En équipe de France depuis plus de dix ans : les carrières les plus longues

Publié le 7 juin 2021 - Bruno Colombari

Si le record de longévité de Larbi Ben Barek (15 ans et 10 mois) est relativement connu, la liste des autres joueurs à la carrière très longue en équipe de France révèle bien des surprises. Benzema est remonté à la deuxième place, Lloris est douzième.

Mise à jour d’un article initialement paru en février 2021.


48 internationaux français ont une carrière supérieure à dix ans en sélection. Mais qui dit carrière longue ne veut pas forcément dire carrière dense : sur les dix joueurs à la carrière la plus longue (soit au moins 12 ans et demi), on n’en compte qu’un ayant plus de cent sélections : Lilian Thuram (5e). Deux des trois premiers n’ont qu’entre 6 et 17 capes, et deux autres à peine plus d’une vingtaine. Seul Karim Benzema fait exception : le Madrilène a fait ses débuts en sélection en mars 2007, ce qui le met à la deuxième place, à bonne distance tout de même de Ben Barek. Mais sa carrière internationale n’est pas terminée. Pour battre le Marocain, Benzema devra jouer jusqu’à la Coupe du monde 2022 et un peu au-delà, en mars 2023. Sur sa forme actuelle, ça semble faisable.

Comment expliquer que la plupart des carrières longues concernent des joueurs avec peu de sélections ? Parce qu’elles touchent essentiellement des joueurs ayant débuté avant la première guerre mondiale (Ernest Gravier et Pierre Chayriguès en 1911, Juste Brouzes en mai 1914), avec une interruption de cinq ans et une reprise dans les années 1920. Un peu plus bas dans le classement, Raymond Dubly (31 sélections entre 1913 et 1925) et Lucien Gamblin (17 capes entre 1911 et 1923) sont également dans ce cas.

Vingt ans après, Roger Courtois (1933-1947) et le recordman Larbi Ben Barek (1938-1954) ont enjambé le deuxième conflit mondial, tout comme Alfred Aston (1934-1946) et Julien Darui (1939-1951), qui auraient tous deux fait une bien plus belle carrière en temps de paix.

Les rares contre-exemples récents avec au moins 13 ans de carrière sont donc Karim Benzema, on l’a vu, mais aussi Lilian Thuram (1994-2008) et Henri Michel (1967-1980). Mais ils sont désormais sous la menace de Hugo Lloris, qui en est à 12 ans et demi de carrière, et de Steve Mandanda, qui aura dépassé les 13 ans à sa prochaine sélection, s’il y en a une.

JPEG - 164.4 ko

La densité d’une carrière dépend en effet de deux facteurs : la période concernée, car il est évidemment plus facile d’acquérir beaucoup de sélections en peu de temps dans les périodes aux calendriers très chargés, comme c’est le cas depuis une vingtaine d’années, et le nombre de matchs manqués. Plus ce dernier est faible, plus la carrière est dense. Il y a ainsi des joueurs dont la présence en équipe de France n’est pas particulièrement remarquable, mais qui comptent un nombre très élevé de sélections : William Gallas par exemple, avec 84 capes en 7 ans et 8 mois, ou Franck Ribéry (81 en 7 ans et 9 mois) ou Florent Malouda (80 en 7 ans et 7 mois). Antoine Griezmann a fait encore mieux, puisqu’il n’a mis que 6 ans et 8 mois pour en compter 86.


 

La carrière de Ben Barek, un modèle de discontinuité

A cet aune-là, évidemment, Larbi Ben Barek fait figure de parent pauvre. Il est pourtant juste que ce joueur exceptionnel, que Pelé lui-même admirait, détienne au moins un record [1]. Dommage qu’il ait débuté six mois après la Coupe du monde jouée en France (en décembre 1938) et qu’il n’ait participé à aucune des trois éditions alors qu’il était en activité. En 1950, les Bleus ont déclaré forfait pour celle du Brésil et en 1954, il n’a pas été retenu pour celle en Suisse.

La carrière du joueur de l’OM et du Stade Français est d’ailleurs un modèle de discontinuité : il joue quatre matchs consécutifs en 1938-1939, manque les sept suivants, en dispute 12 sur 16 entre 1945 et 1948, part faire carrière à l’Atlético Madrid et ne revient que six ans après, en novembre 1954 pour un dernier tour de piste d’une demi-heure contre les champions du monde allemands.

Ses 15 ans et 317 jours ne seront sans doute jamais battus, ou alors par l’un des deux plus jeunes débutants du 21e siècle, Kylian Mbappé (18 ans et 3 mois) ou Eduardo Camavinga (17 ans et 9 mois). Encore faut-il que ces deux-là soient encore en état de marche à 34 ans, vers 2032-2036…

Brouzes, buteur éclair à Budapest en 1914

Les troisième et quatrième, qui s’intercalent entre Ben Barek, Benzema et le recordman de sélections Lilian Thuram, sont des ancêtres issus de la toute première équipe de France, celle d’avant la Grande Guerre.

Juste Brouzes débute le 31 mai 1914 à 20 ans, à quelques semaines du déclenchement du premier conflit mondial, lors d’un déplacement à Budapest contre la Hongrie. L’équipe de France s’incline lourdement (1-5) Mais Brouzes s’est illustré en marquant dès la première minute sur un centre de Henri Lesur. On ne le reverra que près de neuf ans plus tard, en janvier 1923 contre l’Espagne, où il est sélectionné avec six de ses coéquipiers du Red Star. Sa troisième sélection attendra encore cinq ans, contre le Portugal en avril 1928. Il achève sa carrière internationale le 29 mai 1928 à Amsterdam, lors du tournoi olympique, par une défaite contre l’Italie où il marque les deux premiers buts en début de match. Il a alors 34 ans.

Ernest Gravier est très jeune lorsqu’il fait ses débuts le 1er janvier 1911 à 18 ans et 4 mois, contre la Hongrie à Charentonneau. Il enchaîne six sélections consécutives cette année-là puis disparaît de la sélection jusqu’en octobre 1923 contre la Norvège, onze ans moins un jour après son dernier match en équipe de France. Il joue encore quatre fois en 1924, devenant même capitaine pour sa 11e et dernière sélection face à la Belgique.

Embed from Getty Images


Battiston seul au-delà de 12 ans dans la génération 1984

Parmi les champions d’Europe 1984, les carrières longues sont rares : c’est Patrick Battiston qui est le meilleur à ce jeu là (12 ans et 2 mois), devant Alain Giresse (11 ans et 9 mois), mais pour ce dernier, entre ses débuts en septembre 1974 et son installation en tant que titulaire régulier, début 1981, il s’est écoulé plus de six années. Michel Platini a duré 11 ans et un mois, un peu plus que le duo Lacombe-Rocheteau (10 ans et 9 mois) et qu’Amoros et Bossis (10 ans et 3 mois).

Les champions du monde 1998 font mieux avec, outre Thuram et Henry déjà cités, Patrick Vieira (12 ans et 3 mois), Fabien Barthez (12 ans et 1 mois), Zinédine Zidane (12 ans et 10 mois), le trio Lizarazu-Blanc-Deschamps (11 ans et quelques) puis Desailly (10 ans et 10 mois) et Trezeguet (10 ans et 2 mois).

Enfin, ceux de la génération 2016-2018 arrivent en ordre dispersé. Hugo Lloris, qui a débuté six mois après Steve Mandanda, lui est passé devant en juin 2021. Derrière Steve Mandanda, Hugo Lloris avait quasiment bouclé sa douzième année en novembre 2020 (il lui manquait deux jours) alors que Moussa Sissoko approche des 12 ans (en octobre) et que Olivier Giroud atteindra (peut-être) dix ans de carrière internationale le 11 novembre 2021.

Tous les internationaux à plus de dix ans de carrière

#joueurdurée carrièreDébutFinSelordre
1 Larbi Ben Barek 15 ans et 317 jours 04/12/1938 16/10/1954 17 318
2 Karim Benzema 14 ans et 67 jours 28/03/2007 02/06/2021 82 820
3 Juste Brouzes 13 ans et 365 jours 31/05/1914 29/05/1928 6 121
4 Ernest Gravier 13 ans et 316 jours 01/01/1911 11/11/1924 11 77
5 Lilian Thuram 13 ans et 302 jours 17/08/1994 13/06/2008 142 737
6 Pierre Chayriguès 13 ans et 205 jours 29/10/1911 21/05/1925 21 86
7 Roger Courtois 13 ans et 108 jours 06/12/1933 23/03/1947 22 274
8 Henri Michel 13 ans et 25 jours 17/09/1967 11/10/1980 58 541
9 Claude Makelele 12 ans et 332 jours 22/07/1995 17/06/2008 71 739
10 Roger Marche 12 ans et 270 jours 23/03/1947 17/12/1959 63 351
11 Thierry Henry 12 ans et 255 jours 11/10/1997 22/06/2010 123 757
12 Hugo Lloris 12 ans et 196 jours 19/11/2008 02/06/2021 124 833
13 Emmanuel Petit 12 ans et 182 jours 15/08/1990 12/02/2003 63 710
14 Steve Mandanda 12 ans et 169 jours 27/05/2008 11/11/2020 34 826
15 Patrick Vieira 12 ans et 97 jours 26/02/1997 02/06/2009 107 754
16 Robert Jonquet 12 ans et 97 jours 04/04/1948 09/07/1960 58 362
17 Raymond Dubly 12 ans et 95 jours 16/02/1913 21/05/1925 31 96
18 Patrice Evra 12 ans et 86 jours 18/08/2004 11/11/2016 81 802
19 Alfred Aston 12 ans et 70 jours 11/03/1934 19/05/1946 31 275
20 Patrick Battiston 12 ans et 66 jours 23/02/1977 29/04/1989 56 620
21 Julien Darui 12 ans et 58 jours 16/03/1939 12/05/1951 25 321
22 Nicolas Anelka 12 ans et 57 jours 22/04/1998 17/06/2010 69 763
23 Fabien Barthez 12 ans et 45 jours 26/05/1994 09/07/2006 87 733
24 Lucien Gamblin 12 ans et 18 jours 23/04/1911 10/05/1923 17 81
25 Marius Trésor 11 ans et 344 jours 04/12/1971 12/11/1983 65 568
26 Zinédine Zidane 11 ans et 327 jours 17/08/1994 09/07/2006 108 738
27 Alain Giresse 11 ans et 292 jours 07/09/1974 25/06/1986 47 591
28 Moussa Sissoko 11 ans et 236 jours 10/10/2009 02/06/2021 68 837
29 Bixente Lizarazu 11 ans et 225 jours 14/11/1992 25/06/2004 97 720
30 Laurent Blanc 11 ans et 209 jours 07/02/1989 02/09/2000 97 699
31 Didier Deschamps 11 ans et 127 jours 29/04/1989 02/09/2000 103 703
32 Oscar Heisserer 11 ans et 114 jours 13/12/1936 04/04/1948 25 299
33 Michel Platini 11 ans et 34 jours 27/03/1976 29/04/1987 72 609
34 Paul Nicolas 11 ans et 29 jours 18/01/1920 15/02/1931 35 134
35 Gabriel Hanot 11 ans et 2 jours 08/03/1908 09/03/1919 12 30
36 Émile Veinante 10 ans et 339 jours 24/02/1929 28/01/1940 24 226
37 Marcel Desailly 10 ans et 301 jours 22/08/1993 17/06/2004 116 728
38 Bernard Lacombe 10 ans et 294 jours 08/09/1973 27/06/1984 38 575
39 Dominique Rocheteau 10 ans et 292 jours 03/09/1975 21/06/1986 49 603
40 Bernard Zénier 10 ans et 269 jours 23/02/1977 18/11/1987 5 622
41 Henri Bard 10 ans et 244 jours 27/02/1913 28/10/1923 18 99
42 Marcel Langiller 10 ans et 198 jours 22/05/1927 05/12/1937 30 211
43 Manuel Amoros 10 ans et 116 jours 23/02/1982 17/06/1992 82 653
44 Maxime Bossis 10 ans et 94 jours 27/03/1976 28/06/1986 76 607
45 Albert Jourda 10 ans et 89 jours 08/03/1914 04/06/1924 7 115
46 David Trezeguet 10 ans et 59 jours 28/01/1998 26/03/2008 71 762
47 Raymond Kopa 10 ans et 38 jours 05/10/1952 11/11/1962 45 406
48 Georges Carnus 10 ans et 16 jours 28/04/1963 13/05/1973 36 502

[1et probablement deux, avec celui de l’international le plus âgé, mais sa date de naissance n’est pas certaine

Soutenez chroniquesbleues sur Tipeee

Derniers livres parus

Sites partenaires


Une autre manière de raconter le foot


Trophée virtuel spécial Euro


Foot et culture populaire


Stats sur l'équipe de France


Base de données mondiale


325 matchs des Bleus en intégralité