Mondial 1982

La première coupe du monde de Maradona aura été marquée par le grand retour du Brésil de Santana et des Bleus de Hidalgo, et l’émergence du foot africain avec le Cameroun et l’Algérie qui ont mis à l’amende les deux finalistes. Mais à la fin c’est Paolo Rossi qui met tout le monde d’accord.

Michel Platini, solstice d’été

Publié le 21 juin 2011 - Bruno Colombari

Né un 21 juin, c’est le plus grand joueur français de l’histoire, et l’un des meilleurs du monde. Nancéen, Stéphanois, Turinois mais avant tout tricolore, Michel Platini a laissé une trace indélébile entre 1976 et 1987. Et sa carrière multicarte n’est pas finie...

8 juillet 1982 : RFA-France

Publié le 8 juillet 2011 - Bruno Colombari

Version obscure de ses petites sœurs de Marseille et de Guadalajara, la demi-finale sévillane du Mundial 1982 concentre en deux heures et quart bonheur, colère, admiration et chagrin, en un va-et-vient machiavélique au terme duquel l’équipe de France sortira grandie et celle d’Allemagne ébranlée.

Socrates, le chevalier errant d’une équipe de légende

Publié le 4 décembre 2011 - Bruno Colombari

Ainsi donc, l’immense Socrates est mort à 57 ans, prématurément comme il se doit. Capitaine d’une des plus belles équipes de tous les temps, jamais titré en sélection, il restera pour toujours un des plus grands adversaires que les Bleus aient jamais croisé.

Alain Giresse, pépite tardive

Publié le 2 août 2012 - Bruno Colombari

Cinq petites années : la carrière internationale d’Alain Giresse fut aussi brève qu’étincelante. Avec lui, pièce majeure du carré magique, les Bleus deviennent une des meilleures équipes du monde.

SOUTENEZ LE SITE

Si vous appréciez les contenus de Chroniques bleues, vous pouvez apporter votre contribution, à partir de un euro.

En savoir plus

Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee