La quatrième Ligue des Nations esquisse le calendrier 2025

Publié le 28 juin 2023 - Bruno Colombari - 6

Après l’Euro 2024, l’équipe de France jouera la qualification pour la quatrième édition de la Ligue des Nations. Avec une nouveauté, des quarts de finale aller-retour en mars 2025, et des groupes plus compacts pour la qualification à la Coupe du monde 2026.

2 minutes de lecture

La troisième édition de la Ligue des Nations s’est donc achevée par la victoire aux tirs au but de l’Espagne contre la Croatie, toujours placée mais jamais titrée, du moins pour l’instant. Après le Portugal en 2019 et la France en 2021, c’est donc un troisième vainqueur différent dans cette nouvelle compétition. Mais pas un nouveau champion en Europe, puisque l’Espagne a déjà gagné par ailleurs une Coupe du monde, trois championnats d’Europe et un titre olympique.

Avec des quarts de finale, c’est retour vers le futur

La quatrième édition, celle de 2025, verra un nouveau changement de formule. On se souvient que la première comptait seulement 12 nations en Ligue A, alors que la deuxième en accueillait 16, ce qui a bien arrangé l’Allemagne au passage, qui serait descendue à l’étage inférieur sans cet élargissement providentiel. L’UEFA aimant visiblement le changement, la formule évolue encore une fois. Désormais, il y aura toujours 16 équipes en Ligue A, mais les deux premiers des quatre groupes se retrouveront pour des quarts de finale aller-retour en mars. Et les vainqueurs rejoindront le carré final en juin.

Mais comme c’est souvent dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes, cette nouvelle formule ressemble furieusement à celle du Championnat d’Europe des Nations tel qu’il se jouait jusqu’en 1976. A tel point qu’on se demande si, à terme, la Ligue des Nations ne remplacerait pas un Euro boursouflé, surtout dans l’hypothèse où la Coupe du monde reviendrait tous les deux ans en année paire…

Embouteillage dans le calendrier 2025

En attendant, il va falloir faire de la place dans le calendrier, puisque les huit équipes disputant les quarts de finale en mars 2025 perdront au moins deux dates pour les qualifications à la Coupe du monde 2026 : les deux de mars et deux autres en juin. Mais l’extension du tournoi mondial à 48 équipes permet à l’Europe d’envoyer 16 sélections : les 12 premiers des 12 groupes et les meilleurs deuxièmes. Les groupes compteront 4 ou 5 équipes, les participants au carré final étant placé dans des groupes de 4 et joueront donc leur qualification pour la Coupe du monde en six matchs calés de septembre à novembre 2025. Il devrait donc y avoir 6 groupes de 4 et 6 groupes de 5 (l’UEFA comptant 55 équipes, moins la Russie probablement toujours suspendue).

On imagine déjà le casse-tête que sera le tirage au sort de ces 12 groupes, car il n’y en a que six qui ne comptent que 4 équipes, or il y aura huit équipes en quart de finale, qui ne joueront donc pas les matchs qualificatifs de mars. Mais comment savoir, avant le tirage au sort, lesquelles parmi ces huit joueront le carré final en juin, et devront être placées dans des groupes de 4 ? Si quelqu’un a la solution, je suis preneur.

Espagne, Portugal et Ecosse ou Italie, Hongrie et Bosnie ?

A cause de sa troisième place dans son groupe qualificatif l’an dernier (derrière la Croatie et le Danemark, et devant l’Autriche), l’équipe de France sera placée dans le chapeau 3. Elle est donc sûre d’éviter l’Allemagne, la Pologne et la Suisse, mais peut tirer un groupe très relevé avec l’Espagne, le Portugal et l’Ecosse, par exemple. Une option plus facile serait l’Italie, la Hongrie et la Bosnie.

Se retrouver dans un groupe à 4 pour la qualification pour la Coupe du monde 2026 serait-il préférable à un groupe à 5 ? Difficile à dire. La marge de manoeuvre est moindre dans le premier cas : avec six matchs à disputer, il faudrait en gagner quatre pour être sûr de décrocher au moins une deuxième place. Dans un groupe à cinq, avec huit matchs (et un adversaire plus faible supplémentaire), les points perdus peuvent être rattrapés.

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 7 juillet 2023 à 17:54, par Sebastien En réponse à : La quatrième Ligue des Nations esquisse le calendrier 2025

    On a créé un Euro à 24 sans utilité pour dans le même temps mettre en place cette Ligue des nations qui ressemble à un ancien Euro à 12... Complètement absurde.

