Bleu de presse #28

Publié le 14 avril 2021, mis à jour le 15 avril 2021 - Bruno Colombari

Un Euro avec 8 villes sur 12, La France toujours deuxième au classement FIFA, Galtier qui vote Zidane, Mandanda et sa fin de carrière internationale, Mbappé et sa marge de progression ou encore Fekir qui oublie les Bleus.

L’Euro se tiendra-t-il dans 12 villes comme prévu, ou seulement dans 8 ? Rome, Bilbao, Dublin et Munich, où l’équipe de France doit rencontrer l’Allemagne le 15 juin, n’ont pas fourni à l’UEFA des éléments précis sur leur jauge prévisionnelle de spectateurs. Elles ont jusqu’au 19 avril pour le faire. Budapest, qui doit accueillir Hongrie-France le 19 juin et France-Portugal le 23 se dit prête, via le gouvernement hongrois, à accueillir 100% de public sous réserve d’un certificat de vaccination.

Euro 2021 de football : quatre pays hôtes sur la sellette, priès d’accepter d’accueillir du public, sur le site du Monde le 9 avril


JPEG - 104.7 ko

Dans son interview en forme d’abécédaire pour Onze Mondial, Steve Mandanda, remplaçant attitré de Hugo Lloris et plus ancien Bleu en activité s’arrête sur l’équipe de France, à la lettre F. « Ils a de grandes chances que l’Euro soit ma dernière compétition internationale. Mais je n’aime pas être catégorique. […] Concernant mon rôle, ça fait des années que je suis numéro 2 en sélection […] Sur une compétition comme ça, mon statut est différent, mais mon objectif est le même. C’est ce qui fait la beauté de ce groupe. Pendant la Coupe du monde, Hugo jouait, mais que ce soit Alphonse ou moi, on était avec lui et à fond derrière lui. »

Steve Mandanda : « je ne m’imagine pas ailleurs qu’à Marseille », de Rafik Youcef dans Onze Mondial d’avril.


La Belgique ayant, comme l’équipe de France, gagné deux fois (Pays de Galles, 3-1 et Biélorussie, 8-0) et fait un nul (en République tchèque, 1-1), elle ne pouvait pas perdre sa première place au classement FIFA au profit des champions du monde, toujours deuxièmes. Comme l’explique Philippe Mayen sur le site de la FFF, les six premiers restent les mêmes (Brésil 3e, Angleterre 4e, Portugal 5e et Espagne 6e). L’Italie gagne trois places au détriment de l’Argentine, de l’Uruguay et du Mexique. Prochain classement le 27 mai.

Classement FIFA : la France solide deuxième, par Philippe Mayen sur le site de la FFF le 8 avril


Alors qu’il est de plus en plus souvent annoncé à Lyon la saison prochaine, le nom de Christophe Galtier, en tête de la Ligue 1 avec Lille, a été aussi avancé comme possible sélectionneur. « Je ne connais pas du tout ce rôle-là. Je suis un vrai supporter de l’équipe de France, mais je ne me suis jamais projeté dans ce rôle-là », a-t-il déclaré, avant de citer Zidane comme successeur de Deschamps. On attend avec impatience la réaction de l’entraîneur du Real aux propos du coach du LOSC.

Pour Christophe Galtier, Zinédine Zidane doit être le prochain sélectionneur des Bleus, sur France Football le 9 avril


JPEG - 134.8 ko

Dans une minichro des Cahiers du football, Jérôme Latta pose la question qui fâche. Mbappé a évidemment une marge de progression importante, mais cela implique-t-il qu’il change sa façon de jouer ? « Hypothèse : Mbappé fait des différences fatales avant d’être en position de frappe – sur ses courses, ses coups de reins et ses dribbles –, mais, à conditions de tirs équivalentes, il n’est pas assez tueur. » Une hypothèse démentie par ses expected goals. « Le « problème » de Mbappé est d’avoir d’emblée fixé la barre très haut en s’exposant aux critiques de ceux que son assurance irrite » alors que « c’est en s’appuyant sur ses atouts premiers qu’il a livré des prestations époustouflantes, quitte à passer à côté de certains matches. »

Mbappé doit-il changer pour progresser ? Jérôme Latta dans les Cahiers du football du 13 avril


Touché au genou contre le Kazakhstan, Anthony Martial sera-t-il prêt pour l’Euro ? Selon son entraîneur à MU, Ole-Gunnar Solskjaer, sa saison est probablement finie. Mais sur le site RMC Sport, Apolline Bouchery a visiblement d’autres informations : « si la blessure est bien plus importante que prévue, cela ne devrait pas remettre en question, pour l’instant, sa participation à l’Euro. » Corentin Tolisso (Bayern) est le seul Bleu forfait actuellement.

Malgré la blessure, la participation de Martial à l’Euro pas remise en question, par Apolline Bouchery sur RMC Sport le 4 avril


JPEG - 51.8 ko

Il fait partie des champions du monde qui ont disparu des radars, comme Sidibé, Mendy ou Thauvin. Nabil Fekir s’est confié à Olivier Bossard dans France Football dans une interview light où les questions sont parfois plus longues que les réponses, mais à deux mois de l’Euro, le meneur de jeu du Real Betis ne dit pas un mot sur l’équipe de France, comme s’il l’avait déjà zappé ou si elle était pour lui hors sujet. Étonnant.

Nabil Fekir : « sans ballon, je suis malheureux » par Olivier Bossard dans France Football du 13 avril.
Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee

Derniers livres parus

Sites partenaires


Une autre manière de raconter le foot


Trophée virtuel spécial Euro


Foot et culture populaire


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


325 matchs des Bleus en intégralité