Wembley, un stade dans l’histoire des Bleus

Publié le 22 juillet 2020 - Richard Coudrais

Le stade de Wembley à Londres est l’un des plus prestigieux du monde du football. L’équipe de France y a écrit son histoire pour le meilleur et pour le pire.

Un stade et deux matchs pour symboliser deux époques. En 1969, l’équipe de France encaisse un douloureux 5-0 face à l’Angleterre, alors championne du monde en titre. Le foot français prend conscience que sa sélection nationale est au fond du trou. En 1999, l’équipe de France, toute fraîche championne du monde, vient s’imposer 2-0 face à l’Angleterre. Le foot français prend conscience que sa sélection nationale est peut-être la meilleure du monde.

En trente ans d’intervalle, le vieux stade de Wembley, détruit en 2003, a donc fait connaître le pire et le meilleur à l’équipe de France. Le nouveau Wembley, ouvert en 2007, s’est quand à lui paré de bleu-blanc-rouge lorsqu’il reçu les Bleus quelques jours après les attentats de novembre 2015. Sur le plan sportif, il pourrait bien être le théâtre d’un nouveau triomphe bleu si les hommes de Didier Deschamps avaient la bonne idée de remporter l’Euro 2021.

Il était une fois un cheval blanc

L’histoire du stade de Wembley, c’est avant tout l’histoire de l’Angleterre et de son football. L’enceinte construite en 1923 est depuis sa création le théâtre des finales de la FA Cup, l’une des épreuves les plus nobles du monde du ballon rond. La rencontre inaugurale fut un Bolton - West Ham qui faillit ne jamais avoir lieu, plus de 200 000 personnes s’étant massées dans un stade contenant 126 500 places. Pour dégager la pelouse, il fallut l’intervention des hommes de l’officier de police George Scorey, lequel monté face à la foule sur un magnifique cheval blanc, donna cette image d’une Angleterre flegmatique et autoritaire, digne et disciplinée. La rencontre remportée par Bolton restera dans l’histoire sous le nom de white horse final.

JPEG - 76.9 ko

Le British Empire Exposition Stadium a été construit dans le cadre d’une exposition coloniale que l’Angleterre organisait en 1924 dans le quartier de Wembley pour démontrer qu’elle demeurait toujours la plus grande puissance du monde. Le chantier fut dirigé par les architectes John Simpson et Maxwell Ayerton, secondés par l’ingénieur Owen Williams. Cinq mille ouvriers construisirent en trois cent jours l’arène de forme oblongue, ornée à son entrée de deux tours magnifiques qui deviendront ses symboles.

L’équipe nationale d’Angleterre fera de ce stade son Home sweet home. Elle y connaîtra ses plus beaux triomphes (la Coupe du Monde 1966) comme ses pires déroutes (la Hongrie en 1953). Durant les vingt premières années, elle n’y accueillit que l’Écosse, les autres sélections et notamment celles du continent étant sans doute considérées comme trop crotteuses pour fouler une pelouse si prestigieuse.

JPEG - 256.2 ko

Les Bleus à Wembley

C’est au lendemain de la Deuxième Guerre que Wembley s’ouvrit au monde. L’équipe de France fut la première invitée et réalisa un bel exploit en arrachant un le match nul (2-2) grâce à un but d’Oscar Heisserer inscrit à la toute dernière minute.

En tout, l’équipe de France a disputé sept rencontres dans l’ancien stade de Wembley. La plupart sont des rencontres amicales face à l’Angleterre, mais deux d’entre elles avaient pour cadre la Coupe du Monde 1966, où elle affronte tour à tour le Mexique (1-1) puis l’Angleterre (0-2).

Joseph Bonnel, Bernard Bosquier et Jean Djorkaeff sont les trois Français qui ont joué le plus souvent à Wembley sous le maillot bleu, avec trois rencontres, les deux de la World Cup puis la débâcle de 1969. Le dernier nommé a eu la joie de voir son fils Youri prolonger l’histoire familiale lors de la rencontre de 1999.

L’arène d’Angleterre

Wembley est de loin le stade le plus prestigieux d’Europe, et à l’échelle du monde, seul le Maracanã de Rio peut rivaliser sur ce point. Il est d’ailleurs étonnant de constater que les deux temples du football ont connu une histoire similaire : L’équipe nationale y a encaissé l’une des plus humiliantes défaites de son histoire mais le stade a paradoxalement gardé un prestige intact. Mais mal entretenu, il est tombé en ruine à la fin du XXe siècle. Il a été nécessaire de le raser afin de bâtir une enceinte plus moderne, plus fonctionnelle, plus sûre.

Le vieux Wembley est donc détruit en 2003. Il était prévu que les deux tours soient préservées mais elles disparurent finalement dans la destruction. Le nouveau Wembley est inauguré en 2007, doté de 90 000 places toutes assises. L’arène est surplombé d’une arche de 133 mètres de hauteur qui remplace les deux tours dans l’imaginaire collectif.

JPEG - 144.9 ko

A ce jour, l’équipe de France a été invitée en deux occasions à défier l’équipe d’Angleterre dans le nouveau stade de Wembley. Son premier match fut une victoire (2-1), le deuxième fut une défaite à l’importance très relative, la rencontre étant disputée quatre jours après les attentats de novembre 2015 à Paris.

Seuls Bacary Sagna et Hugo Lloris ont disputé les deux rencontres des Bleus au nouveau Wembley. Le gardien-capitaine de l’équipe de France a l’opportunité de rejoindre les Bonnel, Bosquier et Djorkaeff, voire même les dépasser si jamais les Bleus avaient la bonne idée d’atteindre la finale de l’Euro 2021.

JPEG - 42.6 ko

En cumulant les deux stades, l’équipe de France a disputé 9 rencontres à Wembley. Le bilan est plutôt déficitaire : 2 victoires, 2 matches nuls et 5 défaites ; 7 buts marqués pour 19 encaissés.

Nicolas Anelka est le seul tricolore à avoir inscrit plus d’un but, avec son doublé de 1999. On se souvient d’ailleurs qu’un troisième but lui avait été injustement refusé : son tir avait rebondi derrière la ligne après avoir percuté la barre transversale. Mais on sait que ce genre de but a historiquement toujours posé problème dans le vieux Wembley. Les autres buteurs français ont pour nom Benzema, Hausser, Heisserer, Vaast et Valbuena.

dategenreadversairescoreaffluence
26/05/1945 Amical Angleterre 2-2 60 000
27/11/1957 Amical Angleterre 0-4 64 349
13/07/1966 Coupe du Monde (1er Tour) Mexique 1-1 69 000
20/07/1966 Coupe du Monde (1er Tour) Angleterre 0-2 98 270
12/03/1969 Amical Angleterre 0-5 85 000
19/02/1992 Amical Angleterre 0-2 58 723
10/02/1999 Amical Angleterre 2-0 74 111
17/11/2010 Amical Angleterre 2-1 85 495
17/11/2015 Amical Angleterre 0-2 71 223

Dernier livre paru

Sites partenaires


Une autre manière de raconter le foot


Trophée virtuel spécial Euro


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


325 matchs des Bleus en intégralité