2021, un bilan en bleu (5/6) : l’attaque

Publié le 16 décembre 2021 - Bruno Colombari

C’est évidemment le grand chamboulement de 2021 : le retour de Karim Benzema en équipe de France et sa complémentarité avec le duo Griezmann-Mbappé qui a mis du temps à se concrétiser et qui reste perfectible. Olivier Giroud est sorti, Moussa Diaby est arrivé et Kingsley Coman s’incruste.

PNG - 140.7 ko
  • Le temps de jeu (en minutes) des titulaires est indiqué en blanc sur fond bleu (victoire), gris (nul) ou rouge (défaite). Celui des remplaçants est indiqué sur fond blanc selon le même code couleur. Le temps de jeu cumulé sur l’année est reporté en bout de ligne à droite. Les joueurs sont listés par ordre d’apparition (en haut, les titulaires lors du premier match de l’année, en bas les joueurs appelés en fin d’année).

Depuis septembre 2017, ces trois-là avaient été hégémoniques en attaque : le trio offensif des Bleus, c’était Griezmann, Giroud et Mbappé (31 fois associés dont 21 fois titulaires), le reste n’était là que pour faire le nombre quand il en manquait un des trois, ce qui n’arrivait presque jamais, ou quand il fallait en remplacer un en fin de match.

Griezmann et Mbappé sont toujours là, mais Giroud est sorti de l’équation. C’était prévisible, puisqu’il a eu 35 ans en septembre dernier, mais ce qui ne l’était pas, c’était les circonstances de son départ. Il y a d’abord eu le retour inattendu de Karim Benzema, annoncé le 18 mai avec la liste des 26 pour l’Euro, et qui a fait l’effet d’une bombe médiatique. Et ensuite la déclaration de Giroud juste après France-Bulgarie, début juin, où il se plaignait que les ballons n’arrivaient pas, ce qui désignait assez clairement Mbappé et qui a déclenché la colère du Parisien.

En septembre, Deschamps a tranché et n’a plus appelé Giroud, pourtant auteur d’un bon début de saison avec l’AC Milan. Reverra-t-on le champion du monde en 2022 ? C’est très improbable, mais le passé récent nous a montré qu’improbable n’était pas synonyme d’impossible. Donc prudence.

Une association devant qui devrait s’améliorer en 2022

Le retour de Benzema, donc. Son timing a évidemment surpris, à quatre semaines du début de l’Euro et avec seulement deux matchs amicaux à disputer. On se doutait que ce serait insuffisant, et ça l’a été puisqu’il a fallu attendre le troisième match de l’Euro pour voir l’attaquant du Real trouver ses marques avec un doublé contre le Portugal, puis un autre face à la Suisse en huitième de finale. Trop tard, d’autant que la relation technique avec Griezmann et Mbappé ne fonctionnait pas. Dommage, car on a vu à l’automne tout le potentiel de cette association, qui devrait encore évoluer en 2022.

Antoine Griezmann aura vécu une année en demi-teinte. Auteur de neuf buts, son meilleur total en sélection, il a manqué son Euro et n’a pas brillé en Ligue des Nations, où il a fêté sa centième cape en bleu. Mais il est toujours indispensable à l’équipe, et surtout Deschamps ne dispose pas vraiment d’alternative, sauf à faire reculer Benzema d’un cran.


 

Enfin, Kylian Mbappé aura connu le premier passage à vide de sa carrière internationale avec un Euro à zéro but (comme quoi, ça n’arrive pas qu’à Guivarc’h et Giroud) et un tir au but manqué contre la Suisse. Mais il aura eu le mérite de se remettre en question et de finir l’année en trombe avec sept buts lors des quatre derniers matchs et une complicité très prometteuse avec Benzema. Il sera évidemment très attendu en 2022, avec un probable transfert au Real Madrid à l’été.

Pour le reste de l’attaque, le seul à avoir mis le pied dans la porte est Kingsley Coman. Titularisé quatre fois, il est surtout devenu une alternative très intéressante dans un rôle de piston droit, où il restera à le voir contre une opposition plus consistante que le Kazakhstan. Ousmane Dembélé devrait revenir aussi, alors qu’Anthony Martial, buteur contre la Finlande, éprouve toujours autant de difficultés à s’imposer. Moussa Diaby est le seul nouveau dans ce secteur de jeu. Il est un peu tôt pour savoir s’il y aura un avenir.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SOUTENEZ LE SITE

Si vous appréciez les contenus de Chroniques bleues, vous pouvez apporter votre contribution, à partir de un euro.

En savoir plus

Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee