Bleu de presse #53

Publié le 23 mars 2022 - Bruno Colombari

William Saliba, Christopher Nkunku et surtout Jonathan Clauss ont eu les honneurs de la presse depuis jeudi, presque autant que le retour inattendu d’Olivier Giroud. Il est aussi question de l’Euro 2028, qui devrait se jouer au Royaume-Uni. Un peu comme en 2021, en fait.

L’arrivée des Bleus à Clairefontaine. Le genre de reportage qui prend tout son charme quand il y a des nouveaux, car comment ne pas s’identifier à eux ? Si Christopher Nkunku et Wiliam Saliba, habitués aux sélections de jeunes, ne sont pas très expressifs, le bonheur radieux de Jonathan Clauss fait plaisir à voir. Le défenseur lensois, qui a 29 ans a bien failli ne jamais jouer en pro, vit un rêve éveillé et se retient de se pincer en public. Il a tout de même du mal à garder les yeux secs en montant les marches ou en découvrant son équipement dans sa chambre. C’est aussi ça, le foot, et c’est beau.

Arrivée des Bleus, le grand format, sur la chaîne YouTube de la FFF le 21 mars.



 

Depuis le temps qu’on en parlait, le voilà : le Lensois Jonathan Clauss est en équipe de France et la Voix du Nord salue son héros. « À force de faire des étincelles depuis deux ans avec le Racing, écrit Richard Gotte, l’Alsacien a fini par clignoter très fort dans les radars de Clairefontaine. En progrès constant avec Franck Haise, symbole d’un RC Lens conquérant, très régulier, Clauss brille aussi par son efficacité. Et cette saison, avec 4 buts et 9 passes décisives, il donne envie de voir ce que la justesse de son pied peut donner au niveau international, si par exemple Karim Benzema et Kylian Mbappé sont en bout de ligne. »

« Si, en RD Congo, on pouvait encore avoir un petit espoir d’attirer Christopher Nkunku chez les Léopards, il a sans doute pris fin ce 17 mars 2022 », explique David Alfa sur le site de RFI, en publiant dans son article un tweet de Herita Ilunga, l’ex-Stéphanois qui constate : « On aurait préféré que ta première sélection soit avec les Léopards mais ce sera plutôt avec les Bleus ! Toutes mes félicitations, je te souhaite beaucoup de réussite et te donner rendez-vous au Qatar face aux Léopards. » Le Congo devra d’abord se débarrasser du Maroc en barrages aller-retour de la zone Afrique, aux mêmes dates que les matchs des Bleus.

Olivier Giroud est de retour en sélection, mais pour combien de temps ? Pour Philippe Sanfourche, l’affaire est entendue : l’attaquant milanais n’est là qu’en raison de l’absence de Benzema, et il repartira dès le que le Madrilène sera rétabli. « Écarté après l’élimination en 8es de finale de l’Euro face à la Suisse, l’attaquant de 35 ans doit ce rappel au seul forfait de Karim Benzema (blessé au mollet gauche) pour ce rassemblement. Didier Deschamps assume une sorte d’intérim de luxe : « Il fait partie des 23 pour ces deux matches-là. Ne me demandez pas après dans le futur ». Car de futur il n’y aura pas pour Olivier Giroud dès lors que l’avant-centre du Real Madrid (34 ans) sera de retour. » Le propos semble réaliste, mais l’histoire n’est pas écrite, et nul ne sait quel sera l’état de forme des uns et des autres dans huit mois, quand commencera la Coupe du monde.

En remplaçant Benjamin Pavard, positif au Covid et habituel latéral droit dans une défense à quatre, par William Saliba, qui joue axe droit dans le trio défensif de l’OM, « l’équipe de France, qui a longtemps manqué de repères dans ce système, se pare de nouvelles intentions de jeu. Didier Deschamps semble avoir dans l’idée d’évoluer avec une défense à trois et des pistons capables de jouer haut. Polyvalent et généreux dans le pressing, Kingsley Coman apparaît comme l’option n°1 à droite. »

Mettre Kylian Mbappé dans sa poche, en Ligue 1 rares sont les défenseurs à pouvoir s’en vanter. William Saliba est l’un d’eux, comme le raconte Quentin Bellue dans SoFoot : « Stade Vélodrome, 24 octobre. Le Paris Saint-Germain se casse les dents sur la défense phocéenne depuis 84 minutes, quand Lionel Messi trouve une brèche. L’Argentin lance Kylian Mbappé en profondeur. Le peuple olympien retient son souffle. William Saliba se jette pour retirer le ballon des pieds du Parisien et faire exploser le Vél’. Un tacle salvateur qui a marqué les esprits et qui apparaît comme le symbole de la saison réalisée par le jeune défenseur. » D’où sa convocation, qui ne devrait pas être la dernière : « Dans l’esprit du sélectionneur, le joueur formé à l’AS Saint-Étienne a clairement sa place dans une liste de 30. Encore une ou deux places à gratter, et un billet pour le Qatar pourra être envisagé. »

Maxime Dupuis est du même avis sur Eurosport : « Être sur le banc, condamné à jouer les utilités, après avoir tenu les rênes de l’attaque, jusqu’à décrocher le Graal, c’est donc compliqué à accepter. Et comme Giroud n’est pas du genre à garder sa langue dans sa poche ni à masquer ses sentiments, Deschamps préfère prévenir. Il ne peut plus lui promettre statut et temps de jeu. Et, comme toujours, placera son groupe avant les individus et les états d’âme de chacun. »

En attendant que le projet stupide de Coupe du monde tous les deux ans disparaisse définitivement, le calendrier des compétitions majeures s’élabore progressivement. Après l’Euro 2024 en Allemagne et la Coupe du monde 2026 aux Etats-Unis, Mexique et Canada, l’Euro 2028 devrait s’installer dans les Iles britanniques. La candidature du Royaume-Uni et de l’Irlande est la seule à avoir été déposée à l’UEFA à la date limite (mercredi). Déjà largement joué sur les pelouses anglaises (Wembley) et écossaises (Glasgow) en 2021, l’Euro reviendra vite Outre-Manche. L’Angleterre et Wembley ont déjà accueilli l’édition 1996 et la Coupe du monde 1966, en plus des demi-finales et de la finale de l’Euro 2020.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.