  • Le 7 juillet 2023 à 18:02, par Bruno Colombari En réponse à : La quatrième Ligue des Nations esquisse le calendrier 2025

    A 16 plutôt, avec la phase de qualif en aller-retour. Mais oui, ça n’a pas de sens. L’UEFA concurrence sa propre compétition (qu’elle a hypertrophiée) en en créant une autre.

  • Le 13 août 2023 à 18:22, par Cœur Bleu En réponse à : La quatrième Ligue des Nations esquisse le calendrier 2025

    Bonjour,

    Ce serait étonnant que l’UEFA fasse jouer les 8 premières équipes de la ligue des Nations dans les 5 mêmes groupes de qualification, ce ne serait pas équitable pour le niveau de difficulté des groupes. Je pense qu’ils vont plutôt faire 13 groupes, donc au moins 10 à 4. Il faut aussi avoir en tête qu’il y a des barrages de montée descente en mars, devant être dans des groupes de 4.

    Pour le nouveau format de cette ligue qui rappelle l’Euro avant 1980, il faut surtout se rappeler que l’objectif de cette compétition est de remplacer les matches amicaux, souvent insipides (hormis quelques chefs d’oeuvres), en particulier pour en centraliser les revenus, le nerf de la guerre... Ils ont désormais 2 compétitions parallèles, une compacte et une étalée.

  • Le 16 août 2023 à 12:08, par Cœur bleu En réponse à : La quatrième Ligue des Nations esquisse le calendrier 2025

    J’ai creusé votre question, fort pertinente et un peu casse-tête ! J’étais parti du principe que c’était moins contraignant avec 13 groupes, plus 3 qualifiés venant des 12 meilleurs deuxièmes. Mais l’UEFA a décidé de se surcontraindre dans les règles, pour changer…
    Vu que 24 équipes seront occupées en mars puis 4 inconnues parmi 8 en juin, le plus simple serait de mettre ces 24 équipes dans les 6 groupes de 4, mais ils seraient beaucoup plus difficiles que les 6 groupes de 5, ce ne serait pas équitable.
    Ils donnent l’impression d’y avoir réfléchi dans l’article de janvier sur leur site, portant sur le nouveau format.
    Les chapeaux sont basés sur le classement FIFA pour la Coupe du Monde. Les derniers chapeaux ne génèreront pas de contrainte, mais pour les chapeaux 2 et 3, sur la base du classement actuel et des résultats possibles à l’automne 2024, cela pourrait être sécant d’avoir 6 équipes non concernés par les barrages. Une possibilité est d’affecter une équipe à un groupe de 5, qui ne jouerait pas en qualif en mars, comme pour les groupes depuis 2019 qui contiennent une équipe du Final 4.

  • Le 16 août 2023 à 12:09, par Cœur bleu En réponse à : La quatrième Ligue des Nations esquisse le calendrier 2025

    Reste la difficulté du 1er chapeau. Pour que cela fonctionne, il faut nécessairement que les 3èmes de ligue A soient dans des groupes de 5, particulièrement si ce sont des têtes de série. Le souci réside bien dans les 8 qualifiés en Ligue des Nations, il faut que les éliminés en quarts soient reversés dans des groupes de 5 si ils sont têtes de série. Ce qui veut dire que l’UEFA ferait un tirage conditionnel, le vainqueur d’un barrage en mars allant dans le groupe de 4, le perdant dans un groupe de 5, exempté comme pour les cas des chapeaux 2 et 3 de qualif en mars. Une projection actuelle du classement FIFA nécessite de gérer au plus deux cas comme cela dans les 12 premiers, grâce au fait que l’Angleterre et la Suède pourront déjà aller dans un groupe de 5. Mais le classement a le temps d’être bouleversé d’ici là avec l’Euro et la Ligue des Nations…
    L’UEFA a donc 2 cartes dans sa manche, 6 places à attribuer dans des groupes de 5 ne jouant pas de qualification en mars, et un tirage conditionnel des barragistes entre 2 groupes de 4 ou 5.
    Par contre pour 2028, ils vont se gratter la tête, car c’est le classement de la Ligue des Nations qui sert pour les chapeaux. Les chapeaux seront le miroir des besoins de la Ligue des Nations. Un retour éventuel de la Russie serait compensé par le(s) pays organisateur(s) qualifié(s). Quid en 2030 ?

  • Le 16 août 2023 à 13:01, par Bruno Colombari En réponse à : La quatrième Ligue des Nations esquisse le calendrier 2025

    Merci pour ce travail, qui démontre que cette formule est une immense usine à gaz. Le pire, c’est que l’UEFA se retrouve à gérer un truc baroque qu’elle a elle-même construit...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.