Jour de match 870 : France-Allemagne

Publié le 15 juin 2021 - Bruno Colombari

Une série de 16 matchs sans défaite en compétition à bonifier, le 15 juin, date fétiche, vers 50% de victoires depuis 1904, jamais de défaite en ouverture d’un Euro, Griezmann quadruple buteur contre Neuer : les stats à surveiller avant France-Allemagne.

GIF - 3.7 ko

C’est le code-barres de France-Allemagne.

870e match depuis 1904 (434 victoires, 180 nuls, 255 défaites ; 1548 buts marqués, 1200 encaissés)

96e match sur terrain neutre (45 victoires, 22 nuls et 28 défaites ; 159 buts marqués, 135 encaissés)

359e match en compétition (207 victoires, 75 nuls, 77 défaites ; 691 buts marqués, 355 encaissés)

32e match contre l’Allemagne (14 victoires, 8 nuls, 9 défaites ; 49 buts marqués, 46 encaissés)

3e match à Munich (1 victoire, 1 nul ; 1 but marqué, 0 encaissé)

16 matchs sans défaite en compétition, c’est beaucoup ?

Les Bleus n’ont plus perdu en compétition depuis plus de deux ans, très exactement le 8 juin 2019 à Konya, face à la Turquie (0-2). Ils ont gagné 13 des 16 matchs suivants, ne lâchant des points que trois fois, toujours à domicile d’ailleurs, en octobre 2019 contre la Turquie (1-1), un an plus tard face au Portugal (0-0) et en mars 2021 contre l’Ukraine (1-1). Pour impressionnante qu’elle soit, cette série est loin de constituer un record du genre. Entre septembre 2004 et septembre 2006, les Bleus de Raymond Domenech avaient bouclé 19 matchs de compétition sans en perdre un seul (11 victoires, 8 nuls), dont la Coupe du monde en Allemagne, puisque la finale perdue contre l’Italie est statistiquement un match nul.

Le vrai record date de la fin du siècle dernier. Entre septembre 1994 et mars 1999, donc dans la période Jacquet-Lemerre. A la suite du naufrage de l’automne 1993, les coéquipiers des débutants Zidane et Thuram et des finissants Papin et Cantona deviennent imprenables dans les matchs qui comptent : 27 d’affilée sans défaite. Pas suffisant pour perdre la demi-finale de l’Euro 1996 (aux tirs au but contre la République tchèque), mais assez pour devenir champions du monde, malgré quand même 11 nuls pour 16 victoires.

Autrement dit, pour battre ce record, les Bleus de Deschamps ne devront perdre aucun des 12 prochains matchs : les 7 de l’Euro, les 3 en qualification de la Coupe du monde en septembre et les deux du carré final de la Ligue des Nations en octobre. Y a plus qu’à.

Jouer un 15 juin

C’est la septième fois que l’équipe de France dispute un match à cette date bien sympathique (pour ceux qui me connaissent). Et c’est un rendez-vous qui n’est presque jamais amical : hormis le baroque France-Afrique de la non moins farfelue Coupe de l’Indépendance organisée par le Brésil en 1972, les Bleus n’ont joué que des matchs de phase finale. Et ça leur a plutôt réussi, avec quatre victoires pour un nul face à l’Espagne à l’Euro 1996.

Ecosse (1958) à Örebro - 2-1 - CM
Afrique (1972) à Maceio - 2-0 - Amical
Espagne (1996) à Leeds - 1-1 - Euro
Ukraine (2012) à Donetsk - 2-0 - Euro
Honduras (2014) à Porto Alegre - 3-0 - CM
Albanie (2016) à Marseille - 2-0 - Euro
Allemagne (2021) à Munich - Euro

Les stats à surveiller

 En cas de victoire à Munich, l’équipe de France en sera à 435 matchs gagnés depuis 1904. Sur 870, donc pile 50%. Ça paraît sans doute anecdotique, mais ça ne l’est pas : la dernière fois que les Bleus ont compté la moitié de victoires, c’était en février 1905, lors du deuxième match de l’histoire de la sélection (Suisse, 1-0).

 Jusqu’à cette année, les matchs des Bleus à l’Euro joués sur terrain adverse étaient rarissimes : contre la Suède à Solna en 1992 (1-1), face aux Pays-Bas à Amsterdam en 2000 (2-3) et contre l’Ukraine à Donetsk en 2012 (2-0). Mais en 2021 ils vont se rattraper, puisqu’après avoir affronté l’Allemagne à Munich ils retrouveront la Hongrie à Budapest, et peut-être l’Angleterre à Wembley en demi ou en finale.

 Qui sera le premier buteur français à l’Euro ? Après Platini (1984), Papin (1992), Dugarry (1996), Blanc (2000), Zidane (2004), Henry (2008, lors du deuxième match), Nasri (2012), Giroud est encore là pour se succéder à lui-même (2016), puisqu’il avait ouvert le score contre la Roumanie.

 Combien de temps les Bleus joueront-ils sans encaisser de but ? En 1984, Bats avait tenu 211 minutes, plus que Martini en 1992 (25 minutes) ou que Lama en 1996 (175), qui avait fait mieux que Barthez en 2000 (125) et surtout en 2004 (38). Coupet avait tenu plus longtemps en 2008 (99) mais pas Lloris en 2012 (30) ou 2016 (65).

 L’équipe de France n’a jamais perdu en ouverture d’un Euro, depuis qu’il se joue sous forme de tournoi (en excluant donc l’édition 1960). Elle compte 5 victoires (Danemark 1984 et 2000, Roumanie 1996 et 2016, Angleterre 2004) et trois nuls (Suède 1992, Roumanie 2008 et Angleterre 2012). Et alors qu’elle a atteint le dernier carré quatre fois sur cinq en gagnant d’entrée, elle n’est sortie du premier tour qu’une fois sur trois en débutant par un nul.

Joueurs et buteurs contre l’Allemagne

246 joueurs ont affronté l’Allemagne depuis 1931. Les plus sélectionnés sont tous des joueurs contemporains : Blaise Matuidi et Olivier Giroud ont rencontré la Mannschaft sept fois entre 2013 et 2018, alors que Antoine Griezmann et Hugo Lloris l’ont croisée six fois. Amoros, Battiston, Cabaye, Varane et Pogba l’ont fait cinq fois. A noter aussi que Michel Platini a plus souvent perdu (deux fois) que gagné (une) lors de ses quatre confrontations entre 1977 et 1986, alors que Raymond Kopa et Zinédine Zidane ont toujours gagné (en trois oppositions).

Les deux Français les plus efficaces contre l’Allemagne sont Just Fontaine et Antoine Griezmann, avec quatre buts chacun. Si le premier les a tous marqués en une seule fois, en juin 1958 pour la troisième place en Suède (6-3), le second a signé deux doublés, un en demi-finale de l’Euro 2016 à Marseille, l’autre en octobre 2018 à Saint-Denis en Ligue des Nations. Giroud, Lacazette, Trezeguet, Cantona, Trésor, Douis, Bosquier et Foix en ont marqué deux, et 22 autres (dont Platini, Zidane ou Kopa) un seul.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SOUTENEZ LE SITE

Si vous appréciez les contenus de Chroniques bleues, vous pouvez apporter votre contribution, à partir de un euro.

En savoir plus

Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee