Où sont passés les cartons en compétition ?

Publié le 9 novembre 2021 - Bruno Colombari

Si l’équipe de France ne perd presque plus de matchs de compétition, elle n’en gagne plus par des marges conséquentes, soit cinq buts d’écart ou plus. Le dernier en date remonte à 2009... Et les cartons sont encore plus rares en amical.

Si l’équipe de France a retrouvé depuis 2016 son statut de superpuissance du football mondial, avec un titre de champion du monde, une finale d’Euro et une Ligue des Nations remportée, elle cartonne assez rarement, que ce soit en compétition ou en amical d’ailleurs. Si on définit un carton comme une victoire par au moins cinq buts d’écart, le dernier remonte à novembre 2020 contre l’Ukraine (7-1), mais c’était un amical face à une équipe balayée par le Covid et dont la moitié des joueurs convoqués initialement avaient déclaré forfait, à tel point que l’entraîneur des gardiens avait dû être inscrit sur la feuille de match comme remplaçant.

En compétition, il faut remonter à douze ans en arrière, le 10 octobre 2009, pour voir un 5-0 face aux Féroé à Guingamp. Ce soir-là, André-Pierre Gignac avait réalisé un doublé en cinq minutes en première période, puis Gallas, Anelka et Benzema avaient donné de l’ampleur au score en fin de match. Les Féroé ont d’ailleurs été un bon client dans les années 2000, puisqu’on les retrouve en octobre 2007 pour un 6-0 à Torshavn (doublé de Benzema, premier but en bleu de Ben Arfa pour ses débuts) et en octobre 2006 à Sochaux pour un 5-0 avec un doublé final de Trezeguet.

France-Belgique à l’Euro 1984, le plus mémorable

Trois de ces cartons en compétition ont été obtenus en phase finale. Le plus notable est évidemment celui infligé à la Belgique le 16 juin 1984 à Nantes, au premier tour de l’Euro, avec un triplé historique de Platini (gauche, tête, droit) complété par des buts de Giresse et Fernandez. Mais il y a eu aussi un 7-0 contre la Lettonie lors des JO de Paris en 1924 (huitièmes de finale, avec un triplé d’Edouard Crut et deux doublés de Paul Nicolas et Jean Boyer) et plus récemment en mai 2001 en Coupe des Confédérations, à Taegu contre la Corée du Sud (5-0 avec cinq buteurs différents et un pénalty manqué par Dugarry).

Récemment, deux autres matchs de phase finale auraient pu déboucher sur des victoires par au moins cinq buts d’écart : le France-Suisse de juin 2014 au Brésil où les Bleus menaient 5-0 à la 73e (avec au passage un pénalty de Benzema repoussé par le gardien et repris par Cabaye sur la transversale) et le France-Islande en quart de finale de l’Euro 2016 où il y avait 4-0 à la mi-temps. Les deux rencontres s’étaient terminées par un 5-2.

#genredatelieuadversairescorebuteurs
719 qCM 10/10/2009 Guingamp Féroé 5-0 Gignac 2, Gallas, Anelka, Benzema
693 qEuro 13/10/2007 Torshavn Féroé 6-0 Anelka, Henry, Benzema 2, Rothen, Ben Arfa
683 qEuro 11/10/2006 Sochaux Féroé 5-0 Saha, Henry, Anelka, Trezeguet 2
638 qEuro 06/09/2003 Saint-Denis Chypre 5-0 Trezeguet 2, Wiltord 2, Henry
634 Conf T1 22/06/2003 Saint-Denis Nouvelle-Zélande 5-0 Kapo, Henry, Cissé, Giuly, Pirès
629 qEuro 29/03/2003 Lens Malte 6-0 Wiltord, Henry 2, Zidane 2, Trezeguet
625 qEuro 12/10/2002 Saint-Denis Slovénie 5-0 Vieira, Marlet 2, Wiltord, Govou
606 Conf T1 30/05/2001 Taegu Corée du Sud 5-0 Marlet, Vieira, Anelka, Djorkaeff, Wiltord
531 qEuro 06/09/1995 Auxerre Azerbaïdjan 10-0 Desailly, Djorkaeff 2, Guérin, Pedros, Leboeuf 2, Dugarry, Zidane, Cocard
493 qEuro 30/03/1991 Paris (Parc) Albanie 5-0 Sauzée 2, Papin 2, Nallbani csc
447 qCM 30/10/1985 Paris (Parc) Luxembourg 6-0 Rocheteau 3, Touré, Giresse, Fernandez
436 Euro T1 16/06/1984 Nantes Belgique 5-0 Platini 3, Giresse, Fernandez
398 qCM 11/10/1980 Limassol Chypre 7-0 Lacombe, Larios 2, Platini 2, Six, Zimako
247 qEuro 01/10/1958 Paris (Parc) Grèce 7-1 Kopa, Fontaine 2, Cisowski 2, Vincent 2
233 qCM 02/06/1957 Nantes Islande 8-0 Oliver 2, Vincent 2, Dereuddre, Piantoni 2, Brahimi
213 qCM 17/12/1953 Paris (Parc) Luxembourg 8-0 Desgranges 2, Vincent 2, Fontaine 3, Foix
208 qCM 20/09/1953 Luxembourg Luxembourg 6-1 Piantoni, Kopa, Cicci, Glowacki, Kargu, Flamion
123 qCM 15/04/1934 Luxembourg Luxembourg 6-1 Aston, J.Nicolas 4, Libérati
60 JO 27/05/1924 Saint-Ouen Lettonie 7-0 Crut 3, P.Nicolas 2, Boyer 2

