Jour de match 886 : France-Croatie

Publié le 13 juin 2022 - Bruno Colombari

Les stats du dernier match de la saison, jouer un 13 juin, un anniversaire à souhaiter à Kingsley Coman (avec un but ?), trois titres virtuels à décroatiser, revenir à 50% de victoires, Mbappé aux portes du top 10 des buteurs, et qui va marquer en dernier avant les vacances ?

GIF - 4.1 ko

C’est le code barres de France-Croatie

886e match depuis 1904 : 442 victoires, 187 nuls, 256 défaites ; 1584 buts marqués, 1216 encaissés

458e match à domicile : 266 victoires, 89 nuls et 102 défaites ; 922 buts marqués, 525 encaissés

374e match de compétition : 213 victoires, 82 nuls, 78 défaites ; 720 buts marqués, 370 encaissés

111e match à Saint-Denis : 71 victoires, 22 nuls, 17 défaites ; 217 buts marqués, 79 encaissés

10e match contre la Croatie : 6 victoires, 3 nuls ; 20 buts marqués, 9 encaissés

Le dernier match de la saison

Dans quelques heures, après le treizième match de la saison, les internationaux français seront enfin en vacances. Comment se sont terminées les neuf saisons précédentes des Bleus depuis que Didier Deschamps est sélectionneur ? Plutôt mal pour les quatre premières, avec à chaque fois une défaite : contre le Brésil à Porto Alegre le 9 juin 2013 (0-3, amical), face à l’Allemagne à Rio le 4 juillet 2014 (0-1, quart de finale de la Coupe du monde), contre l’Albanie à Elbasan le 13 juin 2015 (0-1, amical) et devant le Portugal à Saint-Denis le 10 juillet 2016 (finale de l’Euro).

Heureusement, c’est plutôt mieux depuis, avec quatre victoires contre l’Angleterre à Saint-Denis le 13 juin 2017 (3-2, amical), face à la Croatie à Moscou le 15 juillet 2018 (finale de la Coupe du monde), à Andorre le 11 juin 2019 (4-0, qualifications Euro 2020) et en Albanie le 17 novembre 2019 (2-0, qualifications Euro 2020). Et oui, il y a eu deux fins de saison la même année, puisque la saison 2019-2020 s’est arrêtée en novembre, tous les matchs internationaux du printemps 2020 ayant été reportés en raison de la pandémie de Covid-19.

Mais en 2021, le mauvais oeil est revenu sans prévenir, le 28 juin à Bucarest, sous la forme d’un match nul (le premier de la série) contre la Suisse (3-3) en huitièmes de finale de l’Euro 2020. Avec au bout une séance de tirs au but fatale aux Bleus, la première et la seule à ce jour de l’ère Deschamps.

Jouer un 13 juin

C’est une date récente dans le calendrier des Bleus, qui n’y ont joué qu’une fois au vingtième siècle, en 1926. Depuis, elle a enchainé trois matchs de phase finale consécutifs, avec des fortunes très diverses : retournement de score très spectaculaire contre l’Angleterre à Lisbonne pour commencer l’Euro 2004, avec Barthez qui sort un pénalty de Beckham à 0-1 et Zidane qui marque deux fois dans le temps additionnel (coup franc puis pénalty), puis nul très terne face à la Suisse à Stuttgart pour commencer la Coupe du monde 2006, et enfin raclée dans les règles de l’art à Berne, comme son nom l’indique, administrée par les Pays-Bas à l’Euro 2008 pour la triste dernière sélection de Lilian Thuram.

Depuis, il y a eu deux amicaux mitigés, un franchement raté en Albanie en 2015, l’autre plus réussi contre l’Angleterre en 2017 avec là encore un retournement de score en fin de match, alors que Harry Kane avait marqué deux fois et que Varane avait été expulsé.

Yougoslavie (1926) à Colombes - 4-1 - Amical
Angleterre (2004) à Lisbonne - 2-1 - Euro
Suisse (2006) à Stuttgart - 0-0 - CM
Pays-Bas (2008) à Berne - 1-4 - Euro
Albanie (2015) à Elbasan - 0-1 - Amical
Angleterre (2017) à Saint-Denis - 3-2 - Amical

Les stats à surveiller

 Kingsley Coman fête son vingt-sixième anniversaire ce 13 juin. On imagine qu’il aimerait bien le célébrer en marquant un but à la Croatie. Il serait le onzième dans l’histoire des Bleus, après N’Golo Kanté et Dimitri Payet en mars 2016 (Russie), Patrick Vieira en juin 2006 (Togo), William Gallas et Thierry Henry en août 2005 (Côte d’Ivoire), Pierre Laigle en novembre 1997 (Ecosse) et Charles Géronimi en février 1914 (Luxembourg). Trois l’ont fait deux fois : Michel Platini à quatre ans d’intervalle en juin 1982 (Koweït) et juin 1986 (Brésil), Jean-François Domergue en juin 1984 (Portugal) et Désiré Koranyi en janvier 1940 (Portugal), les deux auteurs d’un doublé le jour de leur anniversaire.

 Kylian Mbappé a sûrement un oeil, au moment où vous lisez ces lignes, sur le classement des buteurs de l’équipe de France. Actuellement onzième avec 27 buts (en 56 sélections), il est à une accélération près du top 10 : s’il marque contre la Croatie, il en chassera Youri Djorkaeff qui en compte 28, mais avec beaucoup plus de matchs joués (92). A son âge (23 ans et bientôt 6 mois), Thierry Henry comptait, en février 2001, 26 sélections et 8 buts. Olivier Giroud évoluait encore en Ligue 2 au FC Tours en mars 2010 et n’était évidemment pas international. Quant à Antoine Griezmann, il en était à 10 sélections et 3 buts en septembre 2014.

 Décidément, la barre des 50% de victoires est un vrai porte-poisse. Rappel des épisodes précédents : le 15 juin 2021, pour la première fois de son histoire, l’équipe de France a gagné la moitié de ses matchs depuis 1904 après avoir battu l’Allemagne à Munich. Enfin, se dit-on. Mais elle enchaîne avec 5 nuls consécutifs et sort de l’Euro aux tirs au but. Il faudra attendre novembre 2021 et la victoire à Helsinki contre la Finlande pour revenir à 50%. Le signe indien semblait vaincu avec deux nouveaux succès en mars, mais la défaite contre le Danemark, suivie de deux nuls en Croatie et en Autriche, remet tout en cause. Avec 442 victoires en 885 matchs, les Bleus sont retombés à 49,9435028249 % de matchs gagnés (soyons précis). Une victoire contre la Croatie remettrait les compteurs à zéro, ou du moins le pourcentage à 50 tout rond.

 Alors qu’elle avait été dépossédée le 3 juin dernier de ses trois titres virtuels après sa défaite contre le Danemark, l’équipe de France aura une première occasion de les reprendre face à la Croatie. En effet, les Croates l’ont emporté vendredi à Copenhague et sont désormais détenteurs des bâtons de Nasazzi et Netto ainsi que du titre de l’UFWC. Si les Bleus ne gagnent pas, une deuxième chance pourrait se reproduire le 25 septembre contre le Danemark à condition que les Danois battent à leur tour la Croatie trois jours avant. Le plus simple serait toutefois de gagner ce soir au Stade de France.

 Qui sera le dernier buteur de la saison ? En 2021, c’était Paul Pogba (Suisse), en 2019 Kurt Zouma (Andorre), en 2018 Kylian Mbappé (Croatie), en 2017 Ousmane Dembélé (Angleterre), en 2016 Antoine Griezmann (Allemagne), en 2015 Dimitri Payet (Belgique), en 2014 Joseph Yobo (Nigéria, csc) et en 2013 Franck Ribéry (Géorgie). Lors de ces quatre dernières années citées, les Bleus avaient fini la saison par un match sans but (deux en 2013).

 Fin de série pour Antoine Griezmann ? Remplaçant contre la Croatie à l’aller, remplacé face à l’Autriche vendredi, le numéro 7 des Bleus ne devrait pas débuter ce soir au Stade de France. S’il n’entre pas en jeu, ce serait sa première absence depuis le 13 juin 2017, il y a exactement cinq ans. Contre l’Angleterre, toujours au Stade de France, il n’était pas sorti du banc d’où il avait assisté à la victoire de ses coéquipiers (3-2). Depuis, il a enchaîné 64 matchs consécutifs, dont 58 comme titulaire. C’est évidemment le record du genre, loin devant Vieira (44).

Joueurs et buteurs contre la Croatie

77 Bleus ont affronté la Croatie depuis juillet 1998. Antoine Griezmann a rejoint Lilian Thuram, Marcel Desailly, Hugo Lloris et Zinédine Zidane avec 4 matchs joués. Au nombre de buts, c’est aussi Griezmann qui est en tête (3), mais il pourrait être rejoint ou dépassé par Kylian Mbappé qui en a inscrit deux tout comme Lilian Thuram, David Trezeguet ou Robert Pirès. A noter que Karim Benzema n’a jamais marqué face à la Croatie, mais il n’a joué contre elle qu’une fois en mars 2011, et il y avait eu 0-0. Dans le groupe actuel, le seul autre buteur est Adrien Rabiot.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.