La liste de mars 2019 : Coman revient, Martial forfait, Lemar arrive

Publié le 14 mars 2019, mis à jour le 18 mars 2019

Les matchs à face à la Moldavie (le 22) et l’Islande (le 25) auront comme un air d’Euro 2016, avec les convocations de Coman, Sissoko et Digne. On a quand même échappé à Sagna et Evra. Martial forfait est remplacé par Lemar.

Didier Deschamps a donné la liste des 23 joueurs retenus pour les matchs du 22 mars (en Moldavie) et du 25 mars (contre l’Islande), en phase qualificative de l’Euro 2020.

Finalement, la préconvocation de Moussa Dembélé n’était qu’une préconvocation, comme en reçoivent une quarantaine de joueurs avant chaque annonce de liste. Didier Deschamps n’a appelé aucun nouveau joueur pour les deux premiers matchs de 2019. Il faut dire que la liste des possibles n’était pas bien large : le latéral droit strasbourgeois Kenny Lala, son homologue lyonnais Léo Dubois ou encore le défenseur central barcelonais Clément Lenglet. Au milieu, Houssem Aouar (Lyon) et Mattéo Guendouzi (Arsenal) semblaient être des candidats potentiels à l’automne, mais ils ont perdu du terrain depuis.

Six champions du monde absents

Les 23 de ce printemps 2019 n’étaient pourtant pas tous là il y a six mois. Parmi les champions du monde, manquent Steven Nzonzi, Ousmane Dembélé, Lucas Hernandez et Benjamin Mendy, les deux derniers forfaits sur blessure. Le latéral gauche de City a décidément les genoux en sucre. Adil Rami, lui, ne joue même plus en club avec l’OM. Il semble très improbable qu’on le revoie en sélection. Au milieu, Corentin Tolisso (Bayern) n’a pas encore repris.


 

Côté retours, après ceux de Moussa Sissoko et Lucas Digne à l’automne, voici Kingsley Coman, en une sorte de revival de l’Euro 2016. Anthony Martial y était aussi, mais il a déclaré forfait dimanche et sera remplacé par un Thomas Lemar qui n’a disputé que 31 minutes lors des cinq dernières rencontres, en amical contre l’Islande en octobre. Pour l’instant, son apport en sélection est anecdotique.

Layvin Kurzawa, arrivé en sélection à l’automne 2014 et qui a réussi à manquer les deux dernières phases finales, fait un retour plutôt inattendu (plus appelé depuis novembre 2017). Tanguy Ndombele est le seul nouveau bleu post mondial (avec Alphonse Areola, qui lui était en Russie) à se maintenir dans un groupe où Alassane Pléa et Ferland Mendy sont absents, de même que Dimitri Payet.

Aucun nouveau en début d’année, une première depuis 2013

Ne voir aucun nouveau en début d’année civile n’est pas habituel avec Didier Deschamps : c’est même la première fois que ça arrive depuis sa nomination à l’été 2012. En février 2013 contre l’Allemagne, il avait convoqué Romain Alessandrini (vous vous souvenez ?) qui n’avait pas joué. En mars 2014 face aux Pays-Bas, Antoine Griezmann et Lucas Digne avaient fait leurs débuts. En mars 2015 contre le Brésil, Nabil Fekir était lancé dans le grand bain international, alors qu’en mars 2016 face aux Pays-Bas, on découvrait un certain N’Golo Kanté. Un an plus tard, à Luxembourg, débutaient Benjamin Mendy et Kylian Mbappé, et en 2018, Wissam Ben Yedder et Lucas Hernandez étrennaient le maillot bleu contre la Colombie. Soit huit joueurs lancés en six ans, dont six futurs champions du monde. Pas mal !

Voici un tableau récapitulatif du temps de jeu des 23 lors des cinq derniers matchs, ainsi que le rappel de leur nombre de sélections et du pourcentage de titularisation. En cliquant deux fois sur la colonne du match, vous pouvez trier celle-ci par le temps de jeu décroissant et donc voir les titulaires et remplaçants de la rencontre.

On remarque que le seul à avoir disputé l’intégralité des rencontres depuis la finale de la Coupe du monde est toujours Benjamin Pavard. Trois autres joueurs ont été titulaires à chaque fois : Griezmann, Giroud et Mbappé. Lloris, Kanté, Matuidi et Pogba en ont joué quatre, tout comme Kimpembe, mais son dernier en tant que remplaçant.

Enfin, quatre joueurs n’ont participé à aucune des cinq dernières rencontres (Mandanda, Sidibé, Kurzawa et Coman) et trois autres n’ont pas été titulaires (Zouma, Sissoko et Fekir). Vu la faiblesse de l’opposition en Moldavie (3 victoires lors des 30 derniers matchs en compétition, deux contre Saint-Marin, une contre Andorre), on pourrait imaginer une attaque Coman-Mbappé-Griezmann plutôt sexy.

joueur 845
URU
844
PBS
843
ALL
842
ISL
841
PBS
total
sel
total
titu
Lloris 90 90 90 90 108 100%
Mandanda 28 93 %
Areola 90 2 100 %
Pavard 90 90 90 90 90 18 75 %
Sidibé 18 94 %
Kimpembe 45 90 90 90 7 60,0%
Varane 90 90 45 90 54 98 %
Umtiti 90 27 96 %
Zouma 45 3 0 %
Digne 90 90 23 57 %
Kurzawa 11 82%
Kanté 90 90 89 90 36 82 %
Matuidi 62 65 90 90 77 85 %
Sissoko 1 25 55 47 %
Ndombele 70 9 1 23 4 25 %
Pogba 90 67 90 64 86 %
Fekir 20 20 10,0%
Griezmann 89 90 89 60 81 67 81 %
Mbappé 36 90 86 30 90 28 79 %
Giroud 80 65 90 90 89 87 67 %
Lemar 31 14 43%
Coman 15 47%
Thauvin 54 59 7 14 %

Derniers livres parus

Sites partenaires


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


273 matchs des Bleus en intégralité