En amical, pénurie de cartons

Si l’équipe de France est donc avare de cartons en compétition depuis le début de l’ère Deschamps en août 2012, elle est un peu plus prolixe côté matchs amicaux. Avant le 7-1 contre l’Ukraine (doublé de Giroud), il y avait eu un 5-0 à Rennes contre le Paraguay en juin 2017 (triplé de Giroud), un 8-0 face à la Jamaïque à Lens en juin 2014 (doublés de Matuidi, Benzema et Griezmann) et un 6-0 en octobre 2013 au Parc des Princes contre l’Australie (doublé de Giroud).

Bizarrement d’ailleurs, les cartons sont moins fréquents en amical qu’en compétition : on en compte seulement 13 (sur 510 matchs) contre 19 en compétition (en 368 rencontres). Parmi les raisons que l’on peut avancer, les « petites équipes » sont rencontrées plus souvent en compétition, en phase qualificatives, alors que les amicaux étaient plutôt disputés contre des équipes de niveau proche (Belgique, Suisse, Espagne) ou supérieur (Italie, Angleterre). Donc avec des écarts moindres, du moins côté victoires. C’est ainsi que seulement deux cartons amicaux sont recensés avant guerre, sur 154 matchs joués. Et on en compte déjà sept au 21e siècle.

#genredatelieuadversairescorebuteurs
859 Amical 07/10/2020  Saint-Denis Ukraine 7-1 Camavinga, Giroud 2, Mykolenko csc, Tolisso, Mappé, Griezmann
819 Amical 02/06/2017 Rennes Paraguay 5-0 Giroud 3, Sissoko, Griezmann
778 Amical 08/06/2014 Villeneuve d’Asq Jamaïque 8-0 Cabaye, Matuidi 2, Benzema 2, Giroud, Griezmann 2
771 Amical 11/10/2013 Paris (Parc) Australie 6-0 Ribéry, Giroud 2, Cabaye, Debuchy, Benzema
631 Amical 30/04/2003 Saint-Denis Egypte 5-0 Henry 2, Parès, Cissé, Kapo
616 Amical 27/03/2002 Saint-Denis Ecosse 5-0 Zidane, Trezeguet 2, Henry, Marlet
603 Amical 24/03/2001 Saint-Denis Japon 5-0 Zidane, Henry, Wiltord, Trezeguet 2
391 Amical 02/05/1979 East Rutherford Etats-Unis 6-0 Lacombe 3, Droege csc, Amisse, Six
340 Amical 11/06/1972 Salvador de Bahia* CONCACAF 5-0 Bereta, H.Revelli 3, Bulnes csc
258 Amical 16/03/1960 Paris (Parc) Chili 6-0 Kaelbel, Vincent, Grillet, Fontaine 2, Muller
206 Amical 14/05/1953 Colombes Galles 6-1 Gardien 2, Kopa 2, Bonifaci, Ujlaki
146 Amical 24/03/1938 Paris (Parc) Bulgarie 6-1 J.Nicolas 2, Aston 2, Aznar, Veinante
31 Amical 20/04/1913 Saint-Ouen Luxembourg 8-0 Maës 5, Poullain, Romano, Ducret

D’autre part, la meilleure période des Bleus, depuis les années 1980, correspond à une diminution importante de la fréquence des matchs amicaux et d’une forte augmentation des phases finales. Ces dernières sont peu propices à des scores larges.

Le Kazakhstan n’est pas, sur le papier, un client potentiel pour un carton. La sélection d’Asie centrale ne gagne certes pas souvent (50 fois sur 218 depuis juin 1992), la dernière fois contre la Lituanie en 2020) et reste sur 9 défaites et 5 nuls, mais sa défense est relativement solide, puisqu’elle n’a encaissé qu’une seule fois plus de trois buts lors des dix derniers matchs, face à la Macédoine du Nord en juin dernier (0-4). Pour autant, il n’est pas exclu que les Bleus l’emportent largement pour peu qu’ils marquent rapidement. Ce qui n’a pas été le cas face à la Belgique et l’Espagne.

Dataviz : tous les cartons depuis 1904

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SOUTENEZ LE SITE

Si vous appréciez les contenus de Chroniques bleues, vous pouvez apporter votre contribution, à partir de un euro.

En savoir plus

Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee