Jour de match 861 : Croatie-France

Publié le 14 octobre 2020, mis à jour le 15 octobre 2020 - Bruno Colombari

Les matchs à l’extérieur avant et après l’éclatement de la Yougoslavie, le code-barres, les stats à surveiller et notamment Pogba, Mbappé et les CSC et enfin les joueurs et buteurs français contre la Croatie.

GIF - 3.7 ko

C’est le code-barres de Croatie-France :

861e match depuis 1904 (427 victoires, 179 nuls et 254 défaites ; 1531 buts marqués et 1194 encaissés).

354e match en compétition (202 victoires, 74 nuls et 77 défaites ; 680 buts marqués, 351 encaissés).

311e match à l’extérieur (119 victoires, 69 nuls et 122 défaites ; 466 buts marqués, 533 encaissés).

8e match contre la Croatie (5 victoires, 2 nuls ; 18 buts marqués, 7 encaissés).

4e match à Zagreb (1 victoire, 1 nul, 1 défaite ; 3 buts marqués, 3 encaissés).

Les matchs en Yougoslavie avant et après l’éclatement

Entre 1932 et 1988, l’équipe de France s’est déplacée huit fois en Yougoslavie. Et jamais elle n’y a gagné le moindre match. Dans le meilleur des cas, elle en revenait avec un nul (comme en novembre 1983 ou en avril 1985, et plus tôt en octobre 1949), mais sinon le tarif était une défaite généralement serrée, comme en novembre 1988 pour les débuts de Platini sélectionneur, avec toutefois une terrible raclée en avril 1968 pour un quart de finale de Championnat d’Europe (1-5).
 Bilan : 3 nuls, 5 défaites, 6 buts marqués, 15 encaissés

Depuis 2000, changement total : contre quatre des sélections issues de l’éclatement de la Yougoslavie, l’équipe de France n’a plus eu de problèmes dans les Balkans. La seule équipe à lui avoir tenue tête est la Serbie, avec deux nuls à Belgrade (1-1) en 2009 et 2014, carton rouge à l’appui pour Hugo Lloris lors du premier.

Que ce soit à Sarajevo contre la Bosnie (en 2006 et 2010), à Ljubljana face à la Slovénie (en 2003) ou à Zagreb contre la Croatie (en 2000), les Bleus se sont toujours imposés.
 Bilan : 4 victoires, 2 nuls, 10 buts marqués, 3 encaissés.

JPEG - 114.6 ko

Les stats à surveiller

 Déjà rejoint puis dépassé par Olivier Giroud au classement des buteurs, Michel Platini va voir Paul Pogba arriver à sa hauteur au nombre de sélections (72). Mais Platoche conservera sa 24e place jusqu’en novembre au moins grâce à un temps de jeu largement supérieur (717 minutes de plus avant Croatie-France).
 Kylian Mbappé n’a besoin que d’un but pour entrer dans le top 20, dont il chassera Laurent Blanc (16 buts).
 La Croatie n’a toujours pas gagné contre la France, après 7 matchs disputés. Les seuls adversaires à avoir fait pire sont la Finlande et Chypre (8), l’Irlande du Nord (9) et l’Islande (15).
 Lors des trois derniers matchs avec des buts côté français, les Croates ont été plutôt coopératifs en marquant contre leur camp par Igor Tudor en 2004 (2-2), Mario Mandzukic en 2018 (4-2) et Dominik Livakovic en 2020 (4-2). Seul le premier de ces trois buts a été déterminant pour le résultat du match.

Les joueurs et buteurs contre la Croatie

7 matchs seulement, mais 65 joueurs différents depuis 1998. Desailly, Thuram et Zidane ont joué les 4 rencontres jusqu’en 2004, devant Deschamps, Barthez, Lebœuf, Pirès, Vieira, Henry et Trezeguet (3). Dans la génération actuelle, Lloris était des trois matchs joués depuis 2011, alors que Giroud, Griezmann, Fekir, Nzonzi, Kanté et Hernandez ont participé aux deux dernières rencontres (2018 et 2020).

Côté buteurs, Lilian Thuram et son célèbre doublé a été rejoint en septembre par Griezmann (2 buts chacun) tout comme Pirès et Trezeguet. Les autres, qui ont marqué une fois, sont Giroud, Pogba, Mbappé, Upamecano (qui pourront améliorer leur total à Zagreb), ainsi que Florian Maurice et Tony Vairelles.

Derniers livres parus



Sites partenaires


Une autre manière de raconter le foot


Trophée virtuel spécial Euro


Foot et culture populaire


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


325 matchs des Bleus en intégralité