Jour de match 856 : Albanie-France

Publié le 17 novembre 2019

Le code-barres, la place de 2019 au classement des années, les matchs du 17 novembre et les stats à surveiller : la 200ème victoire en compétition, Giroud à hauteur de Lizarazu et Deschamps meilleur que Lemerre et Jacquet.

GIF - 3 ko

C’est le code-barres d’Albanie-France :

856e match depuis 1904 (423 victoires, 178 nuls et 254 défaites ; 1517 buts marqués, 1192 encaissés).

309e à l’extérieur (257 victoires, 86 nuls et 100 défaites ; 880 buts marqués, 512 encaissés).

350e en compétition (199 victoires, 73 nuls et 77 défaites ; 673 buts marqués, 349 encaissés).

9e contre l’Albanie (6 victoires, 1 nul, 1 défaite ; 18 buts marqués, 4 encaissés).

3e match à Tirana (2 victoires).

Où se situera 2019 dans le classement des années ?

Avec 8 victoires pour un nul et une défaite (ces deux derniers contre la Turquie), 2019 est calée pour l’instant à la 7e place au classement des années, triées en fonction du pourcentage de victoires. Elle fait mieux que 2016 (13 victoires sur 17, soit 76%) mais moins que 1947 et 1979 (5 victoires en 6 matchs, 83%). En gagnant à Tirana dimanche soir, les Bleus compteraient 81,8% de victoires en 2019, ce qui ne changerait rien au classement. Un nul mettrait 2019 au même niveau que 1999 (8 victoires, 2 nuls et une défaite) mais un rang au-dessus (8e) grâce à une différence de buts supérieure, et une défaite la placerait en dessous (9e place).

 Tableau des années de l’équipe de France de football

Jouer un 17 novembre

Six rencontres se sont disputées à cette date automnale, dont trois au 21e siècle, toutes trois amicales d’ailleurs. Les deux dernières ont eu pour cadre Wembley et pour adversaire l’Angleterre, avec une victoire encourageante lors des débuts de Laurent Blanc en 2010, et une défaite anecdotique précédée d’un hommage vibrant, quatre jours après les attentats de Paris en 2015. Evidemment, le souvenir sportif le plus marquant de cette date reste la défaite de 1993 contre la Bulgarie, le K de Kostadinov se trouvant chronologiquement à mi-chemin de ceux de Kimberley (1978) et de Knysna (2010).

Eire (1976) à Paris - 2-0 - qCM
Tchécoslovaquie (1979) à Paris - 2-1 - qEuro
Bulgarie (1993) à Paris - 1-2 - qCM
Pologne (2004) à Saint-Denis - 0-0 - Amical
Angleterre (2010) à Londres - 2-1 - Amical
Angleterre (2015) à Londres - 0-2 - Amical

Les stats à surveiller

 une 200ème victoire en compétition ? Alors qu’ils ont longtemps été très faibles dès qu’il y avait de l’enjeu, les Bleus sont depuis une quarantaine d’années de redoutables compétiteurs. S’ils gagnent à Tirana, ils obtiendront leur 200e victoire en 350 matchs. A titre de comparaison, il leur avait fallu 192 matchs de compétition et 94 ans pour gagner leurs 100 premiers (contre le Paraguay, en juin 1998). Et donc 157 matches et 21 ans pour rafler les 99 suivants.

 Olivier Giroud rejoindra Bixente Lizarazu au nombre de sélections s’il joue à Tirana (97), mais le Basque a un temps de jeu largement supérieur 7645 minutes contre 5475 à Giroud, avant le match de dimanche). Plus étonnant, les deux hommes seront aussi à égalité au nombre de matchs en compétition, avec 52 chacun. Mais là aussi, le défenseur du Bayern a de meilleures stats, avec 36 victoires pour seulement 4 défaites, contre 34 victoires et 9 défaites pour l’attaquant de Chelsea.

 Steve Mandanda, s’il joue, dépassera Bruno Martini et Alex Thépot avec 32 sélections, ce qui le hissera à la 7e place du tableau des gardiens. Il s’approche de Grégory Coupet (34), mais ce dernier a encaissé beaucoup moins de buts (19 contre 30).

 Si la France bat l’Albanie, Didier Deschamps dépassera le duo Jacquet-Lemerre au pourcentage de victoires (65 en 100 matchs, soit 65% contre 64%). En France, le record est détenu par Jacques Santini avec 78,5% de victoires (22 en 28 matchs dirigés entre 2002 et 2004). Autant dire que celui-là n’est pas près d’être battu.

Les buteurs contre l’Albanie

Dix-huit buts ont été marqués par quatorze joueurs différents dont un Albanais, Nallbani, contre son camp en 1991. Franck Sauzée, Jean-Pierre Papin, Kingsley Coman et Antoine Griezmann ont scoré deux fois, ce dernier aura donc l’occasion d’améliorer son total (Coman est forfait). Les neuf autres autres sont Basile Boli, Karim Benzema, Yann M’vila, Florent Malouda, Loïc Rémy, Anthony Réveillère, Dimitri Payet, Olivier Giroud et Jonathan Ikoné.

 1990 : Boli
 1991 : Papin 2, Sauzée 2, Nallbani (CSC)
 2011 : Benzema, M’Vila
 2011 : Malouda, Rémy, Réveillère
 2014 : Griezmann
 2016 : Griezmann, Payet
 2019 : Giroud, Coman 2, Ikoné

Dernier livre paru

Sites partenaires


Trophée virtuel spécial Euro


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


273 matchs des Bleus en intégralité