Jour de match 853 : Islande-France

Publié le 11 octobre 2019 - Bruno Colombari - 2

14e match joué un 11 octobre, 15e contre l’Islande, la ville la plus au Nord de l’histoire des Bleus, Hernandez et Tolisso invaincus en compétition, tout comme Varane en tant que capitaine : les stats à surveiller ce soir.

2 minutes de lecture
GIF - 3.8 kio

C’est le code-barre d’Islande-France :

853e match depuis 1904 (421 victoires, 177 nuls et 254 défaites ; 1513 buts marqués, 1189 encaissés).

347e en compétition (197 victoires, 72 nuls et 77 défaites ; 669 buts marqués, 347 encaissés)

308e à l’extérieur (116 victoires, 69 nuls et 77 défaites ; 462 buts marqués, 533 encaissés).

15e contre l’Islande (10 victoires et 4 nuls ; 41 buts marqués, 12 encaissés)

6e à Reykjavik (2 victoires, 3 nuls ; 8 buts marqués, 3 encaissés)

Jouer un 11 octobre

C’est une des dates les plus pleines de l’éphéméride des Bleus, avec déjà 14 rencontres disputées ce jour-là. Plus étonnant, il y en a 8 depuis 2000. La mise en place, à partir de 2005, du système des doubles dates en septembre, octobre et novembre favorise évidemment le phénomène. Le 11 octobre est plutôt favorable avec 9 victoires et seulement deux défaites contre la Bulgarie à l’extérieur en 1959 et l’URSS de Lebanovski en 1986 au Parc, les deux marquant d’ailleurs la fin des périodes Kopa et Platini. A noter aussi, mais j’y reviendrai dans les tableaux de bord, que ce sera la réplique du match contre l’Islande de l’an dernier, un an jour pour jour.

Bulgarie (1959) à Sofia - 0-1 - Amical
Chypre (1980) à Limassol - 7-0 - qCM
URSS (1986) à Paris - 0-2 - qEuro
Ecosse (1989) à Paris - 3-0 - qCM
Roumanie (1995) à Bucarest - 3-1 - qEuro
Afrique du Sud (1997) à Lens - 2-1 - Amical
Israël (2003) à Saint-Denis - 3-0 - qEuro
Féroé (2006) à Sochaux - 5-0 - qEuro
Roumanie (2008) à Constanta - 2-2 - qCM
Bosnie (2011) à Saint-Denis - 1-1 - qEuro
Australie (2013) à Paris - 6-0 - Amical
Portugal (2014) à Saint-Denis - 2-1 - Amical
Danemark (2015) à Copenhague - 2-1 - Amical
Islande (2018) à Guingamp - 2-2 - Amical

Surtout ne pas perdre le Nord

Cap au nord (latitude de Reykjavik : 64°08’17’’nord) : la ville la plus au nord où les Bleus ont joué depuis 1904. La plus au Sud est Mar Del Plata en Argentine (38°00’ sud).

JPEG - 90.3 kio

Les stats à surveiller :

 Lucas Hernandez (10) et Corentin Tolisso (10) sont toujours invaincus en compétition, derrière Nabil Fekir (13) qui a égalé Genghini (13) mais qui n’est pas dans le groupe. S’ils jouent et ne perdent pas, ils rejoignent le trio Dhorasso-Marlet-Pedretti avec 11 matchs sans défaite.
 Au classement des buteurs en compétition, Antoine Griezmann est quatrième à 2 buts de Papin (18 contre 20), qu’il aurait pu rejoindre s’il n’avait pas manqué ses deux penaltys en septembre.
 Raphaël Varane sera capitaine pour la 13e fois à Reykjavik. Il n’a jamais perdu avec le brassard (7 victoires, 5 nuls). Mais lors des 4 matchs en compétition, il n’en a gagné qu’un (2-1 face aux Pays-Bas en septembre 2018) contre trois 0-0 en Biélorussie en 2016, contre le Danemark et en Allemagne en 2018.
 Première défaite contre l’Islande ? C’est l’adversaire contre lequel les Bleus ont le plus joué sans jamais perdre : 14 confrontations, aucune défaite (4 nuls). 40 autres adversaires n’ont jamais battu les Bleus depuis 1904.
 Première défaite en octobre depuis 2012 ? Cette année-là, trois mois après l’arrivée de Deschamps comme sélectionneur, les Bleus perdaient à domicile contre le Japon. Depuis, ils ont enchaîné 11 victoires et 2 nuls (Espagne 2012, Islande 2018).

Les buteurs contre l’Islande

Olivier Giroud pourrait dépasser Cantona s’il marque à Reykjavik : l’avant-centre de Chelsea compte 3 buts contre l’Islande, autant que le Marseillais rebelle. Antoine Griezmann (2) pourrait améliorer son total, contrairement à Kylian Mbappé (2) et Paul Pogba (1). Et comme les Bleus ont réussi pas moins de sept doublés contre l’Islande (dont Giroud en 2016, mais aussi Piantoni, Vincent, Oliver, Cisowski et Ujlaki en 1957 et Guillou en 1975), il n’est pas impossible qu’on en voie un huitième.


 

Vos commentaires

  • Le 21 mars 2020 à 17:01, par PLOMMET En réponse à : Jour de match 853 : Islande-France

    Bonjour,

    vous indiquez qu’il s’agit du 14e match un 11 octobre or il manque le France-Australie (6-0) du 11 octobre 2013, ce qui ferait 15 matchs disputés un 11 octobre soit la date la plus fréquente avec le 11 novembre. Sauf erreur.

    Cordialement
    J.PLOMMET

  • Le 23 mars 2020 à 14:19, par Bruno Colombari En réponse à : Jour de match 853 : Islande-France

    Exact, c’était une erreur de ma part dans l’éphéméride, et comme il me sert de source pour les articles Jour de match... Merci de me l’avoir signalé !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dossier spécial Jeux olympiques