L’Italie, détentrice des trois trophées virtuels, rêve d’un quatrième bien réel

Publié le 6 juillet 2021, mis à jour le 26 juillet 2021 - Bruno Colombari & Richard Coudrais

L’Italie a unifié les trois trophées virtuels en novembre 2020, et comme elle n’a plus perdu depuis, elle les détient toujours. Elle va maintenant chercher un quatrième, bien réel celui-là, le titre de champion d’Europe. En attendant la Ligue des Nations en octobre ?

Lorsque le 7 septembre 2020 l’équipe d’Italie bat celle des Pays-Bas à Amsterdam, elle obtient une victoire déterminante pour se qualifier pour la phase finale de la Ligue des Nations. Mais surtout, elle chipe à son adversaire du soir deux “titres”, le trophée de l’UFWC et le bâton de Netto. Le premier est un trophée virtuel qui passe de main en main depuis le tout premier match international de l’histoire, Écosse-Angleterre de 1872. La bâton de Netto fonctionne quant à lui de la même manière à ceci près qu’il ne concerne que les sélections européennes et qu’il prend sa source à la finale de la Coupe d’Europe des Nations de 1960, remportée par l’URSS et son capitaine, Igor Netto.

Embed from Getty Images


Le bâton de Nasazzi, le plus prestigieux des trophées virtuels

Le 15 novembre 2020 à Reggio d’Émilie, l’Italie s’impose 2-0 face à la Pologne et ajoute dans sa besace le bâton de Nasazzi, le plus prestigieux des trophées virtuels du ballon rond, puisqu’il date de la Coupe du monde 1930 et de la victoire de l’Uruguay. Dotée de ses trois bâtons, la Squadra aligne une impressionnante série d’invincibilité qui lui permet de se présenter en triple détentrice quand arrive l’Euro, à la manière d’un boxeur qui a unifié les titres mondiaux de sa catégorie.

Si l’Italie venait à être battue durant l’Euro, on imagine le pactole que ce serait pour l’adversaire : trois titres pour le prix d’un. Ça aurait pu être la Belgique en quart de finale, d’autant que les Diables Rouges sont en tête du classement FIFA (un autre trophée virtuel) depuis septembre 2019. On le rappelle, le classement FIFA, est une hiérarchie mondiale par points établie à partir des récents résultats internationaux.

Embed from Getty Images


L’Espagne et l’Angleterre dans le collimateur italien

Mais l’Italie a gagné ses cinq premiers matchs et a sorti la Belgique en quarts. Elle va retrouver l’Espagne en demi-finale à Wembley, dans la belle d’une opposition dont la finale de l’Euro 2012 (gagnée par l’Espagne 4-0) était le point de départ et la qualification italienne en huitième de finale de l’Euro 2016 (2-0) la revanche. Si elle l’emporte, la Squadra Azzurra dépassera forcément l’Espagne (6e) qui était juste devant elle fin mai, et le Portugal (5e), déjà éliminé. Le quatrième est l’Angleterre, qu’elle pourrait défier en finale dimanche. La Belgique est sans doute trop loin pour être menacée, mais la France et le Brésil, respectivement deuxième et troisième, pourraient perdre des places.

Et en octobre, c’est l’Italie qui recevra le carré final de la Ligue des Nations. Ou elle retrouvera l’Espagne en demi-finale (encore !) pour une revanche de l’Euro, pendant que la Belgique et la France rejoueront le match du seum de Saint-Petersbourg en juillet 2018. Et le 11 octobre, jour de la finale, les Italiens pourraient bien ajouter un autre titre dans leur besace désormais bien remplie. A moins bien sûr qu’ils ne perdent avant, auquel cas les trophées virtuels seront récupérés par leur vainqueur.

Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee

En savoir plus

Derniers livres parus

Sites partenaires


Une autre manière de raconter le foot


Trophée virtuel spécial Euro


Foot et culture populaire


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


325 matchs des Bleus en intégralité