2021, un bilan en bleu (3/6) : la défense

Publié le 9 décembre 2021 - Bruno Colombari

Avec douze défenseurs de champ dont trois nouveaux, cette année aura été dans les standards habituels de ce secteur de jeu malgré deux organisations différentes. Quant à Lloris, il n’a rien laissé à la concurrence.

PNG - 163.7 ko
  • Le temps de jeu (en minutes) des titulaires est indiqué en blanc sur fond bleu (victoire), gris (nul) ou rouge (défaite). Celui des remplaçants est indiqué sur fond blanc selon le même code couleur. Le temps de jeu cumulé sur l’année est reporté en bout de ligne à droite. Les joueurs sont listés par ordre d’apparition (en haut, les titulaires lors du premier match de l’année, en bas les joueurs appelés en fin d’année).

Dans les cages, Hugo Lloris inamovible

Désormais lancé dans sa course au record de sélection détenu par Lilian Thuram, Hugo Lloris ne sort plus des buts des Bleus. En 2021, pour la première fois de sa carrière internationale, il n’a manqué aucune minute des seize matchs de l’équipe de France, portant même sa série à 18 rencontres consécutives en ajoutant les deux dernières de 2020. C’est encore loin du record de Bats (29 entre 1983 et 1986), mais ce dernier pourrait tomber fin 2022.

Pour autant, comme pour les Bleus, son année aura été contrastée. Irréprochable jusqu’au match contre l’Allemagne, Lloris n’a pas fait un grand Euro. C’était mieux lors du dernier trimestre, et notamment en Ligue des Nations où il a réalisé quelques arrêts déterminants. Et comme Steve Mandanda n’a plus été appelé depuis, le numéro deux semble être le néo-Milanais Mike Maignan, même s’il représente plus une succession qu’une concurrence. La place de numéro trois est actuellement occupée par Benoît Costil.

En défense, Jules Koundé et Théo Hernandez ont fait leur trou

Douze joueurs de champ ont été retenus en 2021, dont trois nouveaux (Jules Joundé, Nordie Mukiele et Théo Hernandez). C’est dans la jauge habituelle des années précédentes. D’autant qu’avec une défense à trois, ce sont en réalité cinq défenseurs de métier qui sont alignés au coup d’envoi, dont deux chargés d’animer les couloirs et qu’on appelle les pistons. Sauf dans le cas où ce rôle est dévolu à un ailier, comme Kingsley Coman par exemple.

La défense historique des champions du monde 2018 (avec Kimpembe à la place de Umtiti) a été hégémonique, du moins jusqu’à la fin de l’Euro. Depuis, Benjamin Pavard et Lucas Hernandez ont été beaucoup plus discret, avec deux titularisations chacun sur les sept derniers matchs. C’est Jules Koundé qui en a profité en s’installant en axe droit, ainsi que Théo Hernandez dans le couloir gauche. Ces deux-là ont incontestablement marqué des points, et sans doute déjà empoché leur billet pour le Qatar.

Pour autant, difficile d’imaginer à quoi ressemblera la ligne défensive des Bleus à la Coupe du monde. Sur le dernier trimestre, un trio Koundé-Varane-Lucas Hernandez semble se dégager, mais ils n’ont été alignés ensemble qu’une fois, contre la Belgique en octobre. Presnel Kimpembe n’a sans doute pas dit son dernier mot : c’est lui le défenseur avec le plus de temps de jeu en 2021, et il a été titulaire 12 fois sur 16.

Sur les côtés, c’est beaucoup moins clair. A gauche, Lucas Hernandez était prioritaire dans une défense à quatre, et son frère Théo a pr !s le relais dans une organisation à trois. Même s’il a débuté cinq fois cette année, Lucas Digne semble toutefois être en retrait dans la hiérarchie, d’où Ferland Mendy est actuellement absent.

Kurt Zouma, Dayot Upamecano (qui a fini l’année sur deux titularisations) et Léo Dubois garderont sans doute leur statut de remplaçants en 2022. Quant à Nordi Mukiele, aperçu dans la dernière demi-heure contre la Finlande, il a laissé passer sa chance. Le Lensois Jonathan Clauss aura-t-il la sienne en 2022 ? S’il continue au niveau qui est le sien depuis le début de saison, ce n’est pas impossible. Pour le Marseillais William Saliba, il faudra sans doute attendre 2023.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SOUTENEZ LE SITE

Si vous appréciez les contenus de Chroniques bleues, vous pouvez apporter votre contribution, à partir de un euro.

En savoir plus

Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee