Un homme sur un banc

Allez, on ne va pas s’en cacher, j’ai un gros faible pour Michel Hidalgo. Ce n’est toutefois pas une raison pour ne pas parler des autres. Toujours sur le banc, toujours harcelés, rarement fêtés, ce sont les sélectionneurs.

Sélectionneurs des Bleus, les bonus (7/11) : Jacques Caudron

Publié le 11 décembre 2020 - Pierre Cazal

En juillet 1930, l’équipe de France participe à la première Coupe du monde de l’histoire en Uruguay. La délégation compte 15 joueurs, le président de la FFF, un masseur, un arbitre… mais pas de sélectionneur. C’est Jacques Caudron, membre du bureau fédéral, qui remplace Gaston Barreau.

Sélectionneurs des Bleus, les bonus (6/11) : Georges Boulogne

Publié le 8 décembre 2020 - Pierre Cazal

Nommé en urgence en mars 1969 suite à la démission de Louis Dugauguez, Georges Boulogne reprend une équipe de France laminée par une décennie noire. Il choisit de s’appuyer sur les Espoirs. Ces derniers décevront, mais Michel Hidalgo en tirera les bénéfices plus tard.

Sélectionneurs des Bleus, les bonus (5/11) : Eugène Fraysse

Publié le 4 décembre 2020 - Pierre Cazal

Pionnier du football français, Eugène Fraysse, capitaine et sélectionneur de l’équipe représentant la France aux J.O. de 1900, aurait cofondé le Club Français à l’âge très suspect de 13 ans. Pierre Cazal a enquêté et a trouvé une autre date de naissance, antérieure de 9 ans !

Sélectionneurs des Bleus, les bonus (3/11) : Frederick Pentland

Publié le 27 novembre 2020 - Pierre Cazal

Pour les JO d’Anvers en 1920, la FFF recrute un entraîneur anglais, Frederick Pentland. Ce dernier va tenter de mettre un peu d’ordre dans la préparation de l’équipe de France, mais va se heurter à l’hostilité des joueurs, et ne sera pas soutenu par le sélectionneur Gaston Barreau.

Sélectionneurs des Bleus, les bonus (2/11) : Gaston Barreau

Publié le 24 novembre 2020 - Pierre Cazal

Le deuxième bonus du livre « Sélectionneurs des Bleus » raconte comment Gaston Barreau organise à la hâte une triple confrontation contre la Grande-Bretagne en février 1940 avec trois équipes de France distinctes, à la demande du généralissime Maurice Gamelin.

SOUTENEZ LE SITE

Si vous appréciez les contenus de Chroniques bleues, vous pouvez apporter votre contribution, à partir de un euro.

En savoir plus

Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee