Maillot blanc 1984 : sous le soleil de Nantes

Publié le 19 juillet 2023 - Bruno Colombari

Celui-là a très peu servi, trois fois seulement en un peu moins d’un an : au Luxembourg et en Yougoslavie, mais surtout à Nantes pour un somptueux France-Belgique lors de l’Euro 1984, qui reste aujourd’hui comme sans doute le match le plus accompli des Bleus.

2 minutes de lecture

Dans ce temps-là, on ne parlait pas de maillot home et away, encore moins de third, et la tenue extérieur se bornait à décliner en couleurs inversée la tenue domicile. La bande rouge devient bleue, les trois lignes blanches passent au rouge et le maillot est blanc. Mais c’est au niveau des chaussettes que ça change, puisqu’elles ne sont plus rouges, mais blanches, ce qui est plus élégant. Apparue en juin 1982 lors de France-Koweït, cette combinaison alternée avait été portée deux autres fois en 1983 (Belgique et Yougoslavie). Mais elle sera supplantée dans les années 1990 par un blanc intégral.

JPEG - 93.5 kio

Couleur principale : blanc
Design : une bande horizontale bleue, trois lignes horizontales rouges.
Col polo blanc, bandes alternées bleu-blanc-rouge-blanc-bleu aux épaules
Blason : coq doré tourné vers la droite, cartouche FFF sur la bande bleue
Kits : les 3 fois avec un short bleu à bandes blanc-bleu-blanc-rouge-blanc et liseré blanc, chaussettes blanches unies. Deux fois avec les manches courtes, une fois avec les manches longues (Yougoslavie 1985).
Equipementier : Adidas
Première apparition : le 16 juin 1984 à Nantes (Belgique, 5-0)
Dernière apparition : le 3 avril 1985 à Sarajevo (Yougoslavie, 0-0)
Bilan : 3 matchs. 2 victoires, 1 nul. 9 buts marqués, 0 encaissé

JPEG - 64.4 kio
Boutique de maillots de foot vintage
Boutique de maillots de foot vintage
Ceci est un lien d’affiliation (en savoir plus)

Tous les matchs avec le maillot blanc 1984

Il a été utilisé 3 fois en compétition dont une fois en phase finale (victoire), 1 fois à domicile (victoire), 2 fois à l’extérieur (1 victoire, 1 nul).

Dans le tableau, (m)=maillot, (s)=short et (c)=chaussettes

matchgenredatelieuadversairescoretenue Francegardien françaistenue adverse
436 Euro T1 16/06/1984 Nantes Belgique 5-0 blanc (m)
bleu (s)
blanc (c)
jaune (m)
noir (s)
blanc (c)
rouge (msc)
440 qCM 13/10/1984 Luxembourg Luxembourg 4-0 blanc (m)
bleu (s)
blanc (c)
jaune (m)
noir (s)
blanc (c)
rouge (m)
blanc (s)
bleu (c)
443 qCM 03/04/1985 Sarajevo Yougoslavie 0-0 blanc (m)
bleu (s)
blanc (c)
jaune (m)
noir (s)
blanc (c)
bleu (m)
blanc (s)
rouge (c)


 

Tous les joueurs et les buteurs avec le maillot blanc 1984

22 joueurs de champ l’ont porté, auxquels il faut ajouter un gardien, Joël Bats, dont la couleur du maillot est indiquée dans le tableau précédent. Avec lui, cinq autres joueurs ont disputé ces trois matchs, Alain Giresse et Patrick Battiston (270 minutes), Luis Fernandez, Michel Platini et Thierry Tusseau. A l’inverse, Philippe Anziani est celui qui l’a porté le moins longtemps (18 minutes).

Cinq joueurs ont marqué avec ce maillot : Platini (4 buts), Stopyra (2), Giresse, Fernandez et Battiston (1).

JoueurJGNPbutsTemps de jeu
Alain Giresse 3 2 1 0 1 270
Patrick Battiston 3 2 1 0 1 270
Michel Platini 3 2 1 0 4 237
Luis Fernandez 3 2 1 0 1 262
Thierry Tusseau 3 2 1 0 0 109
Maxime Bossis 2 2 0 0 0 180
Jean Tigana 2 1 1 0 0 180
Manuel Amoros 2 1 1 0 0 180
Yannick Stopyra 2 1 1 0 2 159
William Ayache 1 0 1 0 0 90
Didier Six 1 1 0 0 0 90
Jean-François Domergue 1 1 0 0 0 90
Michel Bibard 1 1 0 0 0 90
Léonard Specht 1 0 1 0 0 90
Bruno Bellone 1 0 1 0 0 90
Bernard Genghini 1 1 0 0 0 79
François Brisson 1 1 0 0 0 72
Bernard Lacombe 1 1 0 0 0 65
Jean-Marc Ferreri 1 1 0 0 0 33
Dominique Rocheteau 1 1 0 0 0 25
José Touré 1 0 1 0 0 21
Philippe Anziani 1 1 0 0 0 18

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Spécial jeux olympiques