Tableaux de bord 871 après Hongrie-France

Publié le 20 juin 2021, mis à jour le 21 juillet 2021 - Bruno Colombari

Le prix d’un nul pour le deuxième match, la liste des remplaçants remplacés, les précédents des Bleus menés au score en phase finale, le kit blanc-bleu-blanc l’après-midi, un 65e arbitre anglais qui n’arbitre pas à l’anglaise : les tableaux de bord ont pris un coup de soleil.

PNG - 5.3 ko

Un nul pour le deuxième match du premier tour, quelles conséquences ?

C’est la quatrième fois à l’Euro que l’équipe de France termine son deuxième match par un score nul. Lors des trois précédents, à chaque fois qu’elle avait gagné la première rencontre, elle s’était qualifiée pour les quarts de finale : en 1996 (Roumanie 1-0 puis Espagne 1-1) et en 2004 (Angleterre 2-1 puis Croatie 2-2). Mais quand elle a fait un nul d’entrée, le nul suivant n’a pas suffi pour sortir du premier tour : c’était en 1992 (Suède 1-1 puis Angleterre 0-0).

C’est un peu différent en Coupe du monde : en 1986, une victoire puis un nul (Canada 1-0, URSS 1-1) ont permis aux Bleus de se qualifier pour le second tour grâce à une victoire sur la Hongrie, 3-0, mais en héritant d’un tableau infernal : Italie en huitième, Brésil en quart et RFA en demi. En 2002, la défaite initiale contre le Sénégal (0-1) a rendu insuffisant le nul face à l’Uruguay (0-0). Mais en 2006, ce sont deux nuls qui ont commencé le parcours des Bleus (Suisse 0-0, Corée du Sud 1-1), ce qui ne les a pas empêché d’atteindre la finale.

Conclusion : lors des quatre victoires de l’équipe de France (1984, 1998, 2000, 2018), cette dernière avait gagné ses deux premiers matchs, ce qui lui avait permis de gérer l’effectif et la fatigue lors de la troisième rencontre. Ce ne sera pas le cas en 2021, face à un Portugal qui ne compte que trois points et qui ne peut pas se permettre de perdre.

PNG - 5.5 ko

Les Bleus menés en phase finale, ça leur arrive souvent ?

En 2018, on se souvient que seule l’Argentine avait mené au score face à l’équipe de France, pendant neuf minutes en début de deuxième mi-temps. Les Bleus l’avaient emporté 4-3. En 2016, la République d’Irlande avait marqué sur pénalty dès la 2e minute, et était resté devant jusqu’à la 58e, avant qu’un doublé express de Griezmann ne l’élimine (2-1). Les Portugais avaient marqué le seul but de la finale à la 109 minute de la prolongation et avaient conservé leur avantage jusqu’à la fin. C’est d’ailleurs la dernière défaite française en phase finale.

Auparavant, on relève le but de Mats Hummels (mais du bon côté cette fois) avec l’Allemagne à Rio en 2014, suffisant pour plier le quart de finale (1-0). Avec Didier Deschamps, l’équipe de France a donc pour l’instant disputé 21 matchs de phase finale et a été menée cinq fois, pour deux victoires, deux défaites et un nul.

PNG - 5.9 ko

Dembélé remplaçant remplacé : les cinq précédents en phase finale

Un remplaçant qui est lui-même remplacé, c’est suffisamment rare pour être signalé. C’est arrivé 14 fois seulement dans l’histoire de l’équipe de France (il est vrai que les remplacements avant les années 1960 étaient exceptionnels). Le cas de Ousmane Dembélé, remplaçant Adrien Rabiot avant d’être lui-même suppléé par Thomas Lemar une demi-heure après, est le sixième en phase finale : il y en a eu quatre à l’Euro et un, que vous connaissez tous, en Coupe du monde (mais si, réfléchissez !)
 Kingsley Coman (Irlande 2016) : remplace Kanté à la mi-temps et sort pour Sissoko à la 90+2
 Samir Nasri (Italie 2008) : remplace Ribéry (blessé) à la 8e puis sort pour Boumsong (25e) suite à l’expulsion d’Abidal
 William Gallas (Suisse 2004) : remplace Sagnol à la mi-temps et sort pour Boumsong à la 90+2
 Christophe Dugarry (Pays-Bas 1996) : remplace Loko à la 62e et sort (blessure) pour Pedros à la 80e
 Patrick Battiston 419 (RFA 1982) : remplace Genghini à la 50e, sort (blessure) pour Lopez à la 60e.

