Chroniques bleues, le site 100% équipe de France. Depuis 2010.

Un 7 dans le dos : les années Deschamps (1989-2000)

Publié le 28 janvier 2022 - Bruno Colombari

Entre 1989 et 2000, Didier Deschamps joue 103 des 123 rencontres de l’équipe de France. Dont 96 avec le numéro 7 qu’il récupère dès sa première titularisation et qu’il ne lâchera quasiment jamais, sauf au profit d’Eric Cantona lors des premiers matchs de l’ère Jacquet.

Les victoires et défaites les plus larges par adversaire

Publié le 27 janvier 2022 - Matthieu Delahais

Les Bleus ont infligé à l’Azerbaïdjan, à l’Ukraine et au Kazakhstan les défaites les plus lourdes de leur histoire. A l’inverse, l’équipe de France a permis aux Anglais, aux Danois et aux Hongrois de remporter leurs victoires les plus larges. Et face aux grandes nations du football ?

Un 7 dans le dos : de Pirès à Ribéry (2001-2014)

Publié le 26 janvier 2022 - Bruno Colombari

Avant Antoine Griezmann, trois hommes se sont quasiment partagés équitablement (et successivement) le numéro 7 des Bleus. Robert Pirès le récupère après Didier Deschamps, puis le laisse en 2004 à Florent Malouda qui le cède en 2008 à Franck Ribéry. Neuf autres joueurs complètent le tableau.

Un 7 dans le dos : les années Griezmann (depuis 2014)

Publié le 24 janvier 2022 - Bruno Colombari

S’il na pas porté le numéro 7 en équipe de France dès ses débuts en 2014, Antoine Griezmann ne l’a plus lâché depuis septembre 2015, même quand, par exception, il ne jouait pas. Fekir, Lacazette et Cabella sont les seuls autres internationaux à avoir porté le 7 sur cette période.

Les ouvreurs de score

Publié le 20 janvier 2022 - Bruno Colombari

Ce sont eux qui marquent le premier but du match, ce qui assure dans 79% des cas la victoire aux Bleus. Qui sont les plus efficaces dans cet exercice ? Et à quelle minute marquent-ils ?

SOUTENEZ LE SITE

Si vous appréciez les contenus de Chroniques bleues, vous pouvez apporter votre contribution, à partir de un euro.

En savoir plus

Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee