2020, année la plus courte depuis 1997

Publié le 19 novembre 2020, mis à jour le 25 novembre 2020 - Bruno Colombari

Seulement huit matchs joués en 2020 : il faut remonter à 23 ans en arrière pour trouver un si petit total sur une année. Mais les Bleus ont tout de même gagné six fois, ce qui place cette édition amputée par le Covid au neuvième rang, grâce à ses 75% de victoires.

Le tableau des années les triant par le plus fort pourcentage de victoires, et en cas d’égalité par le plus faible pourcentage de défaites et le nombre de matchs joués, 2020 est, compte tenu du contexte très particulier de cette année privée de l’Euro et de plus de la moitié de ses matchs, une bonne édition, avec six victoires sur huit, et une qualification pour le carré final de la Ligue des Nations. Les Bleus auront été particulièrement efficaces à l’extérieur (trois victoires sur trois, en Suède, en Croatie et au Portugal) et prolifiques offensivement à domicile avec 15 buts marqués. Mais c’est aussi à domicile qu’ils ont rendu deux copies blanches contre le Portugal et la Finlande.

JPEG - 112.8 ko

2020 est neuvième et se situe, en terme de performances, juste après 2016 et 2019, ce qui situe le niveau des Bleus depuis cinq ans. Elle fait mieux que 1999 et ses 8 victoires sur 11, et cette année-là avait été compliquée à domicile avec un 0-0 contre l’Ukraine et un 2-3 face à la Russie.

#annéejouésG%GN%NP%PBpBc
1 1984 12 12 100% 0 0% 0 0% 27 4
2 1991 6 6 100% 0 0% 0 0% 20 5
3 2003 14 13 93% 0 0% 1 7% 40 6
4 1990 8 7 88% 1 13% 0 0% 14 4
5 1979 6 5 83% 0 0% 1 17% 17 4
6 1947 6 5 83% 0 0% 1 17% 15 8
7 2019 11 9 82% 1 9% 1 9% 27 6
8 2016 17 13 76% 3 18% 1 6% 36 14
9 2020 8 6 75% 1 12% 1 12% 19 6
10 1999 11 8 73% 2 18% 1 9% 18 7

Voir le tableau complet des années

Rétrospectivement, on se dit qu’avec une victoire contre la Finlande (ce qui ne semblait pas insurmontable, surtout si Marcus Thuram avait eu plus de réussite en début de match) et un petit quelque chose pour faire basculer le résultat à l’aller contre le Portugal, les Bleus auraient pu faire carton plein cette année, ce qui n’est arrivé que deux fois : en 1991 (6 victoires en 6 matchs) et surtout en 1984 (12 sur 12, avec l’Euro au milieu). Les deux fois avec Platini d’ailleurs, la seconde sur la pelouse et la première sur le banc.

Au lieu de quoi, la série avec au moins un match perdu par an se poursuit. Elle a commencé en 2012, après une année 2011 qui n’a pas marqué les esprits, mais qui est la dernière en date que les Bleus ont terminé invaincus (7 victoires et 6 nuls). Didier Deschamps sélectionneur perd au moins une fois par an : 1 au deuxième semestre 2012, 5 en 2013, 4 en 2015, 2 en 2017 et 2018, 1 en 2014, 2016, 2019 et 2020.

Jamais les Bleus n’avaient joué 8 fois à l’automne

Cette année 2020 complètement déstructurée restera dans l’histoire pas seulement pour 5 matchs joués à huis clos (il y a eu du public en octobre contre l’Ukraine, le Portugal et en Croatie) mais pour avoir commencé le plus tardivement, le 5 septembre, si l’on excepte les années de guerre entre 1915 et 1918 puis entre 1941 et 1944. Jamais sinon les Bleus n’avaient connu un premier semestre sans aucun match.

Elle a aussi battu le record de rencontres disputées lors de la première moitié de la saison, entre août (ou fin juillet) et décembre. Avant 1945, l’équipe de France ne jouait que très rarement à l’automne, et quand c’était le cas c’était plutôt en décembre. Entre 1904 et 1944, il n’y a eu que 21 matchs lors du second semestre de l’année (la Coupe du monde 1930, disputée en juillet, n’est pas intégrée dans ce décompte). C’est à partir de 1949 que les Bleus ont régulièrement joué à l’automne, avec 4 rencontres en 1949, 5 en 1952 ou 6 en 1953.

Dans les années 1970, en plus du match UNFP (contre un club, donc non officiel), ce nombre redescend à 3, avant de revenir à 4 dans les années 80, à 5 dans les années 90 et entre 6 et 7 depuis 2004, avant de revenir à 6 depuis 2014 avec l’abandon de l’amical du mois d’août.

On verra ce que nous réserve 2021, mais l’année prochaine pourrait peut-être déjà battre un record, celui du total de matchs joués. Etabli à 18 (en 1998 et 2018), il pourrait monter à 19, voire à 20, si les Bleus vont au bout de l’Euro et s’ils jouent 2 ou 3 matchs de préparation avant. C’est énorme, mais les deux précédentes fois, il y avait eu un titre à la clé. Donc, pourquoi pas !

Dataviz : tous les matchs depuis 1904 (victoires, nuls, défaites)

En bonus, voici les 117 années de l’équipe de France (il n’y a pas eu de match entre 1915 et 1918, ni en 1941 et 1943). Sur cette dataviz, matchs sont rangés par année et représentés par couleur (bleu pour une victoire, gris pour un nul, rouge pour une défaite).

En survolant chaque point, vous pouvez voir la date du match et l’adversaire. Vous pouvez aussi n’afficher que les victoires, que les nuls ou que les défaites, les autres matchs apparaissant en gris clair.

Derniers livres parus



Sites partenaires


Une autre manière de raconter le foot


Trophée virtuel spécial Euro


Foot et culture populaire


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


325 matchs des Bleus en intégralité