Euro 2000

Les champions du monde remettent ça deux ans plus tard, portés par l’éclosion de Vieira au milieu et de Henry en pointe, par un Zidane exceptionnel et par un banc décisif. Ils inventent même contre le Portugal le tir au but en or, avant de retourner les Italiens comme une crêpe.

Didier Deschamps, parce qu’il ne lâche toujours rien

Publié le 15 octobre 2010 - Bruno Colombari

103 sélections, 54 fois capitaine, champion de tout, la Dèche n’était pas le meilleur joueur français. Mais pour l’empêcher de gagner, bon courage. Devenu sélectionneur, il n’a pas changé, pour redevenir champion du monde en 2018. Monstrueux.

2 juillet 2000 : France-Italie

Publié le 27 août 2019 - Bruno Colombari

Petit frère du 12 juillet 1998, double inversé du 10 juillet 2016, ce soir d’été 2000 l’emporte dans le suspense et la dramaturgie. Sous le ciel orange de Rotterdam, les Bleus ont d’abord perdu cette finale avant de la gagner.

Ces matches gagnés que l’on croyait perdus

Publié le 11 octobre 2021 - Bruno Colombari

En compétition, les Bleus ont retourné un score défavorable 29 fois, la dernière contre l’Espagne en finale de la Ligue des Nations 2021. Il y a même eu un double retournement, et aussi un triple. Attention aux loopings !

Sylvain Wiltord, un joker chez les géants

Publié le 10 mai 2014 - Bruno Colombari

Entré dans l’histoire pour son égalisation miraculeuse contre l’Italie en 2000, c’est le remplaçant le plus célèbre des Bleus. Polyvalent, efficace, Sylvain Wiltord mérite bien un portrait pour ses quarante ans.

Toutes les listes de 1996 à 2021

Publié le 18 mai 2021 - Bruno Colombari

Après la publication de la liste des 26 pour l’Euro, retour sur les précédentes depuis l’Euro 1996. Qui sont les entrants et les sortants ? Dans quelles proportions les listes sont-elles renouvelées ?

David Trezeguet, l’héritier de Fontaine et Papin

Publié le 23 juillet 2014 - Bruno Colombari

Sa brillante et frustrante carrière en bleu gardera l’empreinte de l’Italie, contre laquelle il a d’abord transformé un tir au but en 1998, marqué un sublime but en or en 2000, et trouvé la barre au bout de la finale de 2006. Ce joueur-là, on l’a beaucoup aimé.

SOUTENEZ LE SITE

Si vous appréciez les contenus de Chroniques bleues, vous pouvez apporter votre contribution, à partir de un euro.

En savoir plus

Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee