Råsunda, un stade dans l’histoire des Bleus

Publié le 19 août 2020 - Richard Coudrais

Le stade Råsunda à Solna, près de Stockholm, fut le théâtre de la première demi-finale mondiale de l’équipe de France en 1958. Un stade aujourd’hui disparu que les Tricolores ont beaucoup fréquenté, mais qui ne leur a pas souvent réussi.

La ville de Solna, en Suède, devrait être mondialement connue. Malheureusement, les reporters du monde entier qui s’y rendent préfèrent, par commodité, annoncer qu’ils sont à Stockholm. Même l’AIK, club de foot aux nombreux titres de champions de Suède, est à tort désigné à l’étranger sous le nom d’AIK Stockholm.

Solna, commune de quelques 75 000 habitants collée à la capitale suédoise, abrite le stade principal de l’équipe nationale de Suède, le Friends Arena, construit en 2009 et qui remplace le désormais mythique stade Råsunda.

Ce stade aujourd’hui disparu portait en lui beaucoup de l’histoire du football. Théâtre de la finale de la Coupe du monde 1958, il est l’arène du premier sacre du roi du football, le jeune brésilien Pelé. Il est aussi l’enceinte où la France subit la première défaite glorieuse de l’histoire de son football.

L’arène du Roi

L’équipe des Kopa, Fontaine, Piantoni et autres Jonquet a en effet surpris son monde en atteignant les demi-finales de la sixième Coupe du monde et en affichant de réelles capacités à remporter le tournoi. Malheureusement, le 24 juin 1958, les Tricolores ont joué de malchance contre le Brésil.

Après un début de match en fanfare (ouverture du score brésilienne dès la 2e minute, égalisation française à la 9e), la France perd son capitaine et défenseur Robert Jonquet à la demi-heure de jeu et doit jouer plus d’une heure à dix. Le Brésil en profite pour prendre l’avantage avant la mi-temps. Puis en seconde période, l’équipe tricolore subit la loi du jeune Pelé qui inscrit le premier hat trick de sa carrière internationale. Le but de Piantoni en fin de rencontre ne fera qu’adoucir l’addition (5-2).

La Brésil se qualifie pour la finale où il s’impose sur le même score (5-2) face à l’hôte suédois. C’est le début d’une ère glorieuse pour le foot brésilien qui a définitivement vaincu ses vieux démons. Allez savoir si, sans la blessure de Robert Jonquet, ce n’est pas une ère de domination du football français qui se serait ouverte ?

JPEG - 79.9 ko

Des JO à Swedbank

C’est en 1937 qu’est inauguré le stade Råsunda. Jusqu’alors, l’AIK Solna disputait ses rencontres à domicile au stade olympique de Stockholm, antre des Jeux de 1912. Le club septuple champion de Suède partageait l’enceinte olympique avec son rival, le Djurgårdens IF, ce qui n’était pas sans poser des problèmes de colocation.

Avec le Råsunda, l’AIK bénéficie d’un stade de 35 000 places qu’il partage avec la sélection nationale de Suède. Le 18 avril 1937, l’AIK écrase Malmö FF (4-0). On ne pouvait rêver meilleur baptême. La Fédération suédoise y installe ses bureaux et plusieurs grandes rencontres du championnat suédois y sont organisées, même quand ils n’impliquent pas l’AIK.

En 1958, huit rencontres de la Coupe du monde suédoise ont lieu au Råsunda, notamment quatre de l’équipe de Suède (les trois du premier tour et le quart de finale contre l’URSS). La demi-finale Brésil-France et la finale Brésil-Suède font entrer l’enceinte suédoise dans la légende.

En 1992, la Suède accueille la quatrième phase finale à huit du Championnat d’Europe. Le Råsunda abrite les quatre rencontres de la sélection suédoise, dont le match d’ouverture contre la France (1-1). La finale, par contre, se déroule à Göteborg.

En 1995, la Suède organise une nouvelle Coupe du monde, celle du football féminin, dont la finale se déroule au Råsunda. Le stade de Solna devient ainsi le premier à avoir accueilli, à trente-sept ans d’intervalle, les finales de deux Fotbolls-VM, masculine et féminine (le Rose Bowl de Pasadena l’imitera en 1999 après avoir organisé le tournoi masculin de 1994).

En 2009 démarre quelques kilomètres plus loin la construction d’un nouveau stade financé par la Swedbank. Le Råsunda vit ses dernières heures. Il sera détruit en 2012, après une ultime rencontre européenne entre l’AIK et le SSC Napoli. La petite histoire retient que le dernier buteur du Råsunda est un certain Edinson Cavani.

JPEG - 255.9 ko

Une seule victoire pour les Bleus

L’équipe de France a disputé entre 1953 et 1998 huit rencontres au Råsunda dont seulement trois matches amicaux. Si la première, programmée en toute fin de saison 1952/53 et soldée par une défaite (0-1) des Tricolores, est quasiment oubliée, les autres restent dans la mémoire du football tricolore.

La demi-finale de 1958 contre le Brésil fut la seule apparition des Tricolores au Råsunda au cours de leur épopée suédoise. Les autres rencontres ont eu lieu à l’Idrottsparken de Norrköping (contre le Paraguay et Irlande du Nord), à l’Arosvallen de Västeras (contre la Yougoslavie), à l’Eyravallen de Örebro (contre l’Ecosse) et à l’Ullevi Stadion de Göteborg pour le match pour la troisième place face à la RFA.


 

Par la suite, l’équipe de France a connu des fortunes diverses au Råsunda. On se souvient de la terrible rencontre d’octobre 1969 où le dénommé Ove Kindvall marque les deux buts qui écartent définitivement la France du Mondial 1970. On se souvient de ce match éliminatoire pour l’Euro 1980 remporté 3-1 par les Bleus après avoir chanté la Marseillaise à dix, Alain Moizan, appelé de dernière minute pour remplacer Henri Michel claqué à l’échauffement, n’ayant pas eu le temps de se mettre en tenue. On se souvient du match d’ouverture de l’Euro 1992 où Jean-Pierre Papin répondit à l’ouverture du score des Suédois (1-1) laissant encore croire que tout allait bien se passer. Il y a eu enfin cet excellent match nul (1-1) d’août 1993 qui approchait l’équipe de France de Gérard Houiller du Mondial américain. Le plus dur semblait avoir été fait.

dategenreadversairescoreaffluence
11/06/1953 Amical Suède 0-1 35 571
24/06/1958 CM demi Brésil 2-5 27 100
30/10/1960 Amical Suède 0-1 34 070
15/10/1969 qCM Suède 0-2 48 518
05/09/1979 qEuro Suède 3-1 14 395
10/06/1992 Euro 1992 Suède 1-1 29 860
22/08/1993 qCM Suède 1-1 30 530
22/04/1998 Amical Suède 0-0 14 018

Au total, la France a enregistré quatre défaites, trois nuls et une seule victoire. Elle a marqué 7 buts et en a encaissé 12. Raymond Kopa, Jean-Jacques Marcel, Laurent Blanc et Didier Deschamps ont joué trois fois au Råsunda. François Remetter, Alain Moizan, Marcel Desailly et Nicolas Anelka y ont connu leur première sélection. Just Fontaine, Roger Piantoni, Bernard Lacombe, Michel Platini, Patrick Battiston, Jean-Pierre Papin, Franck Sauzée ont chacun marqué un but. Guillaume Bieganski également, mais contre son camp.

Derniers livres parus



Sites partenaires


Une autre manière de raconter le foot


Trophée virtuel spécial Euro


Foot et culture populaire


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


325 matchs des Bleus en intégralité