Pas de doute, c’est le mois d’août

Publié le 5 mars 2021 - Bruno Colombari

Longtemps ignoré du calendrier international, le mois d’août a ensuite accueilli des amicaux contre des clubs, donc officieux. Puis il a lancé la saison pendant un quart de siècle, avant d’être à nouveau délaissé.

Pour une grande partie des Français, le mois d’août est synonyme de vacances, de camping, de bord de mer et autres joyeusetés estivales. Pas pour les footballeurs. Ces derniers ont depuis longtemps repris l’entraînement, et pour eux le huitième mois de l’année est aussi le premier de la saison avec leur club.

JPEG - 45.2 ko

En ce qui concerne l’équipe nationale, c’est autre chose. A une exception près, celle des Jeux olympiques d’Anvers en 1920, les Bleus n’ont pas disputé le moindre match officiel en août avant le début des années 1980. Ce qui ne veut pas dire qu’ils ne jouaient jamais : entre 1973 et 1984 (hormis le 0-4 contre la Pologne en 1982), la rentrée des Bleus se faisait contre une équipe de club, à domicile. Elle ne comptait pas pour une sélection et n’apparaît donc pas dans les statistiques.

C’est ainsi que la France a battu, avec la manière, des grandes équipes de l’époque comme le Real Madrid de Netzer, Breitner, Santillana et Camacho (3-1), le Borussia Mönchengladbach de Bonhof, Simonsen et Vogts (5-0), le Hambourg de Kaltz, Keegan et Magath (4-2) ou le Bayern de Hoeness et Rummenigge (4-1). La recette du match était reversée à l’UNFP (syndicat des joueurs), sans retransmission télévisée – ce qui n’empêchait pas le spectacle.

Triplé de Platini contre Hambourg en août 1977 (4-2). Non-officiel, le match ne comptera pas dans les statistiques.


Si ces rencontres ne sont pas entrées dans l’histoire, l’une d’elles mérite qu’on s’y arrête. Le 18 août 1981, les Bleus reçoivent au Parc le VfB Stuttgart que Didier Six allait bientôt rejoindre. Au bout d’une heure de jeu, Michel Platini sort sous la bronca du public parisien et cède sa place à Genghini. Après le match (perdu 1-3), Michel Hidalgo déclare : « Michel Platini a raté son match. Il est certain que s’il ne retrouve pas rapidement les énormes moyens qui sont les siens, l’équipe de France devra se passer de lui ». C’était pour rire, bien sûr : trois mois plus tard, tout le monde était bien content que Platini soit là pour battre les Pays-Bas et aller en Espagne.

À noter en passant que sur les cinq matches contre des clubs qu’il a disputés sous le maillot bleu, le futur triple Ballon d’Or a marqué cinq buts, dont un triplé tête-gauche-droit contre Hambourg en 1977 (prémonitoire de ceux réussis contre la Belgique et la Yougoslavie en 1984). Si ces matches avaient été officiels (comme le sera le bizarre France-FIFA All Stars d’août 2000), Platini compterait aujourd’hui 77 sélections et 46 buts.


 

Août 1982 : un mois après le Mundial espagnol, les Bleus retrouvent la Pologne au Parc (0-4). Ettori et la défense sont encore en vacances.


Revenons à ces fameux 32 matches officiels du mois d’août. Sept d’entre eux ont été disputés dans le cadre d’une compétition. Les 29 et 31 août 1920 à Anvers (Belgique), l’équipe de France participe aux Jeux Olympiques et bat l’Italie (3-1) avant de se faire sortir par la Tchécoslovaquie (1-4). Il faudra attendre 65 ans ans pour voir le troisième match de compétition, contre l’Uruguay au Parc en Coupe intercontinentale (2-0).

Le suivant sera plus rapide, face à la Suède à Stockholm en 1993 pour la qualification de la coupe du monde 1994. Les Bleus obtiennent un bon match nul (1-1) qui sera balayé par les deux défaites de l’automne contre Israël et la Bulgarie.

Deux ans plus tard, les hommes d’Aimé Jacquet reçoivent la Pologne au Parc et n’obtiennent qu’à l’arraché un nul (1-1) grâce à un but en fin de match de Youri Djorkaeff, sans lequel les portes de l’Euro 96 se seraient prématurément fermées. Enfin le dernier date de 2017, avec une très brillante victoire contre les Pays-Bas dans la course à la Coupe du monde en Russie. C’était aussi le premier but en sélection de Kylian Mbappé. Il y en aura (beaucoup) d’autres.


 

Les 25 matches amicaux, heureusement, ont donné de meilleurs résultats. il est vrai qu’à cette époque de l’année, les Bleus ne rencontrent quasiment jamais de grandes nations, exceptés, l’Allemagne en 1987 (1-2) et le Brésil en 1992 (0-2). D’où le faible nombre de défaites en amical, cinq seulement : aux deux citées ci-dessus, on ajoutera trois autres ayant (curieusement) suivi de près une phase finale de coupe du monde : 0-4 contre la Pologne au Parc en 1982, 0-2 face à la Suisse à Lausanne en 1986 et 1-2 à Oslo contre la Norvège en 2010. Cette dernière mettait un terme à 18 ans d’invincibilité en août (10 victoires, 6 nuls).

Débutants et finissants en août

C’est le 17 août 1994, à Bordeaux, qu’Aimé Jacquet lancera deux nouveaux joueurs qui vont marquer durablement l’histoire des Bleus : le futur recordman des sélections Lilian Thuram, et le futur triple buteur en finales de coupe du monde Zinédine Zidane. Parmi les débutants célèbres en août (sur 48 nouveaux Bleus), on note évidemment Marcel Desailly (1993), Manu Petit (1990), Robert Pirès (1996) ou Eric Cantona (1987).


 

Côté finissant, c’est beaucoup moins glamour. Parmi les 17 qui ont terminé leur carrière internationale à cette période anachronique (début de saison), on citera le champion du monde Vincent Candela (2002), Vincent Guérin (1996), l’ex-futur Zidane Marvin Martin (2012) ou encore Jean-Luc Ettori, concassé contre la Pologne (1982).

Les 32 matchs de l’équipe de France joués en août

# Date Genre Ville Adversaire score
42 29/08/1920 JO Anvers Italie 3-1
43 31/08/1920 JO Anvers Tchécoslovaquie 1-4
421 31/08/1982 Amical Paris (Parc) Pologne 0-4
445 21/08/1985 Intercont. Paris (Parc) Uruguay 2-0
458 19/08/1986 Amical Lausanne Suisse 0-2
464 12/08/1987 Amical Berlin Allemagne 1-2
473 24/08/1988 Amical Paris (Parc) Tchécoslovaquie 1-1
480 16/08/1989 Amical Malmö Suède 4-2
488 15/08/1990 Amical Paris (Parc) Pologne 0-0
494 14/08/1991 Amical Poznan Pologne 5-1
505 26/08/1992 Amical Paris (Parc) Brésil 0-2
513 22/08/1993 qCM Stockholm Suède 1-1
521 17/08/1994 Amical Bordeaux Rep. Tchèque 2-2
530 16/08/1995 qEuro Paris (Parc) Pologne 1-1
545 31/08/1996 Amical Paris (Parc) Mexique 2-0
570 19/08/1998 Amical Vienne Autriche 2-2
580 18/08/1999 Amical Belfast Irlande du Nord 1-0
597 16/08/2000 Amical Marseille Sélection FIFA 5-1
611 15/08/2001 Amical Nantes Danemark 1-0
623 21/08/2002 Amical Radès Tunisie 1-1
637 20/08/2003 Amical Genève Suisse 2-0
651 18/08/2004 Amical Rennes Bosnie 1-1
661 17/08/2005 Amical Montpellier Côte d’Ivoire 3-0
679 16/08/2006 Amical Sarajevo Bosnie 2-1
690 22/08/2007 Amical Trnava Slovaquie 1-0
705 20/08/2008 Amical Göteborg Suède 3-2
716 12/08/2009 qCM Thorshavn Féroé 1-0
730 11/08/2010 Amical Oslo Norvège 1-2
742 10/08/2011 Amical Montpellier Chili 1-1
757 15/08/2012 Amical Le Havre Uruguay 0-0
768 14/08/2013 Amical Bruxelles Belgique 0-0
822 31/08/2017 qCM Saint-Denis Pays-Bas 4-0
Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee

En savoir plus

Derniers livres parus

Sites partenaires


Une autre manière de raconter le foot


Trophée virtuel spécial Euro


Foot et culture populaire


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


325 matchs des Bleus en intégralité