Bleu de presse #50

Publié le 2 mars 2022 - Bruno Colombari

L’exclusion de la Russie de la prochaine Coupe du monde vue par Le Graët et Infantino, le mois de mars décisif d’Antoine Griezmann, Alban Lafont et Gaëtan Laborde en postulants, un superbe portrait d’Eugène Maës et la suite de la saga Hidalgo sur Soccer Nostalgia.

La France, par la voix du président de la FFF Noël Le Graët, avait demandé à la FIFA d’exclure la Russie des compétitions internationales, en allant au-delà de sanctions symboliques prononcées dans un premier temps. « La Coupe du monde aura lieu, mais sans la Russie. C’est allé trop loin. Les sanctions économiques, c’est bien, mais ce n’est pas suffisant. Il faut marquer le coup. L’UEFA et la Fifa ont montré leur unité sur ce dossier » a affirmé Noël Le Graët.

Obligé « d’admonester son grand ami Poutine », comme le rappelle Nicolas Ksiss-Martov dans un article cinglant pour la FIFA, Gianni Infantino ne peut plus « fermer les yeux cette fois, comme il s’y emploie depuis des années concernant les morts sur les chantiers au Qatar ».

« Certes les statuts de la FIFA permettent la possibilité de suspendre, même provisoirement, la Fédération russe, comme l’Afrique du Sud ou la Yougoslavie par le passé. On songe en particulier à l’article 3 sur les droits de l’homme ou le 4 sur les discriminations. Ces textes sibyllins et vagues s’avèrent toujours sujet à interprétation et demeurent donc dépendants de la volonté politique de ceux qui doivent les appliquer. Or Gianni Infantino, un homme pour qui le football est d’abord un échiquier et un chéquier, a plutôt freiné des quatre fers. […] Plus prosaïquement, à l’instar d’une communauté internationale, et d’une Europe où personne n’a rompu ses relations diplomatiques avec le Kremlin, il savait que l’avenir s’écrira davantage avec Moscou que Kiev. En attendant, place à la bonne conscience. »

J’ai répondu aux questions de Shahan Petrossian, du site Soccer Nostalgia, à propos de la deuxième saison de Michel Hidalgo comme sélectionneur des Bleus, en 1976-1977. Un retour détaillé et argumenté sur les dix matchs de la saison (dont deux contre des clubs, M’Gladbach et le Gremio) qui ont contribué à donner à l’équipe de France le statut de championne du monde des matchs amicaux. L’article, publié en version anglais/français, sera repris sur Chroniques bleues la semaine prochaine.

73 jours de galère depuis le 12 décembre. Julien Pereira et Hadrien Hiault évoquent l’hiver calamiteux d’Antoine Griezmann, lui qui a été remarquablement épargné par les blessures au point de n’avoir manqué que 4 matchs sur 106 en équipe de France. Dans quel état arrivera-t-il en sélection le 25 mars, sachant que son mois de mars sera très chargé, en Liga et en Ligue des Champions contre Manchester United. « Il va devoir retrouver ses marques en équipe de France, sur les derniers rassemblements on a vu Benzema et Mbappé combiner de plus en plus ensemble, on a vu un relatif déclin de Griezmann. Les matchs amicaux seront clés pour lui, pour retrouver de l’influence », constate Hadrien Hiault.

  • Deux mois et demi de galère, et maintenant ? « Griezmann est déjà à un tournant » Eurosport, le 25 février 2022


 

En marquant contre Saint-Etienne ses 155e et 156e buts pour le PSG, Kylian Mbappé a déjà fait aussi bien que Zlatan Ibrahimovic, deuxième meilleur buteur de l’histoire du club (derrière Edinson Cavani, 200). Les spéculations sur son avenir continuent, même s’il semble décider de partir au Real Madrid cet été.

Ça va mieux pour Ousmane Dembélé à Barcelone. Au font du trou début janvier, le Français a retourné le public du Camp Not contre Bilbao, avec un but et deux passes décisives. « Dans le football, on ne peut jamais rien écarter. Regardez : il ne pouvait pas jouer, et maintenant il joue, et il joue bien. » a déclaré Xavi. On attend encore de lui une performance digne de ce nom en équipe de France.

Après une performance éblouissante avec Nantes contre le PSG le 19 février dernier, Alban Lafont fait à nouveau parler de lui, alors qu’il compte 14 sélections en Espoirs. « Lafont a une réelle carte à jouer pour découvrir les A, et ce dès le 17 mars, date à laquelle Didier Deschamps va dévoiler sa prochaine liste. Derrière les intouchables Hugo Lloris et Mike Maignan, la place de troisième gardien semble largement accessible. Entre les déboires de Steve Mandanda et Alphonse Areola, remplaçants dans leurs clubs respectifs, et la blessure de Benoît Costil, aucun gardien ne paraît en position de force.

Toujours au rayon « à qui le tour en Bleu ? », l’entraîneur de Montpellier, Olivier Dall’Oglio, ne tarit pas d’éloges sur Gaëtan Laborde, qui a quitté l’Hérault pour rejoindre le Stade Rennais. « « Quand on a un garçon qui marque comme ça, obligatoirement je pense que le sélectionneur se penche dessus. C’est raisonnable d’y penser.[…] Le fait que Rennes ait pris de l’ampleur et soit de niveau européen fait que ça le place dans une meilleure position. » ».

Pour terminer, un article très complet et très riche sur une des toutes premières vedettes de l’équipe de France, avant la Première Guerre mondiale : Eugène Maës. David Pont raconte son parcours étonnant et précoce, avec ses 15 buts inscrits en deux ans et 11 matchs seulement en sélection, sa blessure en 1914, sa reconversion à Caen après guerre, comme maître-nageur, et sa fin tragique en 1945 à Dora après avoir été dénoncé à la Gestapo.

« Enthousiaste et motivé, Maës, en parallèle du football, s’implique dans son nouveau métier. Il sera tour à tour professeur de natation, professeur de plongeon, entraîneur de water-polo. Il peut se targuer d’avoir appris à nager à des milliers de Caennais, grâce à une méthode qu’il a lui-même améliorée. Il est aussi un formidable organisateur de compétitions telles que : les concours de vitesse, la traversée de Caen à la nage, le circuit des quatre sports, qui est en fait un ancêtre du triathlon puisqu’il combinait vélo, course à pied, aviron et natation. »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.