Euro 1984

Le point d’orgue de l’ère Hidalgo coïncide avec l’explosion de Platini, l’installation de Bossis dans l’axe et la mise en place d’un carré magique en équilibre. Le résultat, c’est un feu d’artifice offensif et émotionnel qui culmine lors du match de Nantes face à la Belgique et de la demi-finale de Marseille contre le Portugal.

A paraître le 12 novembre 2020


Sites partenaires


Une autre manière de raconter le foot


Trophée virtuel spécial Euro


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


325 matchs des Bleus en intégralité