Les huit autres remplaçants remplacés sont Jérémy Mathieu (Russie 2016), Antoine Griezmann (Portugal 2015), Louis Saha (Biélorussie 2010), David Trezeguet (Chine 2006), Jean-Pierre Papin (Koweït 1990), José Touré (Bulgarie 1984), Serge Chiesa (Suisse 1970) et le malchanceux Clément Chantôme, lors de son unique sélection contre le Japon en 2012, qui dura 29 minutes.

PNG - 7.5 ko

Le maillot : le kit blanc-bleu-blanc sort l’après-midi

Utilisé la première fois en phase finale en 1984 contre la Belgique à Nantes, le kit blanc-bleu-blanc a souvent servi l’après-midi : au Mexique en 1986 contre l’URSS, la Hongrie et l’Italie, en 2000 en Belgique face à la République tchèque, en 2002 en Corée du Sud contre le Danemark, en 2014 au Brésil face à la Suisse ou en 2018 en Russie contre le Danemark. Bilan : cinq victoires, trois nuls et une défaite.

C’est la première fois en cinq sorties avec leur maillot blanc 2020 que l’équipe de France ne gagne pas. C’est aussi la première fois qu’elle le porte avec un short bleu.

JPEG - 128 ko
PNG - 8 ko

Le score : 1-1

C’est la 65e fois qu’un match nul se termine sur le score de 1-1, qui n’est donc pas original. C’est le huitième du genre depuis que Didier Deschamps est sélectionneur (et le deuxième de l’année déjà, après celui face à l’Ukraine en mars). C’est le quatrième à l’Euro après la Suède en 1992, l’Espagne en 1996 et l’Angleterre en 2012, les trois fois au premier tour d’ailleurs. Et le deuxième face à la Hongrie, le précédent datant d’avril 1971, déjà à Budapest, en qualifications pour l’Euro 1972.

PNG - 5.5 ko

L’arbitre : une première pour Michael Oliver

Le referee anglais de 36 ans et particulièrement tâtillon a dirigé un match des Bleus pour la première fois, ce qui en fait le 526e de l’histoire de l’équipe de France. Il vient compléter la déjà longue liste des arbitres anglais, qui sont désormais 65 pour 118 matchs dirigés. Et c’est un Anglais qui détient le record : Arthur Ellis, 10 matchs entre 1948 et 1958. Les Rémois l’ont croisé lors de la première finale de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1956 (contre le Real Madrid).

JPEG - 29.2 ko

L’indice de renouvellement : 1/11

On attendait le onzième match réplica de l’ère Deschamps (une composition déjà utilisée précédemment), mais Didier Deschamps en a décidé autrement en alignant Lucas Digne dans le couloir gauche à la place de Lucas Hernandez. Sinon les dix autres joueurs de France-Allemagne ont été reconduits.

PNG - 5.8 ko

Les joueurs : Giroud dans le top 5, Pogba dépasse Djorkaeff

Alors que Hugo Lloris continue de s’approcher de la première place, Olivier Giroud s’installe dans le top 5 des sélectionnés en dépassant Zinédine Zidane (au nombre de capes en tout cas), après l’avoir fait au classement des buteurs. Un peu plus bas, Paul Pogba (82) est désormais à hauteur de Manuel Amoros et de Youri Djorkaeff, qu’il devance au temps de jeu. Kylian Mbappé (46) a dépassé Eric Cantona et Raymond Kopa (à 22 ans et demi, rappelons-le) et rejoindra bientôt Alain Giresse.

Clas. Joueur Sel Tps
jeu
mn
%
tit
G N P Année Ordre
2 Hugo Lloris 127 11409 100% 77 28 22 2008 833
5 Olivier Giroud 109 6098 66% 71 18 20 2011 859
11 Antoine Griezmann 93 6780 84% 66 15 12 2014 874
14 Karim Benzema 85 5425 74% 48 21 16 2007 820
18 Paul Pogba 82 6331 87% 58 14 10 2013 868
24 Raphaël Varane 77 6521 96% 52 14 11 2013 867
53 N’Golo Kanté 48 3655 85% 35 9 4 2016 884
58 Kylian Mbappé 46 3259 80% 32 9 5 2017 893
77 Lucas Digne 39 2515 62% 27 7 5 2014 875
81 Benjamin Pavard 37 2887 86% 27 8 2 2017 897
119 Corentin Tolisso 27 1659 70% 21 5 1 2017 894
121 Ousmane Dembélé 27 1013 37% 16 8 3 2016 887
127 Thomas Lemar 26 1104 38% 16 7 3 2016 891
178 Presnel Kimpembe 19 1436 79% 13 5 1 2018 901
201 Adrien Rabiot 17 1138 76% 11 5 1 2016 889
PNG - 8.3 ko

