La liste des 23 de mars 2022 : Giroud revient, Saliba, Clauss et Nkunku arrivent

Publié le 21 mars 2022 - Bruno Colombari

A huit mois de la Coupe du monde, il est préférable d’être dans la liste plutôt qu’en dehors. Giroud est rappelé pour pallier le forfait de Benzema, alors que William Saliba, Jonathan Clauss et Christopher Nkunku découvriront les Bleus.

Mise à jour après l’annonce de la convocation de William Saliba suite au forfait de Benjamin Pavard.

L’annonce par Didier Deschamps de la première liste de l’année, pour les matchs du 25 mars contre la Côte d’Ivoire (à Marseille) et du 29 face à l’Afrique du Sud (à Lille) était très attendue. Car même si la Coupe du monde est encore loin (à partir du 21 novembre au Qatar), la semaine internationale qui s’annonce sera la seule à compter des matchs amicaux. Les deux autres, en juin et en septembre, concerneront la phase de poules de la Ligue des Nations, a priori moins propice à faire des essais.

Huit changements depuis novembre

Leurs noms étaient souvent avancés ces derniers jours, même si ce n’est pas toujours synonyme de convocation : l’attaquant de Leipzig Christopher Nkunku et le latéral droit de Lens Jonathan Clauss ont accroché le bon wagon, aux dépens de Léo Dubois et Jordan Veretout (il y avait un attaquant de moins en novembre). Celui de William Saliba était moins fréquent, mais le forfait (positif au Covid) de Benjamin Pavard permet au Marseillais d’être appelé lundi matin à Clairefontaine.

Parmi les non-retenus depuis la liste précédente, il y a aussi Benoît Costil, Kurt Zouma, Dayot Upamecano et Clément Lenglet. Aucun d’entre eux n’est champion du monde. Paul Pogba, forfait en novembre, fait son retour, tout comme Mike Maignan, Raphaël Varane et Presnel Kimpembe. Et suite au forfait de Karim Benzema, Olivier Giroud a été rappelé. Ils sont donc 10 sur 23 à avoir figuré sur la feuille de match de la finale de Moscou le 15 juillet 2018 (Lloris, Areola, Lucas Hernandez, Kimpembe, Varane, Kanté, Pogba, Griezmann, Giroud et Mbappé).

Les disparus de l’Euro 2020

Si on regarde maintenant qui était parmi les 26 de l’Euro 2020, il en reste 16. Dix ont disparu : Mandanda, Dubois, Zouma, Lenglet, Tolisso, Sissoko, Lemar, Thuram, Benzema et Dembélé. Le constat est vite fait : hormis Benzema, aucun d’entre eux n’était titulaire à l’Euro, ou lors du récent carré final de la Ligue des Nations. En revanche, si on compare la liste de mars à celle d’octobre 2021, avant les rencontres face aux Belges et aux Espagnols, on trouve 16 joueurs en commun. Les cinq entrants sont Giroud, Saliba, Areola, Clauss, Kanté, Nkunku et Coman. Seul Kanté est un titulaire indiscutable, un statut que Giroud pourrait retrouver en l’absence de Benzema. Coman peut aussi être intégré dans un 3-4-3 en tant que piston droit. Mais la convocation de Clauss ne semble pas en faire l’option prioritaire.

Autrement dit, la liste de novembre 2022, celle qui désignera les 23 joueurs chargés de défendre le titre mondial, se dessine assez nettement. Saliba, Clauss et Nkunku devront faire leurs preuves, mais les exemples récents de Jules Koundé (2021), Lucas Hernandez (2018), N’Golo Kanté (2016) ou Antoine Griezmann (2014) montrent que les derniers arrivés avant un grand tournoi ont une chance à saisir. Nkunku pourra être concurrencé par Dembélé ou Martial, tandis que Clauss n’a pour l’instant que Léo Dubois comme challenger. Quant à Saliba, il se retrouve dans une zone ultra-concurrentielle avec Koundé, Upamecano et Pavard, mais le système à trois défenseurs centraux peut l’avantager.

Pour Camavinga, les chances s’amenuisent

Eduardo Camavinga étant toujours utilisé au compte-gouttes par Carlo Ancelotti au Real, il sera très difficile pour lui de se faire une place dans un milieu très dense et bien installé, duquel se sont fait écarter les champions du monde Steven Nzonzi, Corentin Tolisso et Thomas Lemar.

En revanche, alors qu’on pensait qu’Olivier Giroud ne serait plus rappelé, Didier Deschamps a fait appel à lui pour pallier au forfait de Benzema. Auteur d’une saison brillante à Milan, où il a mis Ibrahimovic sur le banc, ce qui n’est pas rien, le deuxième meilleur buteur de l’histoire des Bleus se voit donc offrir une (ultime ?) chance d’accrocher une place pour la Coupe du monde.

Leur présence lors des cinq derniers matchs

joueur880 FIN879 KAZ878 ESP 877 BEL876 FIN
Hugo Lloris 90 90 90 90 90
Alphonse Areola 0 0
Mike Maignan 0 0 0
William Saliba
Jules Koundé 57 90 90 90
Jonathan Clauss
Presnel Kimpembe 90 0 89
Lucas Digne 0 0 0
Lucas Hernandez 0 79 0 90
Raphaël Varane 42 90 90
Théo Hernandez 0 90 90 90 90
Adrien Rabiot 86 90 76 90
Mattéo Guendouzi 23 0 0 0 0
Aurélien Tchouaméni 90 19 90 14 7
N’Golo Kanté 0 71
Paul Pogba 90 90 90
Antoine Griezmann 67 90 89 90 89
Kylian Mbappé 90 88 90 90
Olivier Giroud
Kingsley Coman 79
Moussa Diaby 57 19 0 0 0
Wissam Ben Yedder 0 2 0 0 10
Christopher Nkunku

D’où viennent-ils ?

La Ligue 1 fait désormais mieux que la Premier League avec sept représentants contre six. Le PSG et Monaco en placent deux, mais Lens arrive, alors que côté anglais c’est Manchester United qui compte le plus de Bleus avec les deux représentants de la génération 1993, Varane et Pogba. L’AC Milan a trois internationaux convoqués, et le Bayern seulement deux suite au forfait de Pavard. La Liga confirme son recul avec deux joueurs dont aucun du Barça et du Real.

PNG - 109.9 ko

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.