Jour de match 871 : Hongrie-France

Publié le 19 juin 2021 - Bruno Colombari - 1

Une dernière défaite à Budapest il y a 45 ans, le bilan des matchs joués un 19 juin, une sixième victoire consécutive attendue, Giroud et Benzema qui chassent Zidane et Djorkaeff, des France-Hongrie garantis sans 0-0.

GIF - 3.7 ko

C’est le code-barres de Hongrie-France.

871e match depuis 1904 (435 victoires, 180 nuls, 255 défaites ; 1549 buts marqués, 1200 encaissés)

97e match sur terrain neutre (45 victoires, 23 nuls et 28 défaites ; 161 buts marqués, 137 encaissés)

360e match en compétition (208 victoires, 75 nuls, 77 défaites ; 692 buts marqués, 355 encaissés)

23e match contre la Hongrie (8 victoires, 2 nuls, 12 défaites ; 31 buts marqués, 47 encaissés)

9e match à Budapest (1 victoire, 1 nul, 6 défaites ; 9 buts marqués, 29 encaissés)

Budapest 1976, il y a près d’un demi-siècle

La dernière victoire hongroise contre la France remonte au 22 mai 1976, soit il y a 45 ans. Dans un Nepstadion quasiment vide (8.726 spectateurs), et pour le troisième match de Michel Hidalgo sélectionneur, l’équipe de France tout de blanc vêtue pour la deuxième fois de son histoire (la première en 1971 contre l’Espagne) s’incline sur un but de Fekete en début de deuxième mi-temps (0-1). Hormis Trésor (27 sélections), Baratelli et Guillou (14) et Larqué (13), les sept titulaires comptent moins de six capes. C’est la première défaite de Michel Platini en sélection.

Parmi les 48 sélections qui ont battu les Bleus au moins une fois, seules deux d’entre elles ne l’ont plus fait depuis plus longtemps : la Roumanie (avril 1972) et le Luxembourg (février 1914). Viennent ensuite la Tchécoslovaquie (disparue, 1979), la République d’Irlande (1981) et le trio Pérou, pays de Galles et Pologne (1982).

Jouer un 19 juin

Le bilan de ce jour est plutôt mitigé. Sur les six matchs joués un 19 juin, le seul amical, en 1949, a été perdu dans les grandes largeurs face à l’Espagne de Basora (triplé) et de Gainza (doublé) qui coûtera sa place d’adjoint au sélectionneur à Gabriel Hanot. C’est mieux par la suite avec deux victoires en Coupe du monde, contre le Mexique en Suisse et face à l’Irlande du Nord en Suède. A l’Euro, le bilan est à l’équilibre avec une victoire contre la Yougoslavie (triplé de Platini), une défaite contre la Suède d’Ibrahimovic et un nul sans conséquence face à la Suisse et son maillot en papier.

Espagne (1949) à Colombes - 1-5 - Amical
Mexique (1954) à Genève - 3-2 - CM
Irlande du Nord (1958) à Norrköping - 4-0 - CM
Yougoslavie (1984) à Saint-Etienne - 3-2 - Euro
Suède (2012) à Kiev - 0-2 - Euro
Suisse (2016) à Lille - 0-0 - Euro
Hongrie (2021) à Budapest - Euro

Les stats à surveiller

 Il suffira d’une minute de jeu à Olivier Giroud contre la Hongrie pour dépasser Zinédine Zidane au nombre de sélections (108 chacun avant le match). Ce faisant, Giroud aurait ainsi le privilège d’être le troisième joueur de l’histoire des Bleus a être simultanément dans le top 5 des buteurs et des sélectionnés. Thierry Henry l’est toujours (premier et troisième) et Zinédine Zidane l’a été jusqu’à l’année dernière, où Antoine Griezmann l’a relégué à la sixième place des buteurs.
 Pour dépasser Youri Djorkaeff au classement des buteurs, Karim Benzema devra marquer deux fois. Il compte pour l’instant un but de moins que le champion du monde 1998, mais ce dernier a une moyenne de but par match légèrement favorable.
 S’ils battent la Hongrie, les Bleus compteront six victoires consécutives. C’est évidemment très loin du record de 2003-2004 (14), mais sous l’ère Didier Deschamps, ce total-là n’a été atteint qu’une fois entre mars et juin 2016 : quatre matchs amicaux de préparation et les deux premiers de l’Euro.
 Il n’y a jamais eu de 0-0 entre Français et Hongrois en 22 confrontations depuis 1911. Et seulement deux nuls : 1-1 en 1971 à Budapest et 2-2 en 1939 à Paris.

Joueurs et buteurs contre la Hongrie

26 Français ont marqué contre la Hongrie, dont cinq qui l’ont fait deux fois : Eric Cantona (doublé en 1990), Dominique Rocheteau (1978 et 1986, les deux fois en Coupe du monde), Hervé Revelli, Fleury Di Nallo (doublé en 1962) et Roger Courtois (doublé en 1935). Quant à Christian Lopez (1978), Laurent Roussey (1982) et Jean Tigana (1986), ils ont inscrit face à la Hongrie leur seul but en sélection.

Côté joueurs, ils sont 202 à avoir joué au moins une fois contre la Hongrie. C’est Georges Lech qui compte le plus de sélections (5 entre 1964 et 1971, pour 4 défaites et un nul) devant Michel Platini, Marius Trésor et Hervé Revelli (4). 13 autres Bleus ont affronté trois fois les Hongrois, qui ont plus porté chance à Jean-Marc Ferreri (3 victoires) qu’à Joseph Bonnel, André Chorda et Pierre Bernard (3 défaites). La dernière opposition entre les deux équipes datant de mai 2005, aucun des joueurs du groupe actuel n’a déjà joué contre la Hongrie.

Vos commentaires

  • Le 19 juin à 17:26, par Poissonnier Patrick En réponse à : Jour de match 871 : Hongrie-France

    On ne peut pas dire que le match a eu lieu sur terrain neutre !
    90% de spectateurs hongrois et 10% de Français.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SOUTENEZ LE SITE

Si vous appréciez les contenus de Chroniques bleues, vous pouvez apporter votre contribution, à partir de un euro.

En savoir plus

Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee