2021, une année pleine de surprises

Publié le 19 novembre 2021 - Bruno Colombari

L’équipe de France a ramené une coupe à la maison, mais ce n’était pas celle attendue. Elle a retrouvé un buteur perdu de vue pendant cinq ans et termine invaincue mais éliminée prématurément de l’Euro.

Les Bleus ont donc fini l’année 2021 invaincus (l’élimination en huitièmes de finale de l’Euro contre la Suisse aux tirs au but est statistiquement un match nul). C’est arrivé huit fois, les précédents étant 2011, 2005, 1995, 1994, 1991, 1990 et 1984 (en excluant les années avec moins de cinq rencontres). Mais en terme de performances, 2021 plombée par ses 6 nuls contre l’Ukraine en mars, la Hongrie, le Portugal et la Suisse en juin, la Bosnie et encore l’Ukraine en septembre. Ses dix matchs gagnés, par deux salves de cinq (Kazakhstan, Bosnie, Galles, Bulgarie et Allemagne entre mars et juin, Finlande, Belgique, Espagne, Kazakshtan et Finlande entre septembre et novembre), représentent 62,5% de victoires. C’est tout juste suffisant pour entrer dans le top 20, entre 1978 (7 victoires sur 11) et 1995 (5 victoires sur 8). Cette dernière n’est pourtant pas la plus mal classée des années sans défaite, puisque le trio 1994, 2005 et 2011 occupe les 38e, 39e et 40e places. Mais c’est évidemment très loin des années record 1984 et 1991, avec respectivement 12 victoires sur 12 et 6 sur 6.

#annéejouésG%GN%NP%PBpBc
1 1984 12 12 100% 0 0% 0 0% 27 4
2 1991 6 6 100% 0 0% 0 0% 20 5
3 2003 14 13 93% 0 0% 1 7% 40 6
4 1990 8 7 88% 1 13% 0 0% 14 4
5 1979 6 5 83% 0 0% 1 17% 17 4
6 1947 6 5 83% 0 0% 1 17% 15 8
7 2019 11 9 82% 1 9% 1 9% 27 6
8 2016 17 13 76% 3 18% 1 6% 36 14
9 2020 8 6 75% 1 12% 1 12% 19 6
10 1999 11 8 73% 2 18% 1 9% 18 7
11 1996 14 10 71% 3 21% 1 7% 24 6
12 2000 17 12 71% 4 24% 1 6% 39 15
13 2006 17 12 71% 3 18% 2 12% 30 9
14 2001 13 9 69% 1 8% 3 23% 30 8
15 2014 15 10 67% 4 27% 1 6% 34 7
16 2018 18 12 67% 4 22% 2 11% 32 18
17 1926 6 4 67% 1 17% 1 17% 16 12
18 2017 11 7 64% 2 18% 2 18% 23 10
19 1978 11 7 64% 2 18% 2 18% 20 11
20 2021 16 10 63% 6 37% 0 0% 36 12

Finalement, cette année 2021 aura été beaucoup moins prévisible qu’on ne l’imaginait. Si la phase qualificative pour la Coupe du monde n’a pas posé de réels problèmes, dans un groupe finalement relativement faible (l’Ukraine, deuxième, n’a pris que 12 points en 8 matchs, à 6 points des Bleus), l’équipe de France a comme souvent laissé traîner des points en route (trois matchs nuls dont deux à domicile) mais sans conséquence, la qualification étant acquise avant le dernier match.

Un verre aux deux tiers plein

Mais 2021 est une année paradoxale : l’équipe semble plus forte en novembre qu’elle ne l’était en mars, et pourtant elle a été sortie de l’Euro par la Suisse dès les huitièmes de finale. Elle n’était pas favorite, loin de là, en arrivant en Italie pour le carré final de la Ligue des Nations, qu’elle a remportée brillamment. Elle a été souvent menée au score (contre le Portugal, la Hongrie et la Suisse à l’Euro, contre la Bosnie et l’Ukraine en septembre, et encore face à la Belgique et l’Espagne en octobre) sans jamais perdre. Elle a battu trois des meilleures sélections mondiales (l’Allemagne, la Belgique et l’Espagne) mais a calé deux fois contre l’Ukraine, face à la Hongrie et la Bosnie. Elle a joué vingt-cinq minutes éblouissantes contre la Suisse avant de tout perdre en dix minutes.


Et bien sûr, par un tour de passe-passe où le pragmatisme n’empêche ni la rédemption ni une certaine forme d’ingratitude, Didier Deschamps a substitué Karim Benzema à Olivier Giroud. C’était une mauvaise idée en mai, c’est devenu une excellente chose en octobre. Est-ce que ce le sera encore dans un an, alors que Mbappé et Benzema joueront peut-être ensemble au Real ?

Une année très offensive, sauf en mars et en septembre

Avec 36 buts inscrits en 16 matchs, 2021 est la quatrième année la plus offensive de l’histoire, derrière 2003 (40), 2000 et 1958 (39). Si les Bleus avaient été au bout à l’Euro, peut-être auraient-ils inscrit les cinq buts qui leur ont manqué pour faire tomber le record. Ils auraient aussi joué 19 matchs au lieu de 16, ce qui aurait là aussi été un record, toujours détenu par 1998 et 2018 (18). Ce ne sera pas pour l’an prochain, puisque d’ici la Coupe du monde, qui comptera au maximum 7 matchs, les Bleus en joueront 8 (deux amicaux en mars et 6 en qualification pour la prochaine Ligue des Nations, en juin et septembre).

Là aussi l’équipe de France aura joué sur courant alternatif : médiocre offensivement en mars et septembre (4 buts en 3 matchs à chaque fois), elle se sera emballée en juin (13 buts en 6 matchs, mais près de la moitié lors des deux matchs amicaux de préparation à l’Euro) et en octobre-novembre (15 buts en 4 matchs).

Côté défense, c’est moyen, avec 12 buts encaissés, presque tous en phase finale : 6 en 4 matchs d’Euro, 3 en 2 matchs de Ligue des Nations. C’est certes moins que les 18 buts pris en 2018, ou les 14 de 2016, mais c’est autant que lors des deux années précédentes : 6 en 2020 et autant en 2019, pour un total de 19 matchs disputés.

Enfin, l’année 2021 restera marquée par deux raretés statistiques : un titre conquis en octobre (le seul précédent aurait pu être lors des JO de Londres en 1908, dont le tournoi de football s’est déroulé à la même période) et le quadruplé de Kylian Mbappé contre le Kazakhstan. Ce n’est pas le premier, mais le dernier à l’avoir fait a 88 ans et il s’appelle Just Fontaine.

Dataviz : tous les matchs depuis 1904 (victoires, nuls, défaites)

En bonus, voici les 118 années de l’équipe de France (il n’y a pas eu de match entre 1915 et 1918, ni en 1941 et 1943).

Sur cette dataviz, les matchs sont rangés par année et représentés par couleur (bleu pour une victoire, gris pour un nul, rouge pour une défaite).

En survolant chaque point, vous pouvez voir la date du match et l’adversaire.

Vous pouvez n’afficher que les victoires, que les nuls ou que les défaites en cliquant sur l’un des trois boutons de filtre correspondants.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SOUTENEZ LE SITE

Si vous appréciez les contenus de Chroniques bleues, vous pouvez apporter votre contribution, à partir de un euro.

En savoir plus

Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee