Bleu de presse #61

Publié le 1er juin 2022 - Bruno Colombari

Mbappé est encore au coeur de l’actualité avec les suites de l’affaire des sponsors de l’équipe de France et ses déclarations pas très diplomatiques sur les sélections Sud-Américaines.

Mardi matin, une rencontre entre Noël Le Graët, Fayza Lamari, mère de Kylian Mbappé et son avocate Delphine Verheyden a eu lieu au siège de la FFF. Et ce afin « de revoir la convention signée par tous les internationaux à leur arrivée en équipe de France, et qui date de 2010 » sur les obligations relatives aux sponsors de l’équipe de France, explique François Verdenet dans L’Equipe. Mais alors qu’un communiqué commun semblait sur le point d’être publié , « les deux parties ne se sont finalement plus accordées sur les termes après relecture. » Noël Le Graët a affirmé que « le texte qui m’a été finalement proposé par les conseils de Kylian m’a un peu froissé. Cette convention ne concerne pas que Kylian mais tous les joueurs de l’équipe de France. Il enfant pas oublier non plus tous les partenaires qui nous donnent beaucoup d’argent. » Mercredi matin, le président de la FFF devait recevoir Lloris, Varane, Griezmann, Benzema et Mbappé.

  • Le Graët-Mbappé, arrêt sur image, par François Verdenet, dans l’Equipe du 31 mai

A propos de cette rencontre, Hugo Lloris a pris la parole avec la modération qui le caractérise auprès de Philippe Sanfourche sur RTL : « Ça fait déjà trop de bruit, mais quelque part on peut comprendre la situation de Kylian, qui a une dimension très très importante dans le monde du football, pas seulement en France, et il a le souci sur l’utilisation de son image. Mais ça concerne également tous les joueurs sélectionnables, et je crois qu’il est important de le mettre à jour, mais encore une fois, sans créer de problème. C’est juste trouver des solutions pour que tout le monde soit gagnant".

Après l’invraisemblable pagaille autour du Stade de France lors de la finale de la Ligue des Champions samedi, le dispositif de sécurité devrait être renforcé vendredi lors de France-Danemark au même endroit. « Seulement 300 supporters danois sont attendus au Stade de France vendredi soir pour assister à ce match comptant pour la Ligue des nations. » explique Loïc Briley sur RMC Sport. « La rencontre ne suscite pas d’inquiétude particulière. En revanche, un élément doit être surveillé et géré de près par les pouvoirs publics : la circulation. Vendredi soir sera le début d’un nouveau week-end prolongé (Pentecôte) avec, en plus, une nouvelle grève qui va impacter le RER B. L’accès au stade pourrait donc impliquer de nouvelles difficultés. »

Tout est bien qui finit bien : la pseudo-polémique entre Benzema et Mbappé suite à la décision du dernier de ne pas signer au Real est éteinte. C’est Benzema lui-même qui s’est chargé de l’opération sur Téléfoot dimanche, comme le rapporte Eurosport : "J’aurais aimé qu’il puisse réaliser son rêve et de jouer au Real Madrid, ensemble, a-t-il confié. Il a choisi le PSG, il faut respecter. Il est jeune, il a beaucoup de responsabilités sur lui […] C’est un joueur du PSG mais on prendra plaisir à jouer ensemble en sélection. Chacun fait ses choix. Après le Real Madrid, c’est le Real Madrid ».

On se souvient que Roger Lemerre avait dû quitter l’équipe de France au premier tour de l’Euro 2000 en raison du décès de son père. Didier Deschamps a perdu le sien le 31 mai et a laissé les Bleus à Clairefontaine pour aller rejoindre sa famille pendant quelques heures. En son absence, c’est son adjoint Guy Stéphan qui a dirigé la séance d’entraînement de mardi après-midi.

C’est le genre de propos qui peut sembler anodin sur le moment, mais que les Bleus pourraient voir revenir comme un boomerang en décembre au Qatar, s’ils croisent la route d’une sélection Sud-Américaine. Mbappé a en effet affirmé à une chaîne de télévision brésilienne « En Amérique du Sud, le football n’est pas aussi avancé qu’en Europe. C’est pourquoi, si vous regardez les dernières Coupes du Monde, ce sont toujours les Européens qui gagnent. » De quoi faire bondir l’Argentin de l’Inter Milan, Lautaro Martinez : « La plupart de ceux d’entre nous qui ont été appelés sont en Europe et chaque jour, même chaque entraînement, vous vous mesurez à eux. […] Je pense que ce n’est pas juste de sa part de tenir de tels propos. »

« Certainement la décision plus facile à prendre, mais également la plus difficile à comprendre, compte tenu des ambitions supposément affichées par le Bondynois depuis son arrivée dans le bain professionnel. » Le non-transfert de Mbappé au Real commence à refroidir mais inspire encore quelques articles, comme celui d’Adel Bentaha sur SoFoot. « Véritable ambassadeur du PSG version Qatar ou inversement, le gamin de 23 ans s’est effectivement retrouvé au centre d’une tornade impossible à maîtriser pour un jeune adulte et au centre de laquelle le « sportif » n’aura que trop rarement été priorisé. » Quant à sa déclaration vis-à-vis du Real Madrid, Adel Bentaha la qualifie d’énigmatique, « à l’image d’un adolescent conscient d’avoir fait une erreur et souhaitant conserver les faveurs de son interlocuteur. Une fenêtre laissée ouverte pour un éventuel feuilleton à prévoir dans trois ans. Pourtant, pas sûr que de l’autre côté des Pyrénées, la patience soit de mise. »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.