie

Publié le 27 août 2019 - Bruno Colombari

Petit frère du 12 juillet 1998, double inversé du 10 juillet 2016, ce soir d’été 2000 l’emporte dans le suspense et la dramaturgie. Sous le ciel orange de Rotterdam, les Bleus ont d’abord perdu cette finale avant de la gagner.

SOUTENEZ LE SITE

Si vous appréciez les contenus de Chroniques bleues, vous pouvez apporter votre contribution, à partir de un euro.

En savoir plus

Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee