Tableau des carrières à trous de l’équipe de France de football

Publié le 4 juin 2021 - Bruno Colombari & Hugo Colombari

Karim Benzema a manqué 71 matchs de l’équipe de France entre octobre 2015 et juin 2021. C’est énorme, mais ce n’est pas le record, détenu par Vikash Dhorasoo. Voici le tableau de tous ceux, une centaine, qui ont connu au moins un trou de vingt matchs dans leur carrière en Bleu.

Quel est le joueur français dont la carrière internationale a connu l’interruption la plus longue, en nombre de matchs manqués ?

Ce n’est pas Karim Benzema, qui est tout près du record, mais qui ne l’a pas battu : depuis le 8 octobre 2015, il a en effet manqué 71 matchs des Bleus, mais son retour contre le pays de Galles le 2 juin 2021 a mis un terme à cette série après 5 ans, 7 mois et 25 jours.

Embed from Getty Images


1. Vikash Dhorasoo, 73

C’est Vikash Dhorasoo qui détient le record de la plus longue interruption entre deux sélections en équipe de France : 73 entre le 9 juin 1999 contre Andorre, où pour sa deuxième sortie en Bleu, il est remplacé à la 61e minute par Robert Pirès, et le 8 septembre 2004, où il remplace à Torshavn Thierry Henry à la 64e minute de jeu, contre les Féroé. Soit, en durée, 5 ans, 10 mois et 29 jours. Un retour qui lui permettra de compter 18 capes en Bleu et de participer à la Coupe du monde 2006, où il jouera les intermittents du spectacle, avec huit minutes de présence contre la Suisse et la Corée du Sud.

Embed from Getty Images


3. Rio Mavuba, 69

Le troisième, après Karim Benzema donc, est Rio Mavuba. Lancé par Raymond Domenech en août 2004, il joue sa sixième sélection le 28 mars 2007 contre l’Autriche, puis disparaît de la circulation pendant 5 ans, 4 mois et 18 jours. On le retrouve dans la première équipe de Didier Deschamps contre l’Uruguay, où il dispute la première mi-temps avant d’être remplacé par un néophyte, Etienne Capoue. Dans l’intervalle, il a manqué 69 matchs, mais comme Dhorasoo, son retour lui ouvre les portes de la Coupe du monde au Brésil, où il ne jouera que 25 minutes contre le Honduras.

Embed from Getty Images


4. Lassana Diarra, 65

On trouve ensuite Lassana Diarra. Pilier de l’équipe de Raymond Domenech post-Zidane (il fait ses débuts en mars 2007), il manque l’Euro 2008 puis la Coupe du monde 2010 mais compte 28 sélections jusqu’au 11 août 2010, pour le premier match de Laurent Blanc comme sélectionneur, en Norvège. Et il disparait pour 5 ans, 1 mois et 27 jours, avant d’être rappelé par Didier Deschamps le jour-même où Karim Benzema quitte les Bleus une première fois, le 8 octobre 2015 contre l’Arménie. Il aura été absent pendant 65 matchs, et, fidèle à son habitude, manquera l’Euro 2016 qui lui semblait promis.

Embed from Getty Images


5. Kevin Gameiro, 64

Le cinquième à ce palmarès des carrières à trous est Kevin Gameiro. Il est écarté de la sélection après sa huitième sélection, le 11 novembre 2011 (jour des débuts d’Olivier Giroud, d’ailleurs) contre les Etats-Unis. Et on ne le retrouve que 4 ans, 9 mois et 25 jours plus tard le 6 septembre 2016 en Biélorussie. Trop tard pour disputer l’Euro, trop tôt pour aller en Russie en 2018 : sa carrière internationale s’arrête le 28 mars 2017.

Cinq internationaux ont connu plusieurs interruptions supérieures ou égales à vingt matchs

On dénombre 96 internationaux français à compter dans leur carrière une interruption d’au moins vingt matchs, donc 5 qui apparaissent plusieurs fois : Hatem Ben Arfa (42 matchs manqués entre 2012 et 2015 et 20 entre 2008 et 2010), Bernard Zénier (39 entre 1983 et 1987 et 38 entre 1977 et 1982), Claude Makelele (41 entre 1998 et 2000 et 20 entre 1995 et 1997), , Philippe Anziani (28 entre 1980 et 1984 et 23 fois entre 1984 et 1987) et enfin Mickaël Landreau, qui cumule trois interruptions de plus de vingt matchs (26 entre 2004 et 2006, 25 entre 2001 et 2003 et 21 entre 2003 et 2004).

D’où l’idée de calculer un coefficient de discontinuité pour déterminer la moyenne de matchs manqués entre deux sélections. Par exemple, un joueur qui n’a jamais manqué de match entre sa première et sa dernière sélection a un coefficient de 0. Il est très difficile de l’obtenir, et seuls Jean Baeza, Albert Batteux, Hector Cazenave et Henri Moigneu ont atteint 8 sélections sans discontinuité. Ce qui permet de valoriser l’extrême compacité de la carrière d’Antoine Griezmann, qui a un coefficient de 0,04 (4 matchs manqués en 90 sélections !), loin devant Joël Bats et Georges Bereta (0,12) ou Olivier Giroud (0,13), qui en ont également très peu manqué.

A l’inverse, Jean Gauteroux, dont la carrière internationale se résume en deux matchs espacés de six ans et dix mois (février 1930 et décembre 1936), a un coefficient de 45. Plus récemment, Stéphane Ruffier, qui compte trois sélections espacées sur 4 ans et 7 mois (août 2010-mars 2015), est crédité d’un coefficient de 29,5. Comme Karim Benzema compte 82 sélections, même avec 71 matchs manqués son coefficient est relativement bas (1,23), à comparer avec le 2,71 d’Adrien Rabiot ou le 9,71 de Kurt Zouma.

Le record de Vikash Dhorasoo tombera-t-il un jour ? C’est peu probable. Actuellement, pour le battre, il faudrait que Didier Deschamps rappelle en sélection des joueurs encore en activité comme Franck Ribéry (dernier match en Bleu en mars 2014), Rémy Cabella (octobre 2014), Josuha Guilavogui (mars 2015) ou... Mathieu Valbuena, qui n’a plus été retenu depuis le fameux France-Arménie d’octobre 2015. Autant dire que la probabilité est très faible.

Tableau des carrières à trous

ratés : nombre de matchs manqués - date go : retour en sélection - sel. go : nombre de sélections au moment du retour - date stop : dernier match avant l’interruption - sel. stop : nombre de sélections au moment de l’interruption - coeff. : coefficient de discontinuité - total sel. : nombre total de sélections.
# nomratésdate gosel. godate stopsel. stopcoeff.total sel.
1 Vikash Dhorasoo 73 08/09/2004 3 09/06/1999 2 4,71 18
2 Karim Benzema 71 02/06/2021 82 08/10/2015 81 1,23 82
3 Rio Mavuba 69 15/08/2012 7 28/03/2007 6 9,67 13
4 Lassana Diarra 65 08/10/2015 29 11/08/2010 28 2,52 34
5 Kevin Gameiro 64 06/09/2016 9 11/11/2011 8 6,25 13
6 Anthony Réveillère 58 04/06/2010 6 12/11/2005 5 5,42 20
7 Peguy Luyindula 56 28/03/2009 5 13/10/2004 4 13,2 6
8 Nicolas Anelka 48 09/11/2005 29 17/04/2002 28 1,49 69
9 Louis Saha 46 03/09/2010 19 15/11/2006 18 4,63 20
10 Jean Gauteroux 45 13/12/1936 2 23/02/1930 1 45 2
11 Stéphane Ruffier 45 27/05/2014 2 11/08/2010 1 29,5 3
12 Philippe Mexès 44 28/03/2007 7 18/02/2004 6 3,61 29
13 Kurt Zouma 44 11/10/2018 3 11/10/2015 2 9,71 8
14 Sabri Lamouchi 43 24/03/2001 12 22/04/1998 11 5,27 12
15 Mamadou Sakho 43 20/11/2018 29 29/03/2016 28 2,93 29
16 Hatem Ben Arfa 42 13/11/2015 14 19/06/2012 13 6,57 15
17 Guillaume Bieganski 42 30/10/1960 5 15/05/1955 4 6 9
18 Larbi Ben Barek 41 16/10/1954 17 12/06/1948 16 3,25 17
19 Patrick Delamontagne 41 16/06/1987 3 31/08/1982 2 28,5 3
20 Claude Makelele 41 04/10/2000 4 25/02/1998 3 1,5 71
21 Lionel Letizi 40 04/10/2000 3 25/03/1998 2 15,67 4
22 Martin Djetou 39 04/10/2000 4 22/04/1998 3 10 6
23 André-Pierre Gignac 39 06/09/2013 17 22/06/2010 16 1,89 36
24 Roger Scotti 39 07/10/1956 2 01/11/1950 1 39 2
25 Bernard Zénier 39 18/11/1987 5 31/05/1983 4 23 5
26 André Cheuva 38 27/10/1935 5 13/04/1930 4 6,67 7
27 Bernard Zénier 38 24/03/1982 2 23/02/1977 1 23 5
28 Dominique Bijotat 36 19/08/1986 2 31/08/1982 1 6,29 8
29 Daniel Bravo 36 28/09/1988 10 19/06/1984 9 5,08 13
30 Abou Diaby 36 26/05/2010 3 28/03/2007 2 3,8 16
31 Jacques Mairesse 36 05/06/1932 2 16/03/1927 1 9,4 6
32 Philippe Bergeroo 34 28/03/1984 3 23/05/1980 2 18,5 3
33 Richard Boucher 34 28/09/1961 2 01/09/1957 1 17 3
34 Adil Rami 34 30/05/2016 27 09/06/2013 26 2,29 36
35 Ernest Gravier 32 28/10/1923 7 29/10/1911 6 3,5 11
36 Léonard Specht 31 03/04/1985 17 28/04/1982 16 2,29 18
37 Henri Arnaudeau 30 01/11/1950 4 24/12/1944 3 6 6
38 Éric Di Meco 30 16/02/1994 7 28/02/1990 6 1,73 23
39 Jules Monsallier 30 12/01/1936 3 15/03/1931 2 24,5 3
40 Dimitri Payet 30 05/06/2013 4 17/11/2010 3 1,95 38
41 Jean-Christophe Thouvenel 30 19/08/1986 2 31/05/1983 1 11 4
42 Alain Boghossian 29 11/11/2001 23 13/11/1999 22 1,56 26
43 Juste Brouzes 29 29/04/1928 3 28/01/1923 2 8,6 6
44 Moussa Sissoko 29 12/10/2012 4 11/08/2010 3 1,22 68
45 Philippe Anziani 28 18/04/1984 2 15/05/1981 1 14,5 5
46 Gilles Rampillon 28 17/11/1979 2 27/03/1976 1 14,5 3
47 Daniel Xuereb 28 12/11/1983 2 18/02/1981 1 10,14 8
48 Mapou Yanga-Mbiwa 28 14/11/2014 4 11/09/2012 3 9,33 4
49 Patrice Evra 27 15/11/2006 6 17/11/2004 5 1,05 81
50 Anthony Martial 27 05/09/2020 19 27/03/2018 18 1,77 27
51 Adrien Rabiot 27 05/09/2020 7 27/03/2018 6 2,71 15
52 Alain Roche 27 26/08/1992 3 07/02/1989 2 1,83 25
53 Jimmy Briand 26 15/08/2012 5 11/08/2010 4 11,25 5
54 Hector De Bourgoing 26 15/07/1966 3 05/05/1962 2 13 3
55 Ludovic Giuly 26 20/11/2002 4 07/10/2000 3 3,94 17
56 Maxime Gonalons 26 18/11/2014 7 14/11/2012 6 5,57 8
57 Mickaël Landreau 26 11/10/2006 4 17/11/2004 3 7,7 11
58 Mickaël Landreau 25 22/06/2003 2 03/06/2001 1 7,7 11
59 Bruno N’Gotty 25 09/11/1996 2 17/08/1994 1 5,4 6
60 Claude Papi 25 10/06/1978 3 26/03/1975 2 15,5 3
61 Jérôme Rothen 25 13/10/2007 12 12/11/2005 11 4,5 13
62 Thierry Tusseau 25 06/10/1982 6 26/03/1980 5 3,05 22
63 Richard Tylinski 25 28/09/1960 2 27/11/1957 1 12,5 3
64 Dominique Baratelli 24 23/02/1982 20 06/06/1978 19 2,55 21
65 Bafétimbi Gomis 24 07/10/2011 6 14/10/2009 5 5,18 12
66 Bruno Martini 24 29/05/1996 31 28/07/1993 30 1,43 31
67 Édouard Stako 24 24/10/1962 2 01/03/1959 1 17 3
68 Benoît Trémoulinas 24 29/03/2015 3 05/06/2013 2 7,25 5
69 Joseph Ujlaki 24 25/09/1960 18 27/11/1957 17 2,2 21
70 Loïc Amisse 23 16/02/1983 11 19/11/1980 10 3,91 12
71 Philippe Anziani 23 14/10/1987 5 08/12/1984 4 14,5 5
72 Maurice Banide 23 06/12/1933 7 18/05/1930 6 5,13 9
73 Stéphane Bruey 23 05/05/1962 4 03/12/1958 3 12 4
74 Djibril Cissé 23 03/03/2010 38 27/05/2008 37 2,18 41
75 André Frey 23 09/10/1949 3 08/04/1945 2 5 6
76 Alain Goma 23 19/08/1998 2 09/10/1996 1 23 2
77 Lucien Laurent 23 19/05/1935 10 10/04/1932 9 3,44 10
78 Daniel Moreira 23 13/10/2004 3 30/04/2003 2 13 3
79 Laurent Robuschi 23 26/11/1966 5 29/09/1963 4 7 5
80 Didier Sénac 23 14/10/1987 3 08/12/1984 2 11,5 3
81 Charles Bardot 22 20/03/1932 5 17/05/1928 4 7,6 6
82 Christian Dalger 22 08/10/1977 2 23/03/1974 1 5 6
83 Pierre Grillet 22 11/10/1959 5 21/10/1956 4 4,13 9
84 Jean-Claude Piumi 22 26/03/1967 3 11/11/1963 2 10,33 4
85 Gérard Soler 22 08/11/1978 3 27/03/1976 2 3,6 16
86 Sébastien Squillaci 22 07/02/2007 11 03/09/2005 10 2,9 21
87 Philippe Vercruysse 22 26/03/1986 2 31/05/1983 1 3,55 12
88 Georges Carnus 21 28/09/1966 2 28/04/1963 1 0,89 36
89 Kingsley Coman 21 02/06/2019 16 10/11/2017 15 1,41 30
90 Raymond Domenech 21 04/04/1979 7 01/09/1976 6 5,14 8
91 Albert Emon 21 25/02/1979 6 22/05/1976 5 4 8
92 Christophe Jallet 21 14/10/2014 6 26/03/2013 5 3,67 16
93 Geoffrey Kondogbia 21 26/03/2015 2 14/08/2013 1 5,75 5
94 Layvin Kurzawa 21 01/09/2016 3 18/11/2014 2 3,92 13
95 Alexandre Lacazette 21 02/06/2017 11 11/10/2015 10 3,07 16
96 Mickaël Landreau 21 17/11/2004 3 22/06/2003 2 7,7 11
97 Joseph Tellechea 21 01/03/1959 3 21/10/1956 2 12 3
98 Hatem Ben Arfa 20 11/08/2010 8 14/10/2008 7 6,57 15
99 François Bracci 20 14/10/1981 17 10/06/1978 16 2,53 18
100 Ousmane Dembélé 20 24/03/2021 22 16/11/2018 21 1,48 24
101 Claude Makelele 20 02/04/1997 2 22/07/1995 1 1,5 71
102 Johann Micoud 20 31/03/2004 17 11/06/2002 16 2,94 17
pour finir...

Merci à Gilles Colombari pour ses développements sur la base de données qui ont permis d’extraire ces résultats.

Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee

Derniers livres parus

Sites partenaires


Une autre manière de raconter le foot


Trophée virtuel spécial Euro


Foot et culture populaire


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


325 matchs des Bleus en intégralité