Jour de match 885 : Autriche-France

Publié le 10 juin 2022 - Bruno Colombari

Le code-barres, jouer un 10 juin, retour à Ernst-Happel, encore les 50% de victoires, Konaté potentiel centième joueur appelé par Deschamps, Griezmann vise Vieira, Mbappé aux abonnés absents et Benzema aux portes du top 10 aux sélections en compétition.

GIF - 4 ko

C’est le code barres d’Autriche-France :

885e match depuis 1904 : 442 victoires, 186 nuls, 256 défaites ; 1583 buts marqués, 1215 encaissés

330e match à l’extérieur : 130 victoires, 73 nuls et 126 défaites ; 494 buts marqués, 548 encaissés

373e match de compétition : 213 victoires, 81 nuls, 78 défaites ; 719 buts marqués, 369 encaissés

24e match contre l’Autriche : 12 victoires, 2 nuls, 9 défaites ; 39 buts marqués, 40 encaissés

10e match à Vienne : 4 victoires, 1 nul, 4 défaites ; 14 buts marqués, 18 encaissés

1998-2022 : Ernst Happel boucle (presque) la boucle

Le stade Ernst-Happel de Vienne sera l’avant-dernier à recevoir les Bleus avant qu’ils ne remettent en jeu leur titre de champion du monde (le dernier sera le Parken Stadium de Copenhague, le 25 septembre). Par un curieux hasard, c’était aussi le premier à accueillir les champions du monde 1998, le 19 août de cette année-là, soit 38 jours après la finale gagnée contre le Brésil. L’équipe de France, qui avait la tête ailleurs, avait souffert ce soir-là malgré les renforts des Lensois Tony Vairelles et Frédéric Déhu, tous deux débutants, du Bordelais Lilian Lassantes, du Parisien Alain Com et du Marseillais Florian Maurice, qui cumulaient à eux quatre six sélections. Privés de Barthez, Blanc, Desailly, Petit, Dugarry et Trezeguet, les Bleus avaient ouvert le score rapidement par Laslandes, mais les Autrichiens étaient revenus avant la mi-temps puis avaient pris l’avantage sur pénalty à un quart d’heure de la fin. Il faudra un but de Boghossian pour éviter une défaite précoce qui aurait fait tache (2-2). A noter que les Bleus n’avaient pas encore la première étoile sur leur maillot. Ils la porteront lors du match suivant à Reykjavik contre l’Islande, sans plus de succès (1-1).

Jouer un 10 juin

Si l’on excepte une sévère défaite en 1933 contre la Tchécoslovaquie à Prague, le 10 juin, au cours duquel les Bleus n’ont joué que six fois, est plutôt une bonne date. Ils ont gagné quatre matchs ce jour-là, dont curieusement deux contre la Roumanie lors du premier tour d’un Euro, à vingt ans d’intervalle. Dugarry avait donné la victoire en 1996, alors que Payet avait nettoyé la lucarne à la toute fin du match en 2016. C’est aussi à cette date que l’équipe de France avait remporté sa première Coupe des Confédérations contre le Japon en 2001 (but de Vieira) et qu’elle avait battu la Hongrie en maillot rayé vert et blanc à Mar del Plata en 1978. Quatorze ans plus tard, Platini était sur le banc lors de l’Euro en Suède, pour le match d’ouverture plutôt raté face au pays organisateur.

Tchécoslovaquie (1933) à Prague - 0-4 - Amical
Hongrie (1978) à Mar del Plata - 3-1 - CM
Suède (1992) à Stockholm - 1-1 - Euro
Roumanie (1996) à Newcastle - 1-0 - Euro
Japon (2001) à Yokohama - 1-0 - Conf
Roumanie (2016) à Saint-Denis - 2-1 - Euro

Les stats à surveiller

 Après Boubacar Kamara, 99ème international utilisé par Deschamps (et 64e nouveau), Ibrahima Konaté sera-t-il le centième ? Sur ces 99, les plus fréquents sont Griezmann (106 fois), Giroud (103), Lloris (101), Pogba (91) et Varane (86). A l’autre bout du tableau, 12 joueurs ne comptent qu’une sélection avec Deschamps, comme Abou Diaby, Clément Chantôme, Marvin Martin ou Jimmy Briand, par exemple.

 Cette fameuse jauge de 50% de victoires, que les Bleus ont mis 117 ans à atteindre (en juin 2021) pour immédiatement repasser en dessous, puis l’atteindre à nouveau en novembre 2021 et la dépasser pour la première fois en mars, revient en force en juin. En perdant contre le Danemark et en faisant un nul en Croatie, l’équipe de France compte donc 442 victoires en 884 matchs, c’est-à-dire à nouveau pile poil 50% de succès. Il faudra gagner les deux derniers matchs de la saison pour passer encore au dessus, et si possible y rester.

 S’il joue en Autriche, Antoine Griezmann compterait non seulement 64 sélections consécutives, série en cours (et record évidemment), mais aussi 107 capes, rejoignant Patrick Vieira à la 7e place en attendant de côtoyer Zinédine Zidane la semaine prochaine. Il est même assuré de prendre la septième place à l’ex-Gunner, puisqu’il compte 135 minutes de plus avant même le match de Vienne.

 S’il ne joue pas en Autriche, Kylian Mbappé aura manqué son quatorzième match depuis ses débuts en sélection en mars 2017. Même si ses absences se multiplient depuis trois ans (12 lors des 34 derniers matchs, contre une seule lors des 34 matchs précédents), leur total est modéré en comparaison des internationaux ayant un nombre équivalent ou proche de sélections (55 pour Mbappé) : Battiston en a manqué 53 (pour 58 capes), Dugarry 49 (55), Kanté 32 (53) et Papin 24 (54). Evidemment, Mbappé est surclassé par Griezmann, qui n’a manqué que 4 matchs en 106 sélections.

 Karim Benzema pourrait entrer dans le top 10 des Bleus ayant joué le plus de matchs de compétition. Avec 53 sélections dans cette catégories, il arriverait à la hauteur de Patrick Vieira et dépasserait Gallas, Blanc, Lizarazu et Wiltord, qui en comptent 52. Il s’approcherait de Pogba (54) mais resterait à bonne distance de Giroud (62) et Griezmann (65). Lloris est en tête avec 89 sélections en compétition.

Joueurs et buteurs contre l’Autriche

210 Bleus ont croisé l’Autriche depuis 1925. Le plus fréquent est Robert Jonquet (4) devant 14 joueurs à 3 matchs, dont Karim Benzema et Didier Deschamps. L’attaquant du Real est le seul du groupe actuel à avoir déjà rencontré l’Autriche, puisque la dernière opposition date de 2009.

Côté buteurs, il y en a 31 mais seulement cinq à avoir marqué plusieurs fois face à l’Autriche. Le plus prolifique est Just Fontaine (4 buts) devant Jean Vincent (3), Karim Benzema (2, dont son tout premier en sélection en mars 2007), Jean-Pierre Papin et Jean Grumellon.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.