[866] Kazakhstan-France (0-2) : steppe by steppe

Publié le 28 mars 2021 - Bruno Colombari

Au terme d’un match au bilan carbone désastreux, les Bleus s’en reviennent avec trois points. Pour le reste, le loupé de Martial à trois mètres, le corner sur les fesses de Dembélé et le pénalty manqué de Mbappé ont égayé un après-midi bien soporifique.

Le résultat était-il prévisible ?

Battre la 122e sélection mondiale était le minimum syndical pour un champion du monde en titre, mais on a vu en septembre 2017 contre le Luxembourg à Toulouse qu’il y a des évidences dont il vaut mieux se méfier. L’équipe d’Asie centrale n’est pas habituée aux raclées à la maison, les Bleus ont été échaudés par le nul contre l’Ukraine, donc on pouvait anticiper une victoire par deux ou trois buts d’écart. C’est bien ce qui s’est passé, et finalement c’est bien l’essentiel, comme l’étaient des pelletées de victoires oubliables en Islande, au Luxembourg, aux Féroé ou à Malte. Les cartons sont réservés aux matchs amicaux (Jamaïque 2014, Paraguay 2017, Ukraine 2020), lesquels se font rares. Il faudra donc s’en contenter.

L’équipe est-elle en progrès ?

A 79 jours de l’Euro, on se dit que les Bleus auront bien le temps de se préparer pour tenter de conquérir un troisième titre continental, et qu’à ce moment-là, il y a longtemps qu’on aura oublié le Kazakhstan. C’est indiscutable, mais le souci, c’est que dans trois jours il y a un match très important qui se profile à Sarajevo contre la Bosnie. Et que pour le gagner, il faudra montrer beaucoup plus de choses que ce qu’on a vu lors des deux dernières sorties. Malgré neuf entrants plus Lloris et Griezmann, on n’a pas senti une différence flagrante de détermination et d’efficacité depuis l’Ukraine, preuve que c’est l’ensemble du groupe qui est en dedans, et pas seulement quelques joueurs cadres.

Quels sont les joueurs en vue ?

Ousmane Dembélé s’est montré tout au long du match, aussi bien pour son but sur une passe décisive de Martial, que pour son corner loufoque de la 72e où il s’est retrouvé sur les fesses. Son apport a été intéressant, en tout cas bien meilleur que sa rentrée timide contre l’Ukraine. Kylian Mbappé a plus montré de choses en une demi-heure qu’Anthony Martial en une heure, mais il a encore péché dans la finition, s’emmêlant les pinceaux sur l’action amenant le pénalty de la 74e minute, qu’il a manqué d’une frappe mal ajustée. Ses autres tentatives ont été dégagées par le gardien Mokin, pas impressionné par le champion du monde.

Quels sont les joueurs en retrait ?

Tanguy Ndombele est loin d’avoir fait oublier N’Golo Kanté, et sur ce qu’il a montré, il n’a pas sa place à l’Euro. Paul Pogba ne semblait pas non plus en grande forme, alors qu’Antoine Griezmann a connu beaucoup de déchet dans son jeu, ce qui n’est pas dans ses habitudes. Thomas Lemar a touché beaucoup de ballons sans en faire forcément bon usage, alors que Kurt Zouma a semblé gêné sur ses appuis et manqué des passes faciles, sans prendre d’initiative dans la relance. Enfin, les latéraux Dubois et Digne n’ont pas assez apporté de solutions sur les côtés.

Quelles sont les attentes pour le prochain match ?

La Bosnie ne jouant pas ce week-end, les Bleus affronteront un adversaire frais et dispo mercredi à Sarajevo. D’où l’intérêt de la rotation maximale opérée par Deschamps entre l’Ukraine et le Kazakhstan. Un premier joker ayant été grillé mercredi à Saint-Denis, il faudra impérativement l’emporter face aux coéquipiers de Pjanic sous peine de se mettre en très grande difficulté avant les rendez-vous de septembre (Bosnie et Finlande à domicile, et un aller-retour à Kiev entre les deux). Entre temps, bien sûr, il y aura l’Euro avec une dynamique complètement différente et un premier tour de première catégorie avec l’Allemagne, la Hongrie et le Portugal, sans qu’on sache encore où ces matchs seront joués. Réponse normalement courant avril.

Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee

Derniers livres parus

Sites partenaires


Une autre manière de raconter le foot


Trophée virtuel spécial Euro


Foot et culture populaire


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


325 matchs des Bleus en intégralité