Quand Platini plaidait pour l’arbitrage vidéo, en 1990

Publié le 31 octobre 2011, mis à jour le 15 août 2017 - Bruno Colombari

Farouche opposant à l’arbitrage vidéo (ce en quoi il a tout à fait raison), le président de l’UEFA était beaucoup plus nuancé lorsqu’il était sélectionneur de l’équipe de France. En février 1990, avant le dernier France-RFA de l’histoire, il se confie sur le sujet.

Comme quoi, il n’est pas interdit de changer d’avis. Si l’on n’a pas souvenir de questions posée à Platini joueur sur l’arbitrage vidéo, Platini sélectionneur a donné son point de vue en février 1990, à mi-chemin de son mandat de trois ans et demi (novembre 1988-juin 1992). Et il est différent de celui de Platini président de l’UEFA...

Il s’exprime aussi sur le projet, absurde, de découper un match en quarts-temps en vue de la coupe du monde 1994 aux Etats-Unis. Un projet remisé dans les cartons depuis, contrairement à l’arbitrage vidéo.


 

Derniers livres parus



Sites partenaires


Une autre manière de raconter le foot


Trophée virtuel spécial Euro


Foot et culture populaire


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


325 matchs des Bleus en intégralité