Le buteur : le septième à l’Euro pour Griezmann

Même sans faire un grand match, il marque toujours : le but d’Antoine Griezmann, son 38e en sélection, a tiré une épine du pied de l’équipe de France, comme souvent. Alors qu’il enchaînait à Budapest son cinquantième match consécutif, il a jailli au bon moment sur un centre de Mbappé dévié par un défenseur hongrois pour placer une frappe sèche du gauche qui n’a laissé aucune chance à Gulacsi. il n’est désormais plus qu’à quatre buts du podium, puisqu’il lui faudra atteindre les 42 pour dépasser Platini qui a une meilleure moyenne.

Joueur Buts Sel buts/
match
CF Pe 2 3+
2 Olivier Giroud 0 46 109 0,42 0 4 9 1
4 Antoine Griezmann +1 38 93 0,41 1 7 4 0
10 Karim Benzema 0 27 85 0,32 0 2 5 0
19 Kylian Mbappé 0 17 46 0,37 0 1 2 0
39 Paul Pogba 10 0 82 0,12 1 0 0 0
78 Raphaël Varane 5 0 77 0,06 0 0 0 0
96 Thomas Lemar 4 0 26 0,15 0 0 1 0
97 Ousmane Dembélé 4 0 27 0,15 0 0 0 0
188 Corentin Tolisso 2 0 27 0,07 0 0 0 0
192 Benjamin Pavard 2 0 37 0,05 0 0 0 0
197 N’Golo Kanté 2 0 48 0,04 0 0 0 0

La feuille de match

Les données à retenir sous forme de tableau. Les feuilles de match récentes sont accessibles également depuis le tableau des matchs, en cliquant sur le numéro du match (première colonne).
 

[871] Hongrie 1-1 France

Euro 2020
19 juin 2021, 15h - Budapest, Ferenc Puskás Stadion. 55.000 spectateurs.
arbitre : Michael Oliver (Angleterre)
sélectionneur : Didier Deschamps - 115e match, 52 ans
disposition : 4-4-2

TACTIQUE
JPEG - 77.1 ko
BUT
scoreminbuteurpasseur ou CPA
1-0 45e+2 Attila Fiola
1-1 66e Antoine Griezmann
COMPOSITION
joueur tps
jeu
e/scasnb
sel
âgeclub
1 Hugo Lloris  90     127 34 Tottenham
2  Benjamin Pavard  90 37 25  Bayern
4 Raphaël Varane  90 77 28 Real Madrid
3 Presnel Kimpembe   90 19 25 Paris SG
18 Lucas Digne 90 39 27 Everton
13 N’Golo Kanté 90 48  30  Chelsea
6 Paul Pogba  76   82 28 Manchester United
12 Corentin Tolisso  14  27  26  Bayern Munich
14 Adrien Rabiot  57      17  26  Juventus Turin
11   Ousmane Dembélé 30 27 24 FC Barcelone
8 Thomas Lemar 3 26  25  Atlético Madrid
7 Antoine Griezmann  90   93 30 FC Barcelone
10 Kylian Mbappé  90 46 22 Paris SG
19  Karim Benzema 76     85 33 Real Madrid
9 Olivier Giroud   14   109 34 Chelsea
RÉSERVISTES
joueurnb
sel
âgeclub
16  Steve Mandanda 34 36  Marseille
23 Mike Maignan 1 25 Lille
24 Léo Dubois  7  26  Lyon
25  Jules Koundé 1  22  FC Séville
5  Clément Lenglet 12 26  FC Barcelone
21  Lucas Hernandez 29 25  Bayern Munich
12 Corentin Tolisso  26  26  Bayern Munich
17   Mousssa Sissoko   69 31 Tottenham
26  Marcus Thuram  3   23  Mönchengladbach
TENUE DE L’ÉQUIPE DE FRANCE
PNG - 48.3 ko
RÉSUMÉ
Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee

En savoir plus

Derniers livres parus

Sites partenaires


Une autre manière de raconter le foot


Trophée virtuel spécial Euro


Foot et culture populaire


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


325 matchs des Bleus en intégralité