Les quatre cercles de Deschamps depuis l’Euro

Publié le 14 septembre 2022 - Bruno Colombari

Trente-quatre internationaux ont participé aux treize derniers matchs de l’équipe de France depuis septembre 2021. S’ils seront vingt-six au Qatar dans un peu plus de deux mois, entre huit et dix d’entre eux devront être écartés. Lesquels ?

La FIFA va demander aux sélectionneurs de la Coupe du monde une préliste de 55 noms, probablement fin octobre. Les coachs sont ensuite tenus de rendre publique une liste de 23 à 26 début novembre.

Une méthode pour extrapoler ce que pourrait être sinon la préliste des 55, tellement large qu’elle n’a pas d’intérêt, mais du moins la liste des 23 ou 26 est de regarder qui Deschamps a convoqué depuis l’Euro 2021, soit 13 matchs. L’actuel sélectionneur a appelé pas moins de 37 joueurs, parmi lesquels il en a fait jouer 34. Classons-les en 4 catégories en fonction de leur temps de jeu :

les indispensables (+ de 50%) : 9 joueurs
les habitués (+ de 25%) : 7
les complémentaires (+ de 10%) : 13
les intermittents (- de 10%) : 5

PNG - 103.4 ko

Que remarque-t-on ? Les indispensables sont sûrs d’être à l’Euro sauf blessure évidemment.

Parmi les habitués, les statuts de Pogba ou de Saliba sont incertains. Le premier parce qu’il est peu probable qu’il soit rétabli dans les délais après son opération trop tardive au genou. Le second car la concurrence en défense centrale est très importante. Mais si la liste est élargie à 26, ce qui signifie un joueur de champ de plus par ligne, alors leur cote remonte.

Si aucun nouveau n’est appelé dans la liste de septembre, ce qui semble être la tendance, les 26 qui iront au Qatar sont déjà dans ces 34-là. Il en reste donc huit à écarter, en réalité neuf, car il n’y a que deux gardiens parmi les 34. Le troisième devrait se trouver parmi les joueurs appelés depuis l’Euro mais qui ne sont pas sortis du banc. Parmi eux, il y a trois gardiens : Alphonse Aréola, qui part avec de l’avance, Benoît Costil et Steve Mandanda ne semblant plus concernés.

Parmi les complémentaires, Zouma, Dubois et Martial partent avec un très lourd handicap. Olivier Giroud aussi, mais une liste élargie à 26 pourrait lui laisser une petite chance. A moins qu’elle ne profite à Ousmane Dembélé, qui n’a jamais été appelé depuis un an et qui est en très grande forme avec Barcelone. Mais les deux champions du monde n’entrent plus dans les plans du sélectionneur. Leur présence serait donc une vraie surprise. Celle d’Eduardo Camavinga au milieu n’est guère probable, dans la mesure où le Français n’est que rarement titulaire au Real Madrid. S’il reste une place à prendre au milieu, Boubacar Kamara semble mieux placé. Enfin, le défenseur central de Chelsea Wesley Fofana postule ouvertement, mais la concurrence est importante dans ce secteur. Il pourrait toutefois bénéficier d’un forfait de Presnel Kimpembe.

Du côté des intermittents, seul Clauss est un postulant quasi-certain pour le Qatar, malgré son faible temps de jeu.

Autrement dit, la liste des 26 qui se dessine pourrait ressembler à celle-ci (en gras, les champions du monde en titre) :
Lloris, Maignan, Aréola
Koundé, Pavard, Saliba, Varane, Kimpembe, Konaté, Lucas Hernandez
Clauss, Coman, Kanté, Pogba, Tchouaméni, Guendouzi, Rabiot, Théo Hernandez, Digne
Mbappé, Griezmann, Benzema, Diaby, Nkunku, Ben Yedder, Dembélé

Ce qui ferait 11 champions du monde rappelés sur 23, moins de la moitié.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.