Albert Batteux

Né le 2 juillet 1919 à Reims, mort le 28 février 2003 à Grenoble, c’est l’un des plus grands entraîneurs du football français. Avec le Stade de Reims (1950-63) et l’AS Saint-Etienne (1967-72), il obtiendra pas moins de huit titres de champion de France et deux places en finale européenne. Il a aussi entraîné (sans être sélectionneur) l’équipe de France entre 1955 et 1962, atteignant la demi-finale de la Coupe du monde 1958 et celle de la Coupe d’Europe des Nations en 1960. Il compte aussi huit sélections en équipe de France en 1948-49.

Jean Vincent, au temps du blue suede show

Publié le 29 novembre 2010 - Bruno Colombari

Mort le 13 août 2013 à 82 ans, Jean Vincent fut l’ailier gauche de la première grande équipe de France, celle de 1958, et l’un éléments du carré magique de l’époque avec Kopa, Fontaine et Piantoni.

1955, une année dans le siècle

Publié le 14 février 2015 - Bruno Colombari

L’Algérie, Bandung, Rosa Parks, Robert Mitchum mais aussi un match éblouissant de Kopa devant le public du Real Madrid et les débuts d’Albert Batteux : c’était l’année 1955 où naissaient en cinq jours d’écart Platini, Tigana et Bossis.

24 juin 1958 : Brésil-France

Publié le 18 mars 2015 - Bruno Colombari

C’est le premier match légendaire de l’équipe de France. Il y en aura d’autres, mais dans cette soirée d’été de Stockholm, on assiste à la fois à l’apogée de la bande à Kopa et à la naissance du plus grand footballeur de tous les temps.

1956, une année dans le siècle

Publié le 26 janvier 2016 - Bruno Colombari

Nasser, Bardot, Khrouchtchev, Mimoun, mais aussi les débuts de Rachid Mekhloufi, la dernière sortie de la grande équipe de Hongrie et le quintuplé de Thadée Cisowski : 1956, année nostalgique.

Raymond Kopa, le premier des géants

Publié le 4 mars 2017 - Bruno Colombari

Triple champion d’Europe avec le Real Madrid, le premier Ballon d’Or français de l’histoire est aussi celui qui a poussé les Bleus sur la troisième place mondiale en 1958. Il est mort à 85 ans et laisse un immense héritage.

SOUTENEZ LE SITE

Si vous appréciez les contenus de Chroniques bleues, vous pouvez apporter votre contribution, à partir de un euro.

En savoir plus

Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee