Quelle équipe de France compte le plus de sélections cumulées ?

Publié le 5 mai 2022 - Bruno Colombari - 2

Quelles sont les équipes de France qui pèsent le plus lourd en sélections sur l’ensemble des titulaires au coup d’envoi ? Pas celles de la période Platini, ni celles de Deschamps, ni celles de Griezmann, même si ces dernières progressent. Il y a des surprises.

Mise à jour d’un article initialement paru en octobre 2018.

Pendant très longtemps, le cumul des sélections des titulaires en équipe de France était insignifiant. Il a fallu attendre le 51e match, en janvier 1923 (au cours de la 19e année) contre l’Espagne (105), pour atteindre les 100 sélections cumulées au coup d’envoi (moins de 10 par joueur en moyenne). Raymond Dubly en comptait 20, Lucien Gamblin 14, Henri Bard et Jules Devaquez 13, Paul Nicolas et François Hugues 12, Pierre Chayriguès 11. Défaite 0-3.

La barre des 200 ne sera franchie que le 24 mars 1957 (lors de 53e année) contre le Portugal à Lisbonne (204). Au coup d’envoi, Roger Marche comptait 52 capes, Robert Jonquet 41, François Remetter 20, Jean-Jacques Marcel et Armand Penverne 19, Roger Piantoni 18.

Celle des 300 tombera le 11 octobre 1959 à Sofia contre la Bulgarie (315). Mais il faudra attendre pas moins de 26 ans pour dépasser celle des 400. Ce sera fait le 1er juin 1986 contre le Canada à Leon (402). Le cap des 500 ne sera atteint que 13 ans plus tard, le 4 octobre 1999 (96e année) à Kiev contre l’Ukraine (508). Ensuite, ça ira beaucoup plus vite, puisque les 600 sélections cumulées seront dépassées le 25 juin 2000 à Bruges contre l’Espagne (615) et les 700 le 10 septembre 2003 à Ljubljana contre la Slovénie (700).

PNG - 82.6 ko

L’Euro 2004 et le plafond des 701 sélections

Le record absolu sera quand à lui atteint quelques mois plus tard, lors de l’Euro au Portugal, à Coimbra le 21 juin 2004 contre la Suisse (701), quelques jours après celui du cumul de buts atteint face à la Croatie. Et encore, ce total aurait pu être beaucoup plus élevé si Marcel Desailly, défaillant contre la Croatie et écarté par Jacques Santini, avait apporté ses 116 sélections à la place des 31 de Mikaël Silvestre. 116-31=85. Voilà qui aurait pu faire 786 sélections cumulées. Une paille !

La logique aurait voulu que le match suivant, contre la Grèce, permette aux Bleus de battre ce record tout neuf. Mais l’absence de Patrick Vieira, remplacé par Olivier Dacourt (18 sélections au lieu de 72) l’empêchera. Et les départs de Lizarazu, Makelele, Thuram et Zidane après l’Euro (327 sélections cumulées) ne permettront plus aux Bleus d’approcher le nouveau record.

PNG - 70.7 ko

Entre 2002 et 2006, le temps des records

Les dix matchs où les Bleus comptent le plus de sélections cumulées au coup d’envoi tiennent dans une période très courte de l’histoire de l’équipe de France : à peine plus de 4 ans, entre le 26 mai 2002 (Corée du Sud, dernier match préparatoire à la Coupe du monde) et le 9 juillet 2006 (Italie, finale de la Coupe du monde en Allemagne). Et pour cause : dans cet intervalle, on retrouve simultanément cinq des sept centenaires des Bleus (Thuram, Desailly, Zidane, bientôt rejoints par Henry et Vieira) auxquels on peut ajouter Wiltord (qui atteint les 92 capes), Barthez (87) et Djorkaeff (82).

Si on regarde en détail la composition de France-Suisse 2004, on voit que huit titulaires dépassent les 50 sélections, cinq en comptent plus de 70 et trois plus de 90. Les trois moins bien lotis (Sagnol, Silvestre et Makelele) en cumulent 89.

PNG - 53.5 ko

Comparons maintenant avec l’équipe qui a atteint la finale de la Coupe du monde 2006. Logiquement, puisque Thuram, Zidane et Makelele sont revenus et que Barthez, Sagnol, Vieira et Henry sont toujours là, les 701 sélections cumulées deux ans plus tôt auraient dû être dépassées. Mais les arrivées récentes de Eric Abidal, Florent Malouda et Franck Ribéry, qui ne pèsent que 40 capes à eux trois, réduisent un total qui aurait été bien plus élevé si les remplaçants Silvestre, Wiltord et Trezeguet (les deux derniers entrant en jeu en prolongations) avaient été alignés à leur place.

PNG - 55.5 ko

Les Bleus de Deschamps dépassent les 500 sélections cumulées en finale de l’Euro

Dix ans plus tard, contre le Portugal, Didier Deschamps aligne pour la première fois un effectif à plus de 500 sélections cumulées avant le coup d’envoi. L’ensemble est plutôt homogène avec cinq joueurs à plus de 50 sélections, mais l’absence de Varane en défense, remplacé numériquement par Samuel Umtiti (2 capes avant la finale) réduit le total (502).

PNG - 53.5 ko

Logiquement, cette génération-là, celle des Lloris, Pogba, Varane, Griezmann, Giroud et Mbappé va accumuler de l’expérience, même s’il faudra attendre mars 2019 (en Moldavie) pour passer le cap symbolique des 550 sélections cumulées, soit 50 en moyenne par titulaire. Depuis, elle l’a fait 17 fois (sur 37 matchs). Il lui a fallu moins de trois mois pour dépasser le cap des 600 (en juin 2019 en Turquie). Mais la barre des 650 n’a été franchie qu’à l’Euro, en juin 2021, à deux reprises : contre la Suisse à Bucarest (652) et surtout face à la Hongrie à Budapest neuf jours plus tôt (659). C’est le record actuel pour les Bleus de Deschamps, pas encore suffisant pour entrer dans le top 10.

A l’Euro, Olivier Giroud (108 sélections) n’est pas titulaire, mais comme Karim Benzema en compte alors 83, la déperdition n’est pas grande. Contre la Hongrie à Budapest c’est Adrien Rabiot (16 sélections avant le match) qui est le moins capé et Lloris (126) le plus, mais quatre joueurs dépassent largement les 50 capes (Varane 76, Pogba 81, Benzema 84 et Griezmann 92) alors que deux autres en sont proches (Mbappé 46 et Kanté 47).

PNG - 88.5 ko

Le cap des 700, et donc le record, sera-t-il franchi à la Coupe du monde ? C’est possible, mais le rajeunissement des titulaires (Koundé, Clauss, Théo Hernandez, Tchouaméni) a fait baisser la moyenne autour de 600 (604 en mars 2022). Pour faire remonter cette dernière, il faudrait qu’Olivier Giroud soit titulaire en attaque aux côtés de Benzema et Griezmann, ce qui permettrait d’aligner quatre centenaires pour la première fois de l’histoire des Bleus. Mais ce serait au détriment de Mbappé, ce qui est donc très improbable. En 2023 alors ? Si Lloris et Benzema poursuivent leur carrière internationale, ce serait jouable.

Les équipes de France avec au moins 550 sélections cumulées au coup d’envoi

Num Genre stade date adversaire score Sélectionneur cumul sel.
coup d’envoi
649 Euro Coimbra 21/06/2004 Suisse 3-1 Santini 701
639 qEuro Ljubljana 10/09/2003 Slovénie 2-0 Santini 700
673 CM Leipzig 18/06/2006 Corée du Sud 1-1 Domenech 693
648 Euro Leira 17/06/2004 Croatie 2-2 Santini 688
647 Euro Lisbonne 13/06/2004 Angleterre 2-1 Santini 674
672 CM Stuttgart 13/06/2006 Suisse 0-0 Domenech 673
638 qEuro Saint-Denis (SdF) 6/09/2003 Chypre 5-0 Santini 669
678 CM Berlin 9/07/2006 Italie 1-1 Domenech 669
619 Amical Suwon 26/05/2002 Corée du Sud 3-2 Lemerre 666
637 Amical Genève 20/08/2003 Suisse 2-0 Santini 665
871 Euro Budapest 19/06/2021 Hongrie  1-1 Deschamps 659
677 CM Munich 5/07/2006 Portugal 1-0 Domenech 658
873 Euro Bucarest 28/06/2021 Suisse  3-3 Deschamps 652
650 Euro Lisbonne 25/06/2004 Grèce 0-1 Santini 651
676 CM Francfort 1/07/2006 Brésil 1-0 Domenech 647
598 Amical Saint-Denis (SdF) 5/09/2000 Angleterre 1-1 Lemerre 645
620 CM Séoul 31/05/2002 Sénégal 0-1 Lemerre 642
684 Amical Saint-Denis 15/11/2006 Grèce 1-0 Domenech 640
617 Amical Saint-Denis 17/04/2002 Russie 0-0 Lemerre 640
869 Amical Saint-Denis 08/06/2021 Bulgarie  3-0 Deschamps 636
675 CM Hanovre 27/06/2006 Espagne 3-1 Domenech 636
849 qEuro Konya 08/06/2019 Turquie  0-2 Deschamps 635
596 Euro Rotterdam 2/07/2000 Italie 2-1 Lemerre 635
872 Euro Budapest 23/06/2022 Portugal  2-2 Deschamps 632
877 LN Turin 07/10/2021 Belgique  3-2 Deschamps 628
671 Amical Saint-Etienne 7/06/2006 Chine 3-1 Domenech 626
870 Euro Munich 15/06/2021 Allemagne  1-0 Deschamps 621
674 CM Cologne 23/06/2006 Togo 2-0 Domenech 616
594 Euro Bruges 25/06/2000 Espagne 2-1 Lemerre 615
874 qCM Strasbourg 01/09/2021 Bosnie  1-1 Deschamps 611
881 Amical Marseille 25/03/2022 Côte d’Ivoire  2-1 Deschamps 604
622 CM Incheon 11/06/2002 Danemark 0-2 Lemerre 615
646 Amical Saint-Denis 6/06/2004 Ukraine 1-0 Santini 615
697 Amical Malaga 6/02/2008 Espagne 0-1 Domenech 602
618 Amical Saint-Denis 18/05/2002 Belgique 1-2 Lemerre 600
868 Amical Nice 02/06/2021 Galles  2-1 Deschamps 595
864 qLN Saint-Denis 17/11/2020 Suède  4-2 Deschamps 591
670 Amical Lens 31/05/2006 Danemark 2-0 Domenech 591
847 qEuro Saint-Denis 25/03/2019 Islande  4-0 Deschamps 588
644 Amical Saint-Denis 20/05/2004 Brésil 0-0 Santini 587
703 Euro Berne 13/06/2008 Pays-Bas 1-4 Domenech 587
621 CM Busan 6/06/2002 Uruguay 0-0 Lemerre 586
669 Amical Saint-Denis 27/05/2006 Mexique 1-0 Domenech 586
846 qEuro Chisinau 22/03/2019 Moldavie  4-1 Deschamps 577
591 Euro Bruges 11/06/2000 Danemark 3-0 Lemerre 577
878 LN Milan 10/10/2021 Espagne  2-1 Deschamps 576
595 Euro Bruxelles 28/06/2000 Portugal 2-1 Lemerre 574
876 qCM Décines-Charpieu 07/09/2021 Finlande  2-0 Deschamps 573
860 qLN Saint-Denis 11/10/2020 Portugal  0-0 Deschamps 573
597 Amical Marseille 16/08/2000 Sélection FIFA 5-1 Lemerre 572
611 Amical Nantes 15/08/2001 Danemark 1-0 Lemerre 572
701 Amical Saint-Denis 3/06/2008 Colombie 1-0 Domenech 571
865 qCM Saint-Denis 24/03/2021 Ukraine  1-1 Deschamps 568
682 qEuro Glasgow 7/10/2006 Ecosse 0-1 Domenech 567
668 Amical Saint-Denis 1/03/2006 Slovaquie 1-2 Domenech 565
616 Amical Saint-Denis 27/03/2002 Ecosse 5-0 Lemerre 560
663 qCM Dublin 7/09/2005 Rep. d’Irlande 1-0 Domenech 560
613 Amical Saint-Denis 6/10/2001 Algérie 4-1 Lemerre 550

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.