Jour de match 854 : France-Turquie

Publié le 14 octobre 2019

Le quatrième match des Bleus à Saint-Denis un 14 octobre, la série sans but de Griezmann, Mandanda, 30 sélections 11 ans après, un quatrième pénalty consécutif ? Les stats à surveiller ce soir.

GIF - 4 ko

C’est le code barre de France-Turquie :

854e match depuis 1904 (422 victoires, 177 nuls et 254 défaites ; 1514 buts marqués, 1189 encaissés).

442e à domicile (256 victoires, 85 nuls et 100 défaites ; 878 buts marqués, 511 encaissés).

348e en compétition (198 victoires, 72 nuls et 77 défaites ; 670 buts marqués, 347 encaissés)

101e match à Saint-Denis (66 victoires, 19 nuls et 15 défaites)

6e contre la Turquie (4 victoires et 1 défaite ; 12 buts marqués, 4 encaissés)

Jouer un 14 octobre

Dixième match de l’histoire de l’équipe de France joué un 14 octobre, ce France-Turquie est le quatrième disputé à cette date au Stade de France après ceux contre Andorre en 1998, la Tunisie en 2008 et l’Autriche en 2009. A domicile, les Bleus se sont presque toujours imposés, ne lâchant qu’un match nul contre la Norvège en 1987, alors que l’élimination de l’Euro 1988 était déjà actée.

La seule défaite un 14 octobre remonte à l’automne 1981, où une équipe de France en pleine crise allait s’incliner à Dublin 2-3 malgré une égalisation de Bruno Bellone qui faisait ses débuts et un dernier but de Platini. Le milieu Girard-Christophe-Larios avait été submergé ce jour-là. Au match suivant, Michel Hidalgo changerait complètement d’optique en alignant Giresse, Genghini et Platini contre les Pays-Bas.

Suisse (1951) à Genève - 2-1 - Amical
Eire (1981) à Dublin - 2-3 - qCM
Norvège (1987) à Paris - 1-1 - qEuro
Autriche (1992) à Paris - 2-0 - qCM
Andorre (1998) à Saint-Denis - 2-0 - qEuro
Tunisie (2008) à Saint-Denis - 3-1 - Amical
Autriche (2009) à Saint-Denis - 3-1 - qCM
Arménie (2014) à Erevan - 3-0 - Amical
Turquie (2019) à Saint-Denis - qEuro

Les stats sans Kanté

L’équipe de France va devoir se passer encore une fois de N’Golo Kanté, qui n’a plus joué en sélection depuis mars dernier. Depuis ses débuts au printemps 2016, le récupérateur a joué 38 fois en Bleu, et a manqué 16 rencontres. Avec quelles conséquences pour les résultats ?

Le bilan des Bleus sans Kanté est tout à fait correct, avec 11 victoires pour seulement 3 défaites (et 2 nuls). Il l’est un peu moins quand on regarde plus attentivement quels matchs ont été perdus sans lui : Portugal 2016 (finale de l’Euro), Suède 2017 (qualifications Coupe du monde 2018) et Turquie 2019 (qualifications Euro 2020). Trois matchs très importants donc, même si seul le premier aura été décisif.

Si on compare maintenant ces stats avec celles de Kanté, la différence est flagrante : moins en termes de victoires (29 sur 38, soit 76% contre 69% sans lui) mais côté défaites. NG, comme l’appelle le sélectionneur, n’a perdu que trois fois, soit 5% du total (19% de défaites sans lui). Et s’il était sur le terrain à Rotterdam en novembre 2018 en qualification pour la Ligue des Nations, c’est aussi le seul match de compétition qu’il ait perdu. Les deux autres (Espagne 2017 et Colombie 2018) étaient des amicaux.

Les stats à surveiller :

 30 sélections pour Steve Mandanda : il lui aura fallu attendre onze ans et demi pour y arriver, mais le gardien marseillais atteint enfin un total qui lui semblait sûrement inaccessible en juin dernier. Longtemps supérieure à 1, sa moyenne de buts encaissés est passée après Reykjavik à 0,97 grâce à sa 11e clean sheet. S’il joue les deux matchs de novembre, ce sera la première fois depuis juin 2009 qu’il enchaîne 4 matchs consécutifs en équipe de France.

 5 matchs sans marquer pour Griezmann. Il y a bien longtemps que le Mâconnais n’avait pas connu une telle série sans but en sélection. La dernière fois, c’était entre novembre 2014 et septembre 2015 avec 7 matchs sans marquer. Depuis juin dernier, il attend son 30e but qui lui permettrait de rejoindre Papin et Fontaine. Ce soir peut-être ?

 Pénalty, la passe de quatre ? Les Bleus ont obtenu un pénalty lors de leurs trois derniers matchs (Albanie, Andorre, Islande), une première dans leur histoire. Ce record tout neuf pourrait être amélioré si Felix Brych désigne le point des 11 mètres à Saint-Denis. Pour quel tireur ?

Les buteurs contre la Turquie

Les douze buts français inscrits lors des cinq France-Turquie de l’histoire l’ont été par dix joueurs différents : seuls Robert Pirès (1996 et 2003) et Sylvain Wiltord (2000 et 2003) ont marqué deux fois contre cet adversaire. Les huit autres sont Laurent Blanc, Reynald Pedros, Youri Djorkaeff, David Trezeguet, Johan Micoud, Laurent Robert, Thierry Henry et Karim Benzema. En juin 2019, pour la première fois, aucun joueur français n’a marqué.

 1996 : Blanc, Pedros, Djorkaeff, Pirès
 2000 : Trezeguet, Wiltord, Micoud, Robert
 2003 : Henry, Pirès, Wiltord
 2009 : Benzema (pen)

Dernier livre paru

Sites partenaires


Trophée virtuel spécial Euro


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


273 matchs des Bleus en intégralité