Tableau des assidus par année

Publié le 23 décembre 2020 - Bruno Colombari

Jouer tous les matchs de l’équipe de France d’une année civile, c’est assez fréquent, même s’il y en a beaucoup. Ne manquer aucune minute de jeu, c’était banal jusqu’au début des années 1980, mais ce n’est plus arrivé depuis 1993.

Disputer tous les matchs d’une année civile, surtout quand elle en comporte en moyenne 13, c’est déjà une performance pour un international. Mais ça arrive régulièrement : depuis que Deschamps est sélectionneur, il n’y a eu qu’en 2017 où aucun de ses joueurs n’a fait carton plein. Griezmann et Giroud l’ont fait quatre fois, contre deux pour Pogba. La deuxième colonne de ce tableau liste ces joueurs les plus assidus, qui sont là à chaque fois ou presque. La cinquième donne une indication plus fine : le ou les joueurs (plus rarement, surtout dans la période récente) qui a passé le plus de temps sur le terrain.

C’est souvent le même que celui de la première catégorie, mais quand il y en a plusieurs, c’est un moyen de distinguer ceux qui ont le plus joué en terme de minutes. Et là, le 100% est beaucoup plus difficile à atteindre. Les derniers à l’avoir fait sont Laurent Blanc et Paul Le Guen en 1993, en ayant disputé chacune des 720 minutes jouées par les Bleus cette année-là (y compris la toute dernière, contre la Bulgarie d’Emil Kostadinov).

1993, la dernière année où des joueurs n'ont manqué aucune minute (et la Coupe du monde 1994).
1993, la dernière année où des joueurs n’ont manqué aucune minute (et la Coupe du monde 1994).
Debout, de gauche à droite : Desailly, Blanc, Sauzée, Le Guen, Lama, Roche.
Accroupis : Pedros, Petit, Deschamps, Papin, Cantona.

En remontant les époques, les 100% au temps sont beaucoup plus fréquents, et ce pour deux raisons :
jusqu’en 1997, les Bleus jouent 7 à 8 fois par an les années impaires, et 12 à 13 fois les années paires, quand ils participent à une phase finale. Or ils en manquent souvent (1994, 1990, 1998, 1980, 1976, 1974, 1972, 1970, 1968...). D’autre part, le nombre de remplaçants est limité à deux en compétition (jusqu’en 1992), donc les rotations sont plus rares. Certains joueurs, comme Manuel Amoros entre 1986 et 1988, ne manquent quasiment rien : 22 minutes en 1986, rien en 1987, 10 minutes en 1988. Jean Djorkaeff fait mieux entre 1968 et 1971, avec quatre années consécutives sans la moindre minute manquée (soit 25 matchs).

Ce tableau nous permet de voir aussi l’allongement progressif du temps de jeu des internationaux, lié évidemment à l’augmentation du nombre de matchs joués par an : d’un maximum à 540 ou 630 minutes jusque dans les années 1970, avec une exception pour les 1170 minutes (13 matchs entiers) de Raymond Kaelbel en 1958, le cap des 1000 minutes est régulièrement franchi dans les années 1980 par Marius Trésor, Luis Fernandez ou Manuel Amoros. En 1998, Didier Deschamps porte le record à 1399 minutes, rapidement dépassé par Marcel Desailly en 2000 (1457) puis par Willy Sagnol en 2006, dont les 1501 minutes de jeu restent indépassées.

Tableau des assidus par année

Seules les années avec au moins 5 matchs sont prises en compte. J = matchs joués ; % J = pourcentage de matchs joués ; min. = minutes jouées ; % min. : pourcentage de minutes jouées.


annéejoueur
le plus utilisé
J% Jjoueur au tempsmin.% min.
2020 Griezmann, Giroud 8 100 % Griezmann 585 81 %
2019 Griezmann 11 100 % Griezmann 973 98 %
2018 Griezmann, Giroud, Mbappé 18 100 % Kanté 1380 85 %
2017 Umtiti, Griezmann, Giroud, Mbappé 10 91 % Umtiti 900 91 %
2016 Pogba, Payet 17 100 % Pogba 1408 90 %
2015 Varane, Griezmann, Giroud 10 100 % Varane 855 95 %
2014 Pogba 15 100 % Varane 1109 82 %
2013 Valbuena, Giroud 12 100 % Lloris 990 92 %
2012 Ribéry 14 100 % Lloris 1170 93 %
2011 M’vila 12 92 % Lloris 990 85 %
2010 Malouda 12 92 % Lloris 990 85 %
2009 L.Diarra, Sagna, Gourcuff, Gignac 10 83 % L.Diarra et Sagna 930 84 %
2008 Toulalan 13 93 % Toulalan 1150 91 %
2007 Abidal 12 100 % Abidal 976 90 %
2006 Sagnol, Vieira 17 100 % Sagnol 1501 96 %
2005 Gallas, Dhorasoo 11 100 % Gallas 981 99 %
2004 Gallas 15 100 % Gallas 1210 90 %
2003 Henry 14 100 % Lizarazu 1072 85 %
2002 Desailly 13 100 % Desailly 1018 87 %
2001 Vieira, Pirès, Wiltord 13 100 % Desailly 998 86 %
2000 Vieira 17 100 % Desailly 1457 93 %
1999 Desailly 11 100 % Desailly 965 97 %
1998 Y.Djorkaeff 18 100 % Deschamps 1399 86 %
1997 Thuram, Zidane 8 100 % Thuram, Blanc 630 88 %
1996 Karembeu, Thuram, Loko 13 93 % Deschamps 1110 84 %
1995 Lama, Desailly, Angloma, Djorkaeff 7 88 % Lama, Desailly 630 88 %
1994 Cantona, Lama, Angloma 8 89 % Cantona, Lama 720 89 %
1993 Blanc, Le Guen, Deschamps, Sauzée, Lama 8 100 % Blanc, Le Guen 720 100 %
1992 Boli, Deschamps 11 100 % Boli, Deschamps 945 95 %
1991 Martini, Blanc, Amoros, Boli, Deschamps, Durand 6 100 % Martini, Blanc 540 100 %
1990 Boli 8 100 % Martini, Casoni 630 88 %
1989 Bats, Sauzée 7 100 % Bats, Sauzée 630 100 %
1988 Amoros 9 100 % Amoros 800 99 %
1987 Amoros 6 100 % Amoros 540 100 %
1986 Amoros 13 100 % Amoros 1208 98 %
1985 Platini, Bats, Ayache, Fernandez, Touré 6 100 % Platini, Bats, Ayache 540 100 %
1984 Fernandez, Bats, Bossis 12 100 % Fernandez 1087 98 %
1983 Fernandez 7 100 % Fernandez 615 98 %
1982 Trésor 14 93 % Trésor 1246 90 %
1981 Lopez, Janvion, Bossis, Six 8 100 % Lopez, Janvion, Bossis 720 100 %
1980 Specht, Platini 6 100 % Specht 540 100 %
1979 Bossis, Dropsy 6 100 % Bossis 530 98 %
1978 Lopez, Six 10 91 % Lopez 734 74 %
1977 Platini, Rio 7 100 % Platini, Rio 630 100 %
1976 Six 6 100 % Trésor, Baratelli, Platini 450 83 %
1975 Michel, Trésor, Bracci, Guillou 6 100 % Michel, Trésor, Bracci, Guillou 540 100 %
1974 Bereta, Bracci, Guillou, Adams 6 100 % Bereta, Bracci, Guillou 540 100 %
1973 Bereta 6 100 % Bereta 540 100 %
1972 Trésor, Bereta 8 100 % Tresor 708 98 %
1971 Carnus, J.Djorkaeff, Lech, Loubet 8 100 % Carnus, J.Djorkaeff 720 100 %
1970 Carnus, J.Djorkaeff, Bosquier, Michel, Novi 7 100 % Carnus, J.Djorkaeff, Bosquier, Michel, Novi 630 100 %
1969 J.Djorkaeff, Loubet, Michel, Rostagni 5 100 % J.Djorkaeff, Loubet, Michel, Rostagni 450 100 %
1968 J.Djorkaeff, Bosquier 5 100 % J.Djorkaeff, Bosquier 450 100 %
1967 Loubet 6 100 % Loubet 540 100 %
1966 J.Djorkaeff 9 90 % J.Djorkaeff 810 90 %
1965 Hausser, Aubour 5 83 % Hausser 540 100 %
1964 Chorda, Artélésa, Lech 5 100 % Chorda, Artélésa, Lech 450 100 %
1963 Douis, Bernard 7 88 % Douis, Bernard 630 88 %
1962 Wendling 5 100 % Wendling 450 100 %
1961 Bernard 7 100 % Bernard 586 93 %
1960 Wendling 9 90 % Wendling 810 90 %
1959 Jonquet, Vincent, Marche 5 100 % Jonquet, Vincent 450 100 %
1958 Kaelbel 13 100 % Kaelbel 1170 100 %
1957 Kaelbel 7 100 % Kaelbel 630 100 %
1956 Jonquet, Piantoni, Marcel, Remetter, Marche 5 100 % Jonquet, Piantoni, Marcel, Remetter 450 100 %
1955 Marche, Jonquet, Remetter, Glovacki 7 100 % Marche, Jonquet, Remetter, Glovacki 630 100 %
1954 Kopa 6 100 % Kopa 540 100 %
1953 Marche 7 88 % Marche 630 88 %
1952 Jonquet 8 100 % Jonquet 630 88 %
1951 Jonquet 7 100 % Jonquet 630 100 %
1950 Marche, Strappe 4 100 % Marche, Strappe 360 100 %
1949 Hon 9 100 % Hon 840 100 %
1948 Baratte, Prouff, Marche, Cuissard 5 100 % Baratte, Prouff, Marche 450 100 %
1947 Darui 6 100 % Darui 540 100 %
1938 Mattler, J.Nicolas, Heisserer, Jordan 6 100 % Mattler, J.Nicolas, Heisserer, Jordan 540 100 %
1937 Bourbotte 6 86 % Bourbotte 540 86 %
1936 Courtois 4 100 % Courtois 360 100 %
1935 Mattler 7 100 % Mattler 630 100 %
1934 Mattler, J.Nicolas 7 100 % Mattler, J.Nicolas 660 100 %
1933 Delfour, Défossé, R.Rio 7 100 % Delfour, Défossé 630 100 %
1932 Chardar, Libérati, Kaucsar, Scharwath 7 100 % Chardar, Libérati, Kaucsar, Scharwath 630 100 %
1931 Thépot, Mattler, Finot 5 100 % Thépot, Mattler, Finot 450 100 %
1930 Thépot, Delfour, Libérati, Capelle, Pinel 7 70 % Thépot, Delfour, Libérati, Capelle, Pinel 630 70 %
1929 Villaplane 6 100 % Villplane 540 100 %
1928 Wallet, Villaplane 7 100 % Wallet, Villaplane 630 100 %
1927 Wallet, Wild, Sottiault 5 100 % Wallet, Wild 450 100 %
1926 Cottenet, M.Domergue, Canthelou, Villaplane 6 100 % Cottenet, M.Domergue, Canthelou, Villaplane 540 100 %
1924 Bonnardel 6 86 % Bonnardel 540 86 %
1923 Hugues 6 100 % Hugues 540 100 %
1921 Gamblin, Dubly, Dewaquez, Bonnardel 5 100 % Gamblin, Dubly, Dewaquez, Bonnardel 450 100 %
1920 Dubly, Dewaquez, P .Nicolas 6 100 % Dubly, Dewaquez, P .Nicolas 540 100 %
1914 Hanot, Ducret 4 80 % Ducret, Hanot 360 80 %
1913 Ducret, Barreau 5 100 % Ducret, Barreau 450 100 %
1911 Gravier 6 100 % Gravier 540 100 %
1908 Mathaux 5 83 % Mathaux 450 83 %
Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee

Derniers livres parus

Sites partenaires


Une autre manière de raconter le foot


Trophée virtuel spécial Euro


Foot et culture populaire


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


325 matchs des Bleus en